thumbnail  Ammonites et autres spirales - Barthelticeras enayi thumbnail  Ammonites et autres spirales - Barthelticeras enayi thumbnail  Ammonites et autres spirales - Barthelticeras enayi

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Barthelticeras enayi

Barthelticeras enayi (Schairer 1989) (m)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) supérieur

Localité

Vienne - France
Vienne

Dimensions

Diamètre = 3,9 cm (1.54")

Collection

Patrice Ferchaud

Commentaire

Individu à fortes formations paraboliques et présence de faibles constrictions dans les tours internes.

Oxfordien supérieur, sous-zone à Semiarmatum.
Espèce-type du genre. Les côtes fines, denses et mousses s’étendent radialement jusqu’au dernier demi-tour. Elles deviennent alors plus éloignées et convexes. Elles sont simples, bifurquées à mi-flanc ou parfois aussi sur la moitié interne du flanc. Les constrictions délimitées sont cantonnées au dernier tour. Pas d’interruption des côtes sur le ventre. [d’après Schlegelmilch 1994]

Classification

Genre :

Barthelticeras Schairer 1989

Oxfordien moyen à supérieur.
Schairer (1989) donne la diagnose de la forme microconque, puis, en 2003, le même Schairer associé à Schlampp attribue deux individus à ce qui serait le macroconque, auquel il adjoint "Perisphinctes (Grossouvria) cf. torresiensis" CHOFFAT in DORN (1930, p 162, taf 27, fig 1). Il met le doigt sur la similitude des tours internes avec Barthelticeras enayi. Je donne ici la diagnose du microconque, simplifiée d’après Schlegelmich (1994) : petites formes évolutes à section ovale élevée. Côtes fines denses, simples ou divisées et constrictions bombées.

Sous-famille :

Passendorferiinae Mélendez 1984

Descendraient d’Alligaticeras (Mélendez & al., 2009)
Formes serpenticônes fortement évolutes à section subcirculaire à subquadratique.

Famille :

Perisphinctidae Steinmann 1890

Bajocien moy. à Tithonien.
Tronc principal de la super-famille construit autour du genre Perisphinctes. Typiquement aplaties, bien qu’il existe certaines formes très renflées. Côtes simples, bi- ou trifurquées. Macroconques souvent géants, longidomes, à loge d’habitation lisse ou ornée de côtes distantes. Microconques de petite taille, munis d’apophyses et entièrement costulés. Lobe suspensif rétracté. Famille cosmopolite, mais majoritairement téthysienne et pacifique.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2003. Schairer, G. & Schlampp, V.
Ammoniten aus dem Ober-Oxfordium von Gräfenberg/Ofr. (Bimammatum-Zone, Hypselum-Subzone, semimammatum-Horizont)
in Zitteliana - A 43 - Bayerischen Staatssammlung für Paläontologie und Geologie
p 38 (=Barthelticeras enayi SCHAIRER [m]) - lien

1994. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Malms
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 72, taf 27, fig 1 (=Barthelticeras enayi SCHAIRER 1989)

1989. Schairer, G.
Ammoniten aus dem Braunen und Weißen Jura von Sengenthal
in Mitt. Bayer. Staatsslg. Paläont. hist. Geol. - 29
p 121, taf 3, fig 1, 2 (=Barthelticeras enayi n. sp.) - lien

1966. Enay, R.
L’Oxfordien dans la moitié sud du Jura français - Tome II
in Nouvelles archives du Museum d’Histoire Naturelle de Lyon - Fascicule VIII - Ville de Lyon
p 576, pl 40, fig 6 (="Pseuperisphinctinae" sp. ind.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 29 novembre 2018 - Fiche générée le 29 novembre 2018 - 1ère publication le 28 novembre 2018