Ammonites et autres spirales - Watinoceras sp.   Ammonites et autres spirales - Watinoceras sp.        

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Watinoceras sp.

Watinoceras sp.

Étage

Turonien (-92 à -88 millions d'années) inférieur

Localité

Basse-Bénoué - Nigéria

Dimensions

Diamètre = 10,1 cm (3.98 inches)

Collection

Philippe Courville

Commentaire

Le diamètre est celui du tour externe. Le nucleus (41 mm), qui n’était pas préparé, est figuré dans la thèse de P. Courville (1993, pl 9, fig 3). Les caractéristiques morphologiques sont illustrées dans sa figure 3.45 et reproduites ici (dernière image).

Espèce du Turonien inférieur nigérian. Horizon à proprium.
Courville a trouvé un seul individu qu’il décrit ainsi : "forme assez évolute, comprimée, à ornementation effacée au stade adulte. Tours internes assez peu déprimés, apparemment identiques aux petits W. aff. amudariense (ARKHANGHELSKI 1916) bien illustrés par Zaborski (1987). Le genre, finalement assez mal connu, a été signalé en Moyenne et Basse Bénoué à plusieurs reprises par Reyment (1955, 56, 58). Cloison typique des Mammitinae." (NDA: le genre est actuellement plutôt classé parmi les Acanthoceratinae).

Classification

Genre :

Watinoceras Warren 1930

Turonien inférieur.
Formes petites à moyennes. Tours internes comprimés, ornés de tubercules latéro-ventraux internes et externes sur des côtes fines et à ventre plat ou faiblement bombé. Dans les tours suivants, le ventre peut devenir concave entre les rangées de clavi latéro-ventraux ou arrondi et orné de côtes en chevrons. L’ornementation peut devenir plus grossière avec l’âge.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1993. Courville, P.
Les formations marines et les faunes d’ammonites cénomaniennes et turoniennes (Crétacé supérieur) dans le fossé de la Bénoué (Nigéria) - Thèse de doctorat en Géologie
Universités de Dijon, Lyon I, Aix-Marseille I, Toulouse III
p 241, pl 9 - lien

1988. Cobban, W., A.
The Upper Cretaceous ammonites Ammonite Watinoceras Warren in the Western Interior of the United States
in United States Geological Survey Bulletin - 1788 - U.S. Department of the Interior

1987. Zaborski, P., M., P.
Lower Turonian (Cretaceous) ammonites from south-east Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - Vol 41, No 2 - The Natural History Museum
p 37 - lien

1955. Reyment, R., A.
The Cretaceous Ammonoidea of Southern Nigeria and the Southern Cameroons
in Bulletin of the Geological Survey of Nigeria - No 25 - Geological Survey of Nigeria
p 55

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 15 novembre 2014 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 02 août 2014