thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras cunningtoni thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras cunningtoni thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras cunningtoni

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras cunningtoni

Cunningtoniceras cunningtoni (Sharpe 1855)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) moyen

Localité

Indre-et-Loire - France
Indre-Et-Loire

Dimensions

Diamètre = 22,5 cm (8.86")

Collection

Patrice Ferchaud

Commentaire

Zone à Inerme.

Section du tour très déprimée. Mur ombilical haut et arrondi. Ventre large. Dix à quinze côtes primaires distantes portent de fortes bullae ombilicales et, dès un stade précoce, des épines latéro-ventrales internes démesurées, dirigées latéralement, avec lesquelles le tubercule latéro-ventral externe, bien plus petit, est susceptible de fusionner graduellement, le tout résultant en des cornes potentiellement très grandes. Aux stades de croissance jeune et moyen, jusqu’à un diamètre de 90 mm chez certains spécimens, les côtes primaires sont généralement divisées sur le ventre au niveau du tubercule latéro-ventral interne ou externe. Chaque côte secondaire ainsi créée porte un tubercule siphonal arrondi. Le tubercule latéro-ventral externe peut être un simple clavus, mais aussi une paire de tubercules, correspondant à chaque tubercule latéro-ventral interne. Une côte secondaire additionnelle est intercalée. Elle porte également un tubercule siphonal et, rarement, de faibles latéro-ventraux externes. Cette ornementation ventrale faiblit progressivement et disparaît en fin du stade de croissance moyen, laissant communément une région siphonale déprimée entre les cornes latéro-ventrales qui terminent les côtes primaires. En fin de chambre d’habitation, au moins chez certains spécimens, les tubercules sont réduits et laissent place à des côtes proéminentes, presque annulaires. Elles sont susceptibles de se resserrer alors que l’ombilic s’ouvre à maturité. Les spécimens considérés comme microconques sont adultes jusqu’à 180 mm. Les macroconques dépasseraient 240 mm. [Wright & Kennedy 1987, Kennedy in Morel 2015]
La variation importante de l’ornementation ventrale a amené à la création de nombreuses sous-espèces.

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Cunningtoniceras inerme

Cunningtoniceras cunningtoni

Classification

Genre :

Cunningtoniceras Collignon 1937

Cénomanien moyen à supérieur.
Dérive d’Acanthoceras à ventre multituberculé dû à l’existence de côtes divisées au niveau du tubercule latéro-ventral interne ou d’intercalaires portant des tubercules latéro-ventraux externes et siphonaux.
Les tubercules latéro-ventraux internes tendent à migrer vers l’extérieur et à former de grandes cornes dirigées latéralement. Quasi-homéomorphe d’Euomphaloceras, ce genre reste lié à Acanthoceras, entre autres par ses sutures à selle externe quadratique.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Albien inférieur à Maastrichtien.
Formes typiquement fortement costulées tendant à développer une tuberculation proéminente, mais incluant aussi une large variété d’autre types.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2019. Gale, A., S., Kennedy, W., J. & Walaszczyk, I.
Upper Albian, Cenomanian and Lower Turonian stratigraphy, ammonite and inoceramid bivalve faunas from the Cauvery Basin, Tamil Nadu, South India
in Acta Geologica Polonica - Vol. 69, No. 2 - Université de Varsovie
p 229, pl 25, pl 26, pl 27, fig 1–4, pl 37, Figs 5, 6 (=Cunningtoniceras cunningtoni (SHARPE, 1855)) - lien

2017. Gale, A., S., Simms, M., J. & Kennedy, W., J.
Stratigraphy and ammonite faunas of the Cenomanian rocks of Northern Ireland, UK
in Cretaceous Research - In Press (2017 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
gr. p 12, fig 14C (=Cunningtoniceras sp. (group of cunningtoni (SHARPE, 1855)) - lien

