thumbnail  Ammonites et autres spirales - Polysphinctites tenuiplicatus thumbnail  Ammonites et autres spirales - Polysphinctites tenuiplicatus thumbnail  Ammonites et autres spirales - Polysphinctites tenuiplicatus

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Polysphinctites tenuiplicatus

Polysphinctites tenuiplicatus (Brauns 1865) (M)

Étage

Bathonien (-164 à -160 millions d'années) inférieur

Localité

Nièvre - France
Nievre

Dimensions

Diamètre = 6,6 cm (2.60")

Commentaire

Espèce index au sommet du Bathonien inférieur en provinces subméditerranéenne et subboréale.
Forme macroconque de taille variable, 70 à 110 mm. Tours internes modérément évolutes à section ovale légèrement comprimée. Ils portent des côtes fines rectiradiées à partir d’un diamètre de 8 mm environ. Tours moyens (> 25-30 mm) plus involutes, avec un ombilic relatif le plus étroit au départ de la loge d’habitation adulte, généralement vers 50 mm. La section est alors ovale-élevée à flancs arrondis et ventre devenant graduellement comprimé. Les côtes primaires sont recti- à prorsiradiées, plus tranchantes dans les tours internes et moyens. La division est irrégulière, avec des primaires typiquement divisées vers la mi-flanc en 3 à 4 secondaires plus fines. Les divisions polyschizotomes sont fréquentes sur le phragmocône et la loge d’habitation adultes. Certaines côtes primaires bifurquent dès la base du flanc, chacune se divisant de nouveau vers la mi-flanc. Les côtes secondaires traversent le ventre sans modification. Certains spécimens montrent de l’ordre de trois faibles constrictions prorsiradiées par tour. La densité costale augmente graduellement vers le péristome adulte. La loge d’habitation est longidôme, occupant de 360 à 440°. L’ouverture est simple, pouvant être précédée par une constriction peu profonde. La ligne de suture est périsphinctoïde.
Forme microconque de 21 à 37 mm, identique aux tours internes de la forme macroconque jusqu’à 15-20 mm, bien que quelques spécimens s’en écartent à partir de 11-12 mm par une section plus comprimée à flancs plus bas. La section du tour est subrectangulaire comprimée jusqu’à 13 mm, puis devient ovale comprimée à ventre étroitement arrondi. Les côtes primaires sont fines, recti- ou légèrement prorsiradiées, divisées en 3-4 secondaires plus fines vers la mi-fanc ou légèrement plus haut. Les côtes primaires deviennent plus épaisses et convexes vers l’avant dans la dernière moitié de la loge d’habitation adulte, qui n’occupe que 255 à 295°. Le péristome porte une grande apophyse spatulée arrondie. Les sutures sont similaires à celles de la forme macroconque, mais moins découpées. [Parent & Zatoń 2016]

Classification

Genre :

Polysphinctites Buckman 1922

Bathonien inférieur (zone à Aurigerus) à supérieur (zone à Retrocostatum en Sicile).
Formes évolutes, à enroulement périsphinctoïde à tous les stades. Pas de bande ventrale lisse. Côtes droites bifurquées. Quelques constrictions. La forme macroconque (Asphinctites Buckman 1924) est régulièrement costulée jusqu’à l’ouverture, qui est simple. La forme microconque (Polysphinctites str. s.) est naine, à tours internes lisses ou presqu’imperceptiblement costulés, tours externes fortement constrictés et porte des apophyses jugales. [Énay & Howarth 2019]

Famille :

Morphoceratidae Hyatt 1900

Bajocien sup. à Bathonien inf.
Supposés dérivés des Perisphinctidae primitifs au Bajocien moy., ils reprennent des caractères généraux de cette famille au Bathonien inf.
Formes sphaeorocônes ou planulées ou combinant ces stades. Côtes polyfurquées régulièrement tronquées obliquement par une constriction. Le ventre porte généralement une bande lisse ou est creusé d’un sillon. Les sutures sont relativement simples avec un lobe suspensif non rétracté.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2020. Guéneau, D.
Les Morphoceratidae des Amognes (Nièvre) et d’ailleurs
in Géologia - H.S. no 1 - Fédération Française Amateur de Minéralogie et Paléontologie
p 17, fig 51, 52, pl 1, fig 6, 11, pl 2, fig 4, 5, 9 (=Polysphinctites tenuiplicatus (BRAUNS, 1865) [M et m])

