Ammonites et autres spirales - Sharpeiceras laticlavium   Ammonites et autres spirales - Sharpeiceras laticlavium  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Sharpeiceras laticlavium

Sharpeiceras laticlavium (Sharpe 1855)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) inférieur

Localité

Orne - France

Dimensions

Diamètre = 33,9 cm (13.35 inches)

Collection

Christian Hivert

Commentaire

Individu de grande taille, bien que partiellement chambré, de la Craie glauconieuse du Cénomanien inférieur de Normandie.

Sharpeiceras à costulation dense (32 à 36 côtes par tour) et à section presque rectangulaire, élevée, à croissance rapide. Des côtes basses et arrondies naissent à la suture ombilicale et, dans les tours juvéniles, sont légèrement prorsiradiées, faiblement flexueuses et peuvent se diviser sur le tubercule ombilical en deux côtes de force égale. La tuberculation est très uniforme tout au long de la croissance, avec un tubercule latéro-ventral interne plus fort et un tubercule latéral plus faible que les autres. Le ventre est généralement plus large que la distance entre le tubercule latéro-ventral interne et le tubercule latéro-ventral externe. [d’après Wright & Kennedy, 1987]

Fiches liées

 Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Sharpeiceras sp.

Sharpeiceras laticlavium

Classification

Genre :

Sharpeiceras Hyatt 1903

Cénomanien inf.
Forme évolute. Section elliptique comprimée à quadratique. Côtes fines à grossières, typiquement mais non systématiquement simples, à tubercule ombilical, latéral, latéro-ventral interne et latéro-ventral externe, parfois, mais rarement, doublé. Ventre légèrement concave à plat, à faible arête siphonale sur certains spécimens. Loge d’habitation adulte quadratique, à larges tubercules latéro-ventraux, ou lisse et fastigiée (individus peut-être déformés). lobe latéral long, étroit, bifide plus ou moins symétrique.

Sous-famille :

Mantelliceratinae Hyatt 1903

Cénomanien inf.
Formes involutes à plutôt évolutes. Tours ronds ou comprimés, rarement déprimés. Côtes généralement saillantes avec au moins un tubercule latéro-ventral externe. Dériveraient par pédomorphose de Stoliczkaiella à ventre bituberculé.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2014. Jaffré, R.
Fiches d’aide à la détermination des ammonites jurassiques et crétacées - tome II
Association Géologique Auboise
p 107 (=Sharpeiceras laticlavium (SHARPE, 1855) macroconque)

1996. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 5.
in Monograph of the Palaeontographical Society - Issue 601, part of Volume 150 - The Palaeontographical Society - London
p 398 - lien

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 154, pl 117

1989. Gale, A., S. & Friedrich, S.
Occurence of the ammonite genus Sharpeiceras in the Lower Cenomanian Chalk Marl of Folkestone - Field Meeting at Folkestone Warren, 29th November, 1987
in Proc. Geol. Ass. - Vol. 100, n°1 - Geologists’ Association, London
p 80-82

1987. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 2.
in Palaeontographical Society Monographs - Issue 573, part of Volume 139 - The Palaeontographical Society, London
p 127, pl 41, text-fig 29, 30, 34A - lien

1976. Juignet, P. & Kennedy, W., J.
Faunes d’ammonites et biostratigraphie comparée du Cénomanien du nord-ouest de la France (Normandie) et du sud de l’Angleterre
in Bulletin de la Société Géologique de Normandie et des Amis du Museum du Havre - Tome LXIII, fasc. 2 - Société Géologique de Normandie et des Amis du Museum du Havre
p 99, pl 10, fig 2 seulement, non fig 1 (=Sharpeiceras schlueteri HYATT, 1903)

1972. Thomel, G.
Les Acanthoceratidae cénomaniens des chaînes subalpines méridionales
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle série - Tome LI - Feuilles 1-13 - No 116 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 50, pl XV, fig 1, non pl XVI, fig 1 (non ; =Sharpeiceras schlueteri HYATT)

1971. Kennedy, W., J.
Cenomanian ammonites from Southern England
in Special Papers in Palaeontology - Nb 8 - The Palaeontological Association
p 64, pl 27, fig 1, non pl 28, fig 1 (=Sharpeiceras schlueteri Hyatt) - lien

1878. Bayle, E.
Explication de la carte géologique de la France. Tome quatrième. Atlas, première partie : fossiles principaux des terrains
Imprimerie Nationale
non pl LXIV (non Sharpeiceras laticlavium SHARPE, sp. ; =Sharpeiceras schlueteri HYATT 1903) - lien

1854. Sharpe, D.
Description of the fossil remains of Mollusca found in the chalk of England. Part II. Cephalopoda.
The Palaeontographical Society
p 31, pl XIV (=Ammonites laticlavius)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 07 mai 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 06 mars 2016