thumbnail  Ammonites et autres spirales - Orthaspidoceras lallierianum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Orthaspidoceras lallierianum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Orthaspidoceras lallierianum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Orthaspidoceras lallierianum

Orthaspidoceras lallierianum (Orbigny 1850)

Étage

Kimméridgien (-146 à -141 millions d'années) supérieur

Localité

Charente-Maritime - France
Charente-Maritime

Dimensions

Diamètre = 18,3 cm (7.20")

Commentaire

Ammonite de sous-zone dans le "biome franco-germanique". Zone à Mutabilis.
Spire involute dans les tours internes, s’ouvrant fortement en fin de croissance. Section déprimée, subtriangulaire dans les tours internes devenant subtrapézoïdale au niveau de la loge d’habitation, qui occupe les 2/3 du dernier tour. Haut mur ombilical vertical. Aire ventrale régulièrement arrondie. Quatre à huit tubercules ombilicaux par demi-tour, fortement inclinés vers le centre. Fines stries radiales, parfois regroupées en bourrelets. Sutures simples à lobe latéral massif, aussi profond que le lobe ventral. Première selle large et basse. Seconde selle limitée par un lobe auxiliaire massif. Dimorphisme de taille uniquement. [d’après Miramand & al 2015]

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Orthaspidoceras lallierianum

Orthaspidoceras lallierianum

Classification

Genre :

Orthaspidoceras Spath 1925

Kimméridgien supérieur.
Formes renflées à tours déprimés, à unique rangée de tubercules omblicaux ou sub-latéraux perpendiculaires à la surface de la coquille. Certaines espèces sont costulées.

Sous-famille :

Aspidoceratinae Zittel 1895

Famille :

Aspidoceratidae Zittel 1895

Callovien supérieur à Tithonien.
Ensemble polyphylétique d’ammonites téthysiennes tuberculées.
Une ou deux rangées de tubercules noduleux à épineux se développent sur le spire. Les sutures sont peu découpées, souvent simplifiées. Le dimorphisme sexuel, prononcé chez les Peltoceratinae et Euaspidoceratinae de part la taille et l’ornementation, paraît en revanche peu accusé chez les Aspidoceratinae, chez qui les macroconques et microconques ne possèdent même pas de péristome différencié. [d’après Hantzpergue 1987]

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Miramand, P., Depré, E. & Lebrun, P.
Le Rocher d’Yves : un gisement emblématique du Kimméridgien Supérieur de la Charente-Maritime
in Fossiles - No 21 - Editions du Piat
p 37, pl 1, fig 1, 2, 6, 8, text-fig 2, 3, 7 (=Orthaspidoceras lallierianum (d’ORBIGNY 1850)

2011. Baudouin, C., Boselli, P. & Bert, D.
The Oppeliidae of the Acanthicum Zone (Upper Kimmeridgian) from Mount Crussol (Ardèche, France): ontogeny, variability and dimorphism of the genera Taramelliceras and Streblites (Ammonoidea)
in Revue de Paléobiologie - Vol. 30, No. 2 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
pl XII, fig 8 (=Orthaspidoceras lallierianum (d’ORBIGNY, 1849)) - lien

2008. Lebrun, P.
Ammonites du Jurassique Tome 1 - Les ammonoïdes, des mollusques céphalopodes - le Jurassique et ses biozones d’ammonites et généralités sur les ammonoïdes du Jurassique
in Minéraux & Fossiles - Hors-Série No 24 - CEDIM
pl 4

1998. Tournepiche, J.-F.
Géologie de la Charente
Groupe d’Etudes et de Recherche des Musées d’Angoulême
p 64, 65 (=Orthaspidoceras gr. lallierianum)

1997. Hantzpergue, P., Atrops, F. & Enay, R.
Kimméridgien
in Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen - Chapitre 10 - ELF Exploitation Production
p 94, pl 23, fig 6 (=Orthaspidoceras lallierianum (d’ORB.))

1996. Lebrun, P.
Ammonites
in Minéraux & Fossiles - Hors-Série No 6 - CEDIM
p 54

1994. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson
p 178, pl 80, fig 1, 2 (=Orthaspidoceras lallierianum (d’ORBIGNY, 1850))

1989. Dommergues, J.-L., Cariou, E., Contini, D., Hantzpergue, P., Marchand, D., Meister, C. & Thierry, J.
Homéomorphies et canalisations évolutives: Le rôle de l’ontogenèse. Quelques exemples pris chez les Ammonites du Jurassique
in Géobios - No 22, fasc. 1 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 41-42 - lien

1987. Hantzpergue, P.
Les ammonites kimméridgiennes du haut-fond d’Europe occidentale (Perisphinctidae, Aulacostephanidae, Aspidoceratidae) - Thèse de Doctorat ès Sciences Naturelles
Université de Poitiers
p 389, pl 40 (=Orthaspidoceras lallierianum (d’ORBIGNY), 1841)

1978. Gabilly, J.
Guide géologique "Poitou, Vendée, Charentes"
in Guides Géologiques Régionaux - Masson & Cie, éditeurs
non pl III, fig 3 (non Orthaspidoceras lallierianus)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 19 août 2018 - Fiche générée le 28 août 2018 - 1ère publication le 19 août 2018