thumbnail  Ammonites et autres spirales - Buchiceras bilobatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Buchiceras bilobatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Buchiceras bilobatum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Buchiceras bilobatum

Buchiceras bilobatum Hyatt 1875

Étage

Coniacien (-88 à -87 millions d'années)

Localité

Province de Cajamarca - Pérou
Perou

Dimensions

Diamètre = 11,4 cm (4.49")

Commentaire

Définit une zone au Pérou qui correspond à une grande partie l’étage Coniacien, à la base de la formation de Celendín. Au dessus, Lenticeras baltai LISSON définit une zone à cheval entre le Coniacien et le Santonien. (Aldana Alvarez & al. 2020, p 228)
Espèce-type du genre. Coquille discoïdale, robuste, à ombilic étroit, section subquadratique à mur ombilical très haut, vertical, et rebord ombilical arrondi, flancs aplatis ou légèrement convexes, rarement légèrement concaves, épaulements latéro-ventraux variant d’anguleux à largement arrondis, ventre large variant de largement convexe à subconvexe, voire plat. La plupart des petits spécimens ont un ventre tectiforme avec une très faible carène siphonale. Bien que la hauteur du tour soit remarquablement stable (environ 50% du diamètre), l’épaisseur est très variable. Son maximum se situe juste au-dessus du rebord ombilical et représente généralement 4/5e de la hauteur, mais peut être légèrement supérieur. A cette même hauteur, il y a sept ou huit, exceptionnellement six, tubercules péri-ombilicaux mousses et bulliformes. Sur l’épaulement latéro-ventral, on observe une deuxième rangée de 14 à 15, exceptionnellement 13, tubercules claviformes. De faibles côtes basses, simples, divisées ou intercalées, connectent les deux rangées. Chez les formes tendant à avoir un épaulement latéro-ventral anguleux et un ventre plat, les tubercules ombilicaux et latéro-ventraux deviennent élevés, coniques, voire épineux, et les côtes deviennent proéminentes. A l’inverse, chez les formes à épaulement latéro-ventral arrondi et ventre largement convexe, les tubercules, particulièrement les latéro-ventraux, deviennent très faibles. La suture est composée de trois selles latérales quadratiques larges, une quatrième selle sur le mur ombilical, deux lobes latéraux et un troisième lobe sur le mur ombilical. Il y a une grande fluctuation dans le détail des sutures, indépendamment des autres variations. Les selles ont une encoche médiane distincte et sont par ailleurs généralement arrondies et entières, mais il peut arriver qu’elles soient denticulées. Les lobes sont plus étroits, denticulés et généralement d’apparence bifide. Quand la denticulation affecte à la fois les selles et les lobes, la suture a une apparence découpée et non plus pseudocératitique. [Benavides-Cáceres 1956]

Ressources

Fac-similé d’un croquis envoyé par Hyatt de l’espèce-type du genre Buchiceras sur le site de l’Université de Paris. - lien

Classification

Genre :

Buchiceras Hyatt 1875

Coniacien.
Genre qui descendrait de Spathites KUMMEL & DECKER par perte d’une rangée de tubercules latéro-ventraux et apparition d’une faible carène.
Formes variables, modérément à très involutes, à section du tour plus ou moins carrée, ventre large et plat à arrondi. Tours jeunes à carène arrondie qui faiblit et est susceptible de disparaître. Des côtes bulbeuses et basses naissent à partir des tubercules ombilicaux. Sutures variables à selles larges, faiblement indentées tendant à être entières. On décompte jusqu’à trois selles auxiliaires. [Wright & al. 1996]

Sous-famille :

