thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cardioceras cordatum  var. angusticordatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cardioceras cordatum  var. angusticordatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Cardioceras cordatum  var. angusticordatum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Cardioceras cordatum  var. angusticordatum

Cardioceras cordatum (Sowerby 1813) var. angusticordatum Arkell 1945

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) inférieur

Localité

Ardennes - France
Ardennes

Dimensions

Diamètre = 5,2 cm (2.05")
Hauteur/Diamètre = 45,1%
Epaisseur/Diamètre = 36,2%
Ombilic/Diamètre = 27%

Commentaire

Forme de la sous-zone à Cordatum.
Cardioceras cordatum forme angusticordatum est un variant plus mince, à ombilic plus étroit et ornementation plus dense et plus épineuse que la forme nominale, qui est bien plus rare dans les gisements. [Courville 2011, Jaffré & al. 2016]
Cardioceras cordatum str. s. est une forme moyennement épaisse, plutôt évolute, à ornementation assez lâche et vigoureuse. Il y a 14 à 15 côtes primaires, flexueuses, abaissées entre un tubercule ombilical et un tubercule latéral plus élevé, épineux, situé au dessus de la mi-flanc. On compte 2 côtes secondaires et intercalaires par côte primaire, très régulièrement espacées. Les secondaires s’effacent sans disparaître au point de jonction avec les primaires. Elles sont courtes, courbes et inclinées vers l’avant sur tout leur parcours. Les côtes tertiaires sont nombreuses et grossières, sculptant grossièrement une carène très élevée. [Courville 2011]

Classification

Genre :

Cardioceras Neumayr & Uhlig 1881

Base de l’Oxfordien à Oxfordien moyen.
Descend de Quenstedtoceras de façon graduelle par différenciation de la carène siphonale. Est à l’origine du genre Amoeboceras en domaine boréal alors que la lignée s’éteint en domaine téthysien à la base de la sous-zone à Parandieri.
Formes moyennes à grandes, involutes, oxycônes à platycônes, voire sub-sphaerocônes. Carène crénelée bordée par 2 méplats chez les formes ultimes, mais peu ou pas exprimée chez les morphes épais. Côtes secondaires bifurquées ou intercalaires, très proverses, parfois fortes et tranchantes, traversant le ventre. Présence possible de tubercules au point de division. Fort dimorphisme sexuel : macroconque grand, involute, à loge d’habitation lisse et très déroulée ; microconque à costulation plus grossière, carène plus marquée et à section plus quadrangulaire.

Sous-famille :

Cardioceratinae Siemiradzki 1891

Callovien sup. à Kimméridgien.
Dérive des Cadoceratinae.
Le genre Quenstedtoceras possède un stade oxycône sans carène. Les genres Cardioceras et Amoeboceras sont oxycônes ou platycônes à tous les stades de la croissance, à carène ventrale indivisualisée.

Famille :

Cardioceratidae Siemiradzki 1891

Bajocien moy./sup. à Kimméridgien.
Famille d’origine strictement boréale constituée de formes qui vont du pôle cadicône au pôle oxycône, à ventre arrondi, aigu ou caréné, à côtes radiales ou proverses, tuberculées ou non, caractérisée par un dimorphismae sexuel accusé. La présence d’un lobe Un fait des Cardioceratidae un rameau boréal des Stephanoceratoidea. [Marchand, 1986]

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2016. Jaffré, R.
Fiches d’aide à la détermination des ammonites jurassiques et crétacées - tome III
Association Géologique Auboise
p 79 (=Cardioceras (Cardioceras) cordatum (SOWERBY, 1813) variant angusticordatum ARKELL, 1946 [M] juvénile)

2011. Courville, P.
Cardioceratidae de l’Oxfordien inférieur (Sud haut-marnais et Châtillonnais), niveaux à oolites ferrugineuses
in Fossiles, revue française de paléontologie - Hors-Série II - Editions du Piat
p 60, fig 19:2 (=Cardioceras cordatum f. angusticordatum ARKELL 1946)

2011. Courville, P.
Les Cardioceratinae (Ammonitina) de la Sous-zone à Cordatum (Zone à Cordatum, Oxfordien inférieur). Neuvizy - Villers-le-Tourneur (Ardennes, France)
in Fossiles, revue française de paléontologie - Hors-Série II - Editions du Piat
p 66, fig A, fig 2:4, 2:5, 4:3, B1:2 (=Cardioceras cordatum var. angusticordatum ARKELL 1945)

2011. Courville, P., Bonnot, A., Dudicourt, J.-C. & Cuif, G.
L’assemblage à Cardioceras (Cardioceras) cordatum (J. Sowerby, 1812) et sa place au sein de la succession ammonitique de l’Oxfordien Inférieur (Jurassique Supérieur). Apport des données ardennaises (Province Subboréale)
in Annales de Paléontologie - Invertébrés - Vol. 97, No. 1-2 - Masson & Cie, Paris
p 20, 22, 25, 28, 29, fig 7B (=Cardioceras cordatum variant angusticordatum ARKELL 1945) - lien

1994. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Malms
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 25 (=Cardioceras (Cardioceras) cordatum (SOW. 1813) var. angusticordatum ARKELL 1946)

1986. Marchand, D.
L’évolution des Cardioceratinae d’Europe occidentale dans leur contexte paléobiogéographique (Callovien supérieur - Oxfordien inférieur)
p 245, 252, pl 17, fig 5 (=Cardioceras cordatum (SOWERBY) variant angusticordatum (M))

1982. Gygi, R., A. & Marchand, D.
Les faunes de Cardioceratinae (Ammonoