Rennes, Haut des Lices, le soir : l'inconnu, à moins que ce ne soit la trentième fourchette que tu avales, perce de grêle des orages d'intestins. Entre index et majeur, il est un beau Pierrot monté sur un bâton que j'ai longtemps mâché en regardant ton cou, où passent des bouchées trop grandes.

C'est cette heure fixe et indigo qui revient tous les soirs et me cimente les tympans avec des sifflements technologiques. Pendant cette heure, je déteste être et avoir, mais ne rechigne pas à les vêtir des blouses d'un maître auxiliaire. Aujourd'hui, je m'en fiche un peu puisque je n'ai qu'à cesser de loucher pour vagabonder sur la patinoire qui brille encore entre tes paupières fardées d'arc-en-ciel sans indigo. Je ne vois pas encore bien ce qu'il y a de toi dans mon Pierrot qui perd ses yeux. Il a un air compréhensif. Il attend peut-être que nous lui pensions quelque indisciplinée méchanceté sur ce corps ensanglanté que de gentils chiens tentent d'évacuer par l'entonnoir des sanitaires.

Petit Pierrot, ta tête est ronde et blanche et ton nez rouge et rond. Oh ! Tu n'es pas un clown, car je sais bien que tu fonds dans la vanille de ma glace. Partant d'elle, j'irai peut-être en Sibérie piétiner des sols gelés en y plantant ta canne. Ta canne tient ta tête et tiendra la Terre au bout de ma main. Quand je la lâcherai, il restera un grand arbre sous lequel tous les saints rois enfanteront des canapés de justice, si elle existe, mais j'en doute. Il y a peut être la justice des secondes, la justice des diamants roses, la justice des yeux qui ne disent pas tout, la justice du dernier vers, toutes en équilibre pictural à la pointe de ton chapeau, petit Pierrot. La justice, comme dit ce fameux orateur à l'r mou, c'est seulement la glace.

Petit Pierrot, ton coeur est à l'étroit dans ton bâton. De toutes façons, tu n'as pas de sang. Et puis, à qui fait-on encore croire qu'il y a de l'amour dans un coeur ? Il y a du fromage et de la poudre de myrtille-fruit, mais je n'ai plus faim. Et dans le vacarme des souffleries, ma pauvre convive n'entend plus si sa pizza est aux crevettes ou au papier crépon. Elle y colle son oreille et n'esquisse aucunement d'inquiétude lorsque son lobe se perd entre les morceaux de jambon. C'est son affaire. Elle n'a qu'à faire attention, sa mère le lui a dit mille fois en arrachant les pattes d'une scolopendre.

J'ai une idée, petit Pierrot ! Tu vas t'épingler à ma boutonnière, c'est à la mode. Comme ça, on restera toujours tous les trois ensemble, à expliquer aux gens la justice, l'amour et la poudre de myrtille.

18 mars 1992

se marie bien avec le Sometimes de My Bloody Valentine