Mammitinae Hyatt 1900

Cénomanien supérieur à Coniacien.
Formes modérément à très involutes. Tours internes trapézoïdaux, à côtes plutôt éparses et bullae ou épines ombilicales, latéro-ventrales inférieures et supérieures. Ligne siphonale légèrement élevée, mais sans carène ou tubercules siphonaux. L’ornementation des tours externes se renforce ou, à l’inverse, peut disparaître. Sutures cloisonnaires simplifiées.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Albien inférieur à Maastrichtien.
Formes typiquement fortement costulées tendant à développer une tuberculation proéminente, mais incluant aussi une large variété d’autre types.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2020. Aldana Álvarez, M., I., Chacaltana Budiel, C., A. & Tejada Medina, L., M.
Ammonites del Perú: reconocimiento, distribución y registro estratigráfico
in INGEMMET, Boletín Serie D: Estudios Regionales - No 34 - Instituto Geológico, Minero y Metalúrgico, Lima, Perú
p 187, pl XXIX, fig 2, pl XXX, fig 5, pl XXI, fig 8 (=Buchiceras bilobatum HYATT) - lien

2015. Monnet, C., Klug, C. & De Baets, K.
Evolutionary Patterns of Ammonoids: Phenotypic Trends, Convergence, and Parallel Evolution
in Ammonoid Paleobiology: From macroevolution to paleogeography - Chapter 5 - Topics in Geobiology 44 - Springer
p 96, fig 5.1j (=Buchiceras bilobatum)

2013. Aldana Álvarez, M. & Elescano Yupanqui, M.
Reconocimiento de la fauna y flora fósil del cretácico del gabinete de paleontología de la EAP de Ingeniería Geológica de la UNMSM
in Revista Del Instituto De Investigación De La Facultad De Ingeniería Geológica, Minera, Metalúrgica Y Geográfica - No 25, fasc. 1 - Universidad Nacional Mayor de San Marcos, Facultad de Geología, Minas, Metalurgia y Ciencas Geográficas, Lima, Perú
fig 3 (=Buchiceras bilobatum) - lien

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 173, fig 130:3 (=Buchiceras bilobatum HYATT, 1875)

1980. Kennedy, W., J., Wright, C., W. & Hancock, J., M.
Origin, evolution and systematics of the Cretaceous ammonoid Spathites
in Palaeontology - Vol. 23, part 4 - The Palaeontological Association
text-fig 8D (=Buchiceras bilobatum HYATT) - lien

1970. Heptonstall, W., B.
Buoyancy control in Ammonoids
in Lethaia - Vol. 3 - Wiley-Blackwell
text-fig 1 (=Buchiceras bilobatum) - lien

1960. Seilacher, A.
Epizoans as a Key to Ammonoid Ecology
in Journal of Paleontology - Vol. 34, No 1 - Paleontological Society
text-fig 3 (=Buchiceras bilobatum HYATT) - lien

1956. Benavides-Caceres, V., E.
Cretaceous system in Northern Peru
in Bulletin of the American Museum of Natural History - Volume 108 : Article 4 - American Museum of Natural History, New York
p 481, pl 59, fig 1, 2, pl 60, fig 1-6 (=Buchiceras bilobatum HYATT) - lien

1947. Knechtel, M., M., Richards, E., F. & Rathbun, M., V.
Mesozoic fossils of the Peruvian Andes
in The Johns Hopkins University Studies in Geology - No 15 - The Johns Hopkins Press
p 122, pl XXXIV, fig 1 (=Barroisiceras grossouvrei n. sp.), p 123, pl XLII (=Buchiceras bilobatum HYATT emend. BRÜGGEN)

1903. Hyatt, A.
Pseudoceratites of the Cretaceous
in Monographs of the United States Geological Survey - Volume XLIV - United States Geological Survey - Department of the Interior
p 27, pl I, fig 4-9 (=Buchiceras bilobatum HYATT), p 31, pl I, fig 10-14 (=Roemeroceras syriaciforme HYATT), p 33, pl I, fig 15 (=Roemeroceras attenuatum (HYATT)), p 34, pl II, fig 4-6 (=Roemeroceras subplanum n. sp. HYATT) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 21 février 2021 - Fiche générée le 21 février 2021 - 1ère publication le 11 février 2021