Ammonites et autres spirales - Harpoceras loeve   Ammonites et autres spirales - Harpoceras loeve  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Harpoceras loeve

Harpoceras loeve (Gabilly 1976)

Étage

Toarcien (-184 à -175 millions d'années) moyen

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 20,1 cm (7.91 inches)

Collection

Pierre Lacroix

Commentaire

Individu entièrement cloisonné, donc d’une taille supposée nettement supérieure. Cet individu est figuré dans Lacroix (2011), pl 32, fig 1a-b.

Espèce de l’horizon à variabilis, connue seulement en France.
Très grande espèce, involute, carénée, pratiquement dépourvue d’ornementation, les côtes falcoïdes n’étant visibles qu’en lumière rasante. Section des tours subrectangulaire à ovale. Mur ombilical vertical. Provisoirement rapportée à Esericeras par méconnaissance de la position stratigraphique (Gabilly 1976), cette espèce a ensuite été considérée comme le plus récent Harpoceras (Gabilly 1990), avant son rattachement à Osperleioceras (Bécaud 2006). Mais le doute subsiste, les autres espèces de ce genre étant toutes de petite taille.

Classification

Genre :

Harpoceras Waagen 1869

Toarcien inf. et moy.
Genre très dimorphe dont les macroconques atteignent une grande taille. Ils sont involutes et comprimés. Le bord ombilical est aigu. Le mur ombilical est incliné à sous-cavé. La carène est creuse et élevée. Les côtes sont simples et falculiformes.
Les microconques (syn. Maconiceras) ont des côtes subfasciculées, peu flexueuses. Le bord ombilical est arrondi et la paroi ombilicale convexe. Les sutures sont richement découpées, avec une selle externe caractéristique, entaillée par un lobe accessoire très développé. [d’après Gabilly, en incluant Harpoceratoides]

Sous-famille :

Harpoceratinae Neumayr 1875

Grande taille. Ombilic réduit. Côtes aplaties et souvent falculiformes. Sutures cloisonnaires assez richement découpées par rapport à l’ensemble de la famille. [Gabilly]

Famille :

Hildoceratidae Hyatt 1867

Pliensbachien à Toarcien.
Ammonites à côtes plus ou moins flexueuses. Les sutures cloisonnaires sont relativement simples, sauf chez certaines formes très différenciées (Polyplectus). [Gabilly]

Super-famille :

Hildoceratoidea Hyatt 1867

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2011. Lacroix, P.
Les Hildoceratidae du Lias moyen et supérieur des domaines NW européen et téthysien - Une histoire de famille
Pierre Lacroix
p 96, pl 32-33

2006. Bécaud, M.
Les Harpoceratinae, Hildoceratinae et Paroniceratinae du Toarcien de la Vendée et des Deux-Sèvres (France)
in Documents des Laboratoires de Géologie de Lyon - No 162 - U.F.R. des Sciences de la Terre - Université Claude Bernard - Lyon I
p 70, pl 28-30 (=Osperleioceras (Pseudopolyplectus) loeve)

1998. Rulleau, L.
Ammonites du Toarcien inférieur et moyen de la région lyonnaise
C.E. des ciments Lafarge
pl 13 (figuration d’un exemplaire des Deux-Sèvres)

1976. Gabilly, J.
Évolution et systématique des Phymatoceratinae et des Grammoceratinae (Hildocerataceae Ammonitina) de la région de Thouars, stratotype du Toarcien
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle série - Tome LIV - No 124 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 165, pl XXXVI (=Esericeras ? loeve nov. sp.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 11 septembre 2013 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 01 janvier 2010