Ammonites et autres spirales - Peroniceras (P.) westphalicum   Ammonites et autres spirales - Peroniceras (P.) westphalicum    

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Peroniceras (P.) westphalicum

Peroniceras (P.) westphalicum (Strombeck 1859)

Étage

Coniacien (-88 à -87 millions d'années) moyen

Localité

Loir-Et-Cher - France

Dimensions

Diamètre = 26,5 cm (10.43 inches)

Collection

Géosciences Rennes

Commentaire

Individu étiqueté P. westphalicum, dont il partage la grande taille potentielle (Kennedy & Klinger 1984, p 165), l’affaissement de la côte avant d’atteindre le clavus latéro-ventral, les sutures complexes étirées (de Grossouvre 1894, fig 38). Ses tours sont plus hauts (o=45-48%), plus faiblement ornés avec peu de côtes bifurquées dans les tours internes, mais ces différences aux types, ainsi que l’écartement important des côtes sur le tour externe, entrent dans la variabilité admise par Kennedy (1984, p 74).

Espèce du Coniacien moyen, zone à Tridorsatum en France.
Enroulement évolute, ratio ombilical de 50 à 60%. Section comprimée à flanc à peine convexes. Mur ombilical très bas. Ventre largement arrondi. Ornementation des tours internes plus ou moins de type dravidicum à côtes fréquemment bifurquées, mais pas aussi fortement développées. Avec la croissance, les tubercules ombilicaux deviennent progressivement plus faibles. Finalement, le flanc est orné de larges côtes basses, affaissées avant d’atteindre les clavi latéro-ventraux. Parallèlement, le nombre de bifurcations tend à diminuer. Sur les tours externes connus, les côtes sont virtuellement simples et de densité très variable. La taille adulte peut être très grande. Sutures très incisées.

Classification

Sous-genre :

Peroniceras De Grossouvre 1894

Très évolute. L’ornementation persiste jusqu’aux stades adultes.

Genre :

Peroniceras De Grossouvre 1894

Coniacien.
De très évolute à plutôt involute. Section ovale, trapézoïdale ou carrée. Ventre portant, au moins à mi-croissance, 3 carènes entières, la siphonale étant la plus haute. Des tubercules ombilicaux réguliers, ronds ou coniques, sont reliés à des tubercules latéro-ventraux similaires et légèrement plus nombreux par des côtes courtes, droites ou légèrement incurvées, pouvant être divisées. Eléments de sutures cloisonnaires variables en taille et complexité.

Sous-famille :

Peroniceratinae Hyatt 1900

Coniacien.
Evolutes à involutes. Section du tour ovale, trapézoïdale ou subcarrée. Carène ventrale continue ou à nodosités, perdant sa connexion avec la costulation. Carènes latérales tendant à se développer jusqu’à produire un ventre tricaréné. Formes typiques à tubercules ombilicaux et latéro-ventraux reliés par une côte. Autres formes présentant jusqu’à 4 tubercules par côte.

Famille :

Collignoniceratidae Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Campanien moyen.
Cette famille dérive probablement du genre Acanthoceratidae Thomelites.
Formes d’involutes à évolutes, comprimées, de section ovale à carrée, avec une carène continue ou dentelée. Les côtes portent de 1 à 5 tubercules.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1995. Kennedy, W., J., Bilotte, M., & Melchior, P.
Ammonite faunas, biostratigraphy and sequence stratigraphy of the Coniacian-Santonian of the Corbières
Elf Aquitaine Production
p 416 (=Peroniceras (Peroniceras) westphalicum (Von STROMBECK, 1859))

1988. Thomel, G.
Les ammonites néocrétacées (Coniacien-Santonien-Campanien) des chaînes subalpines méridionales (Alpes-Maritimes et Alpes de Haute-Provence)
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle Série - No 153 - Centre National de la Recherche Scientifique
aff. p 52, ok In fig 5 (=Peroniceras sp. aff. westphalicum (von STROMBECK), 1859)

1984. Kennedy, W., J.
Systematic palaeontology and stratigraphic distribution of the Ammonite faunas of the french Coniacian
in Special Papers in Palaeontology - Nb 31 - The Palaeontological Association
p 71, pl 14, fig 5, pl 15, fig 1-3, 6-7 (=Peroniceras (Peroniceras) westphalicum (Von STROMBECK, 1859)) - lien

1984. Klinger, H., C. & Kennedy, W., J.
Cretaceous faunas from Zululand and Natal, South Africa. The ammonite subfamily Peroniceratinae HYATT, 1900
in Annals of the South African Museum - Vol. 92, Part 3 - South African Museum
p 164, fig 24-28 (=Peroniceras (Peroniceras) westphalicum (von STROMBECK, 1859) - lien

1965. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XIII (Coniacien)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malgache
p 60, pl CDXL, fig 1807 (=Peroniceras westphalicum SCHLÜTER), p 64, pl CDXLII, fig 1811 (=Peroniceras guerini nov. sp.)

1894. Grossouvre (de), A.
Recherches sur la Craie Supérieure
Imprimerie Nationale
p 93, pl XII, fig 1, 4 (=Peroniceras westphalicum SCHLÜTER sp.) - lien

1871-1872. Schlüter, C.
Cephalopoden der oberen deutschen Kreide - 1
in Palaeontographica - 21 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
p 45, taf XIII, fig 5, 6 (=Ammonites westphalicus, v. STROM.) - lien

1867. Schlüter, C.
Beitrag zur Kenntniss der jüngsten Ammoneen Norddeutschlands
A. Henry, Bonn
p 30, taf VI, fig 2 (=Ammonites westphalicus) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 23 décembre 2016 - Fiche générée le 23 décembre 2016 - 1ère publication le 09 avril 2016