Ammonites et autres spirales - Gaudryceras gr. mite   Ammonites et autres spirales - Gaudryceras gr. mite  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Gaudryceras gr. mite

Gaudryceras gr. mite (Hauer 1866)

Étage

Maastrichtien (-72 à -65 millions d'années) inférieur

Localité

Flanc De Calabar - Nigéria

Dimensions

Diamètre = 9,6 cm (3.78 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Forme du Maastrichtien inférieur (selon Zaborski) des upper Nkporo Shales.
Zaborski affecte tout d’abord (1982) des tours externes très frustes du gisement à Neodesmoceras sp., puis (1985), après découverte de tours internes, à l’espèce malgache Gaudryceras beantalyense COLLIGNON, qui est une forme du groupe de G. mite, à costulation très fine durant toute l’ontogénèse. Il argue pour cela de l’extrême finesse de la costulation de ses exemplaires et l’absence de côtes renforcées périodiques, qui sont effectivement particulièrement faibles, mais néanmoins visibles sur mon individu. De plus G. beantalyense est coniacienne.

Classification

Genre :

Gaudryceras Grossouvre 1894

Albien sup. à Maastrichtien.
Dérivés d’Eogaudryceras.
Tours internes évolutes, serpenticônes, arrondis ou déprimés. Tours adultes à croissance plus rapide et tendant à se comprimer. Ornementation de stries ou fines côtes flexueuses simples ou divisées, pouvant se renforcer et se resserrer sur les tours adultes. Constrictions périodiques matérialisées par des dépressions sur le test. Sutures à éléments larges et bifides et lobe suspensif rétracté. [d’après Hoffmann 2015]

Sous-famille :

Gaudryceratinae Spath 1927

Barrémien à Maastrichtien.
Section du tour typiquement arrondie à elliptique. Tours initiaux déprimées et tours externes comprimés. Coquille ornée de lirae ou de fine costules non crénulées, ou occasionnellement lisse ou encore avec de large côtes. Présence de constrictions. Suture à selles bifides symétriques et une seule selle principale dans la suture interne, accompagnée de petites selles additionnelles chez certaines formes.

Famille :

Tetragonitidae Hyatt 1900

Dérivés de Protetragonites (Lytoceratinae) au Barrémien.
Plus involutes que les Lytoceratidae, à section moins circulaire devenant anguleuse chez certaines formes. Développement de plusieurs selles auxiliaires. Coquille lisse ou ornée de lirae, stries ou même occasionnellement de fortes côtes jamais crénulées. Constrictions généralement présentes.

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1985. Zaborski, P., M., P.
Upper Cretaceous ammonites from the Calabar region, south-east Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - Vol. 39, No 1 - The Natural History Museum
p 8, fig 5-6 (?=Gaudryceras beantalyense COLLIGNON, 1956) - lien

1982. Zaborski, P., M., P.
Campanian and Maastrichtian sphenodiscid ammonites of southern Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - 36 (4) - The Natural History Museum
p 306 (non Pachydiscus (Neodesmoceras) sp.) - lien

1956. Collignon, M.
Ammonites néocrétacées du Menabe (Madagascar) - IV. Les Gaudryceratidae
in Annales Géologiques du Service des Mines - Fascicule No XXIII - Haut Commissariat de Madagascar et Dépendances - Direction des Mines et de la Géologie
cf. p 53, pl V, fig 1-3 (cf. Gaudryceras beantalyense nov. sp.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 08 août 2016 - Fiche générée le 08 août 2016 - 1ère publication le 08 août 2016