thumbnail  Ammonites et autres spirales - Morphoceras jactatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Morphoceras jactatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Morphoceras jactatum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Morphoceras jactatum

Morphoceras jactatum (Buckman 1920) (M)

Étage

Bathonien (-164 à -160 millions d'années) inférieur

Localité

Nièvre - France
Nievre

Dimensions

Diamètre = 5,7 cm (2.24")

Commentaire

Individu a priori complet, à péristome simple, qui coïncide avec le type jusqu’à son diamètre conservé de 48 mm.

Espèce de la zone à Macrescens.
Morphoceras de petite taille, évolute, à costulation fine et faibles constrictions. Seul M. parvum est de taille adulte comparable à M. jactatum, mais est moins évolute. [Hahn 1970]
L’attribution initiale de jactatum au genre microconque Ebrayiceras par les auteurs, du fait de son large ombilic et de ses faibles constrictions, est erronée. Aucun individu portant des indices d’apophyses n’a été trouvé. En revanche, son présumé dimorphe microconque, de très petite taille, l’a été (Ebrayiceras sp. in Hahn, 1970, p 48, taf 6, fig 9). Cela va à l’encontre de l’étude de Neige (1996) et Neige & al. (1997) pour qui Ebrayiceras jactatum est la forme microconque de Morphoceras macrescens. En réalité, ces auteurs prennent pour référence Ebrayiceras jactatum "forme involute" décrite par Mangold (1970, en particulier l’individu pl 7, fig 14, qui porte bien des apophyses). Or, voici ce que disait Mangold (1970, p 97) : "Seule la découverte d’un individu complet pourra déterminer de façon certaine si E. jactatum BUCK. est un Ebrayiceras ou un Morphoceras. Si E. jactatum était un Morphoceras, la forme involute distinguée ci-dessous appartiendrait une espèce nouvelle d’Ebrayiceras". Personnellement, je me range à l’avis de Hahn et aux doutes de Mangold. La forme involute s’écarte trop du type de jactatum in Buckman et d’autres figurés de la littérature à la costulation très proverse. A noter en outre que le type de jactatum, qui mesure 48 mm de diamètre, est incomplet et sans indice d’apophyses. Si l’on en croit la position de la dernière suture marquée d’une croix par Buckman, tout en tenant compte de la longueur de la loge d’habitation chez Morphoceras, il peut dépasser les 55 mm. Or, Neige & al. évoquent une taille maximale de 45 mm (1997, p 149), ce qui me conforte dans l’idée que ce n’est pas la même espèce, sans bien sûr remettre en cause le fait qu’il s’agisse de la forme microconque de Morphoceras macrescens.

Classification

Genre :

Morphoceras Douvillé, H. 1880

Bathonien inf. (zone à zigzag).
Tours internes sphaerocônes, tours externes planulés. Bande ventrale lisse. Typiquement, mais pas systématiquement, présence de nombreuses constrictions obliques profondes qui coupent la costulation.

Famille :

Morphoceratidae Hyatt 1900

Bajocien sup. à Bathonien inf.
Supposés dérivés des Perisphinctidae primitifs au Bajocien moy., ils reprennent des caractères généraux de cette famille au Bathonien inf.
Formes sphaeorocônes ou planulées ou combinant ces stades. Côtes polyfurquées régulièrement tronquées obliquement par une constriction. Le ventre porte généralement une bande lisse ou est creusé d’un sillon. Les sutures sont relativement simples avec un lobe suspensif non rétracté.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2016. Sandoval, J.
Ammonite assemblages and chronostratigraphy of the uppermost Bajocian-Callovian (Middle Jurassic) of the Murcia Region (Betic Cordillera, south-eastern Spain)
in Proceedings of the Geologists’ Association - 127 - Geologists’ Association, London
fig 6i (=Morphoceras jactatum (BUCKMAN [M?]) - lien

1997. Neige, P., Marchand, D. & Laurin, B.
Heterochronic differentiation of sexual dimorphism among Jurassic ammonite species
in Lethaia - 30 (2) - Wiley-Blackwell
non fig 1A (non Ebrayiceras jactatum (microconch) ; =Morphoceras macrescens (m)) - lien

1985. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Dogger
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 102, taf 36, fig 14 (=Morphoceras (Morphoceras) jactatum (BUCKM. 1928))

1970. Hahn, W.
Die Parkinsoniidae S. BUCKMAN und Morphoceratidae HYATT (Ammonoidea) des Bathoniums (Brauner Jura ε) im südwestdeutschen Jura
in Jahresheft des Geologischen Landesamtes in Baden-Württemberg - Band 12 - Freiburg im Dreisgau
p 40, taf 5, fig 6 (=Morphoceras jactatum (S. BUCKMAN))

1970. Mangold, C.
Morphoceratidae (Ammonitina-Perisphinctaceae) bathoniens du Jura méridional, de la Nièvre et du Portugal
in Géobios - Volume 3, fascicule 1 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 96, pl 7, fig 16-20 (=Ebrayiceras jactatum BUCKMAN) - lien

1951-1958. Arkell, W., J.
Monograph of the English Bathonian Ammonites
The Palaeontographical Society
Part V (1955) - p 141, pl XII, fig 1, 2, 12, 13 (=Ebrayiceras jactatum S. BUCKMAN, fig 2 holotype)

1927-1930. Buckman, S., S.
Type Ammonites - VII
Wheldon & Wesley, Ltd., London
Part LXVIII (1928) - pl DCCLXIX (=Ebrayiceras jactatum, S. BUCKMAN)

1919-1921. Buckman, S., S.
Type Ammonites - III
Wesley & Son, London
part XXIII (1920) - p 23 (=Ebrayiceras jactatum, nov.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 16 février 2020 - Fiche générée le 16 février 2020 - 1ère publication le 15 février 2020