2013. Kennedy, W., J., Walaszczyk, I., Gale, A., S., Dembicz, K. & Praszkier, T.
Lower and Middle Cenomanian ammonites from the Morondava Basin, Madagascar
in Acta Geologica Polonica - Vol. 63 - Université de Varsovie
p 647, pl 8, fig 1-6 (=Cunningtoniceras cunningtoni (SHARPE, 1855)) - lien

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 158, fig 120:5 (=Cunningtoniceras cunningtoni (SHARPE))

1994. Kennedy, W., J.
Cenomanian Ammonites from Cassis, Bouches-du-Rhône, France
in Palaeopelagos - Special pulication 1 - Roma : C.S.A., Università "La Sapienza"
p 226 (=Cunningtoniceras cunningtoni (SHARPE, 1855))

1993. Courville, P.
Les formations marines et les faunes d’ammonites cénomaniennes et turoniennes (Crétacé supérieur) dans le fossé de la Bénoué (Nigéria) - Thèse de doctorat en Géologie
Universités de Dijon, Lyon I, Aix-Marseille I, Toulouse III
p 237, pl 15, fig 2 (=Euomphaloceras gr. cunningtoni (SHARPE)) - lien

1993. Kennedy, W., J. & Juignet, P.
A revision of the ammonite faunas of the type Cenomanian. 4. Acanthoceratinae (Acompsoceras, Acanthoceras, Protacanthoceras, Cunningtoniceras and Thomelites)
in Cretaceous Research - 14.2 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 174, fig 15c, d, 21c, 27c, d (=Cunningtoniceras cunningtoni (SHARPE, 1855))

1992. Thomel, G.
Ammonites du Cénomanien et du Turonien du Sud-Est de la France
Serre
Tome I - pl 38, fig 1, 2, pl 39, fig 1, pl 40, fig 1 (=Cunningtoniceras cunningtoni (SHARPE, 1855))

1985. Howarth, M., K.
Cenomanian and Turonian ammonites from the Novo Redondo area, Angola
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - Vol 39, No 2 - The Natural History Museum
p 93, fig 22, 24 (=Euomphaloceras (Euomphaloceras) cunningtoni (SHARPE) var. meridionale (STOLICZKA)) - lien

1985. Zaborski, P., M., P.
Upper Cretaceous ammonites from the Calabar region, south-east Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - Vol. 39, No 1 - The Natural History Museum
p 42 (=Euomphaloceras cunningtoni (SHARPE, 1855)), p 43, fig 43, 45, 46 (=Euomphaloceras cunningtoni meridionale (STOLICZKA, 1864)), p 45, fig 47-52 (=Euomphaloceras cunningtoni cunningtoni (SHARPE, 1855)), p 49, fig 53-56 (=Euomphaloceras cunningtoni alatum subsp. nov.) - lien

1979. Wiedmann, J., Floquet, M., Lamolda, M., A. & Schroeder, R.
Mid Cretaceous Events Iberian Field Conference 77 - Guide II Partie itinéraire géologique à travers le Crétacé moyen des chaînes vascogotiques et celtibériques (Espagne du nord)
in Cuadernos de Geologia Ibérica - Vol. 5 - Universidad Complutense, Madrid
pl 5, ?fig 3 (?=Euomphaloceras tuberculatum (PERVINQUIERE)), fig 5 (=Euomphaloceras cunningtoni (SHARPE) n.ssp.? - lien

1977. Cobban, W., A.
Charasteristic Marine Molluscan Fossils From the Dakota Sandstone and Intertongued Mancos Shale, West-Central New Mexico
in Geological Survey Professional Paper - 1009 - United States Department of the Interior
p 25, pl 11, fig 17, 18 (=Euomphaloceras aff. E. cunningtoni (SHARPE))

1973. Cooper, M., R.
Cenomanian ammonites from Novo Redondo, Angola
in Annals of the South African Museum - Vol. 62, Part 2 - South African Museum
p 61, fig 10-13 (=Eomphaloceras cunningtoni meridionale (STOLICZKA))