2016. Parent, H. & Zatoń, M.
Sexual Dimorphism in the Bathonian Morphoceratid Ammonite Polysphinctites tenuiplicatus
in Acta Geologica Polonica - 61 (4) - Université de Varsovie
p 879, fig 4-6 (=Polysphinctites tenuiplicatus (BRAUNS, 1865) [M and m]) - lien

2010. Zatoń, M.
Bajocian - Bathonian (Middle Jurassic) ammonites from the Polish Jura.
in Palaeontographica Abteilung A - Vol. 292, Issues 4-6 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
p 163, pl 13E-I, text-fig 11B, C, 15, 16A-E (=Asphinctites tenuiplicatus (BRAUNS 1865) [M & m]) - lien

2000. Matyja, B., A. & Wierzbowski, A.
Ammonites and stratigraphy of the uppermost Bajocian and Lower Bathonian between Cestochowa and Wielun, Central Poland
in Acta Geologica Polonica - Vol. 50, No. 2 - Université de Varsovie
p 207, pl 7, fig 4, 5 (=Asphinctites tenuiplicatus (BRAUNS)), fig 3 (=Polysphinctites secundus (WETZEL)) - lien

1997. Dietze, V., Krieger, T. & Schweigert, G.
Über Oecoptychius subrefractus (BUCKMAN), Asphinctites secunduns (WETZEL) (Ammonoidea) aus dem Unter-Bathonium (Mittlerer Jura) der Oberpfalz (Nordost-Bayern, Süddeutschland)
in Stuttgarter Beiträge zur Naturkunde - Serie B - (Geologie und Paläontologie) - Nr. 245 - Staatliches Museum für Naturkunde, Stuttgart
p 12, taf 2, fig 1-8, taf 3, fig 1-3 (=Asphinctites tenuiplicatus (BRAUNS) [M]), p 14, taf 1, fig 5-11, taf 3, fig 1 (=Polysphinctites secundus (WETZEL) [m])

1997. Mangold, C. & Rioult, M.
Bathonien
in Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen - Chap. 7 - ELF Exploitation Production
p 57, pl 16, fig 7 (=Asphinctites (Asphinctites) tenuiplicatus (BRAUNS))

1987. Torrens, H.
Ammonites and stratigraphy of the Bathonian rocks in the Digne-Barrême area (South-Eastern France, Dept. Alpes de Haute Provence) - (Notes for a revision constructed material left by Carlo Sturani)
in Bollettino della Società Geologica italiana - 26 (1-2) - Società Geologica Italiana
aff. pl 2, fig 7 (=Asphinctites aff. tenuiplicatus (BRAUNS)), pl 2, fig 8 (=Polysphinctites secundus WETZEL)

1970. Hahn, W.
Die Parkinsoniidae S. BUCKMAN und Morphoceratidae HYATT (Ammonoidea) des Bathoniums (Brauner Jura ε) im südwestdeutschen Jura
in Jahresheft des Geologischen Landesamtes in Baden-Württemberg - Band 12 - Freiburg im Dreisgau
p 50, abb 8, taf 7, fig 1-5, taf 5, fig 14 (=Asphinctites tenuiplicatus (BRAUNS)), p 57, taf 8, fig 11-13 (=Polysphinctes secundus (WETZEL))

1958. Westermann, G.
Ammoniten-Fauna und Stratigraphie des Bathonien NW-Deutschlands
in Beihefte zum Geologischen Jahrbuch - Heft 32 - Geologischen Landesanstalten der Bundesrepublik Deutschland
p 86, taf 45, fig 3, taf 46, fig 1, 2 (=Asphinctites tenuiplicatus (BRAUNS, 1864)), p 87, pl 46, fig 3 (=Asphinctites gaertneri n. sp.), p 88, pl 46, fig 4 (=Asphinctites bathonicus n. sp.)

1950. Wetzel, W.
Fauna und Stratigraphie der Wuerttembergica-Schichten Insbesondere Norddeutschlands
in Palaeontographica Abteilung A - Band A099 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
p 79 (=Grossouvria secunda n. sp.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 2 juillet 2020 - Fiche générée le 2 juillet 2020 - 1ère publication le 22 mars 2020