Ammonites et autres spirales - Nigericeras   Ammonites et autres spirales - Nigericeras          

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Nigericeras

Nigericeras "kwayaensis" Courville 1993

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) supérieur

Localité

Haute-Bénoué - Nigéria

Dimensions

Diamètre = 7,7 cm (3.03 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Ce phragmocône complet, figuré par Courville dans sa thèse (1993, pl 2, fig 2), est un des syntypes. Horizon à "kwayaensis". Etant démontable, j’ai figuré également les tours internes (4,1 cm).

Nigericeras "kwayaensis" est en réalité nomen nudum puisque l’espèce a été décrite dans une thèse de doctorat non publiée. L’espèce, nommée ou non, marque un horizon au Nigéria au sommet de la sous-zone à Gadeni.
C’est une espèce peu commune, de taille modeste (125 mm env.), généralement assez comprimée, assez involute. La chambre est courte (180°). L’ombilic est assez nettement ouvert à l’approche du péristome simple. Le mur ombilical est oblique, le rebord ombilical est arrondi. Les flancs et le ventre sont arrondis, y compris dans les tours internes ornés. Elle se distingue de N. gadeni, dont elle dérive par péramorphose, par une taille adulte plus faible, un stade multituberculé moins développé, un ventre plus arrondi et une variabilité morphologique plus faible. Sa position stratigraphique est parfaitement définie entre Gadeni et Bulbosum. [Courville 1993]

Classification

Genre :

Nigericeras Schneegans 1943

Cénomanien sup.
Dérive de Pseudocalycoceras par péramorphose, processus qui s’appliquera aussi de façon régulière à la descendance du groupe, jusqu’à l’ultime "Vascoceras" cauvini (lignée qui n’est pas celle des véritables Vascoceras).
Taille moyenne, à section plus ou moins élevée subrectangulaire ou subogivale. Stades jeunes de type Acanthoceras à côtes plus ou moins marquées sur les flancs et atténuées sur le ventre, alternativement longues ornées de 7 tubercules ou courtes ornées de 5 tubercules. Cette ornementation dispraît plus ou moins tôt et peut même faire défaut. La loge d’habitation adulte ne présente que des stries d’accroissement, des rides ou des plis irréguliers. Sutures simplifiées.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2003. Courville, P. & Crônier, C.
Les hétérochronies du développement : un outil pour l’étude de la variabilité et des relations phylétiques ? Exemple de Nigericeras, Ammonitina du Crétacé supérieur africain
in C. R. Palevol - 2 - Académie des sciences. Publié par Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 542, fig 2 (=Nigericeras sp.)

1993. Courville, P.
Les formations marines et les faunes d’ammonites cénomaniennes et turoniennes (Crétacé supérieur) dans le fossé de la Bénoué (Nigéria) - Thèse de doctorat en Géologie
Universités de Dijon, Lyon I, Aix-Marseille I, Toulouse III
p 164, pl 2, fig 2-3 (=Nigaericeras kwayaensis nov. sp.) - lien

1990. Zaborski, P., M., P.
The Cenomanian and Turonian (mid-Cretaceous) ammonite biostratigraphy of north-eastern Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - Vol 46, No 1 - The Natural History Museum
?p 4, fig 6 (?non NIgericeras gadeni (CHUDEAU))

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 09 juillet 2016 - Fiche générée le 06 août 2016 - 1ère publication le 09 juillet 2016