1972. Cobban, W., A. & Scott, G., R.
Stratigraphy and ammonite fauna of the Graneros Shale and Greenhorn Limestone near Pueblo, Colorado
in Geological Survey Professional Paper - 645 - United States Department of the Interior
p 70, pl 4, fig 4, 5, pl 5, fig 6-8 (=Euomphaloceras cf. E. cunningtoni (SHARPE))

1972. Thomel, G.
Les Acanthoceratidae cénomaniens des chaînes subalpines méridionales
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle série - Tome LI - Feuilles 1-13 - No 116 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 163, pl LXXI, fig 4, pl LXXXII, fig 2, pl LXXXV, fig 2, pl LXXXVI, pl LXXXVII, fig 1-6 (=Euomphaloceras cunningtoni (SHARPE)), p 165 (=Euomphaloceras meridionale (STOLICZKA))

1971. Kennedy, W., J.
Cenomanian ammonites from Southern England
in Special Papers in Palaeontology - Nb 8 - The Palaeontological Association
p 92, pl 60, fig 1, pl 61, fig 2 (=Euomphaloceras cunningtoni (SHARPE)) - lien

1966. Collignon, M.
Les Céphalopodes crétacés du bassin côtier de Tarfaya
in Notes et Mémoires du service Géologique du Maroc - No 175 - Service Géologique du Maroc
p 28, pl 14, 15, fig 1 (=Euomphaloceras cornutum KOSSMAT), p 28, 29, pl 13, fig 1, 2 (=Euomphaloceras lehmanni nov. sp.), p 29 (=Euomphaloceras pervinquierei nov. nom.) - lien

1964. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XI (Cénomanien)
Service Géologique Tananarive - Ministère d’Etat chargé de l’Economie Nationale - République Malgache
p 145, pl CCCLXXIII, fig 1619 (=Euomphaloceras euomphalum SHARPE var. pervinquieri COLL.)

1963. Wright, C., W.
Cretaceous ammonites from Bathurst Island, Northern Australia
in Palaeontology - Vol. 6, part 4 - The Palaeontological Association
p 607, pl 88, fig 2, pl 89, fig 1 (=Euomphaloceras cunningtoni (SHARPE)) - lien

1951. Wright, C., W. & Wright, E., V.
A Survey of the Fossil Cephalopoda of the Chalk of Great Britain
The Palaeontographical Society
pars. p 29 (non Euomphaloceras euomphalum (SHARPE))

1907. Pervinquière, L.
Études de paléontologie tunisienne - I - Céphalopodes des Terrains secondaires. Carte géologique de la Tunisie.
F. R. de Rudeval, Editeur
p 277, pl XV, fig 1 (=Acanthoceras cunningtoni SHARPE), p 278, pl XV, fig 2, 3 (=Acanthoceras meridionale STOLICZKA var. africana PERVINQUIERE), p 279, pl XV, fig 5, 6 (=Acanthoceras meridionale STOLICZKA var. tuberculata PERVINQUIERE)

1897. Kossmat, F.
Untersuchungen Über die Südindische Kreideformation. II
in Beiträge zur Paläontologie und Geologie Österreich-Ungarns und des Orients : Mitteilungen des Geologischen und Paläontologischen Institutes der Universität Wien - 11 (1) - Wien, Wilhelm Braumüller, 1894-1915
p 11, taf V, fig 1a-c (=Acanthoceras cunningtoni SHARPE n. var. cornuta) - lien

1856. Sharpe, D.
Description of the fossil remains of Mollusca found in the chalk of England. Part III. Cephalopoda.
The Palaeontographical Society
p 35, pl XV, fig 2 (=Ammonites cunningtoni, SHARPE)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 30 octobre 2019 - Fiche générée le 30 octobre 2019 - 1ère publication le 30 octobre 2019