Ce matin, Cuspide dormait encore quand la fontaine se mit à rire. Les chemins sillonnant Sihal, éberlués, s'y dirigèrent tous. Levant le lointain vers les planètes, ils battirent un entonnoir. Tous les voyageurs tombèrent alors dans le bassin.

Éclia était debout sur le seul chemin resté fidèle à la Terre. Elle tenait ses cheveux d'or dans ses mains et ses grands yeux reflétaient les caprices aquatiques de la fontaine de Sihal.

Cuspide n'aimait pas que ses paupières se ferment, comme si un voile précieux, mais odieux, masquait à l'espace le bleu de la Terre.

Elle lui tendit le sceau des vierges, sculpté dans l'or des Cimes, né de sa chevelure et des silences lancinants des nuits de Sihal.

"Cuspide ! Ne suis plus jamais les chemins ! Tu accéderas aux cimes en suivant l'étoile que personne ne voit."

Elle libéra les voyageurs et rejoignit l'étoile qui brille dans sa tête.

Fontaine de Sihal, 7 décembre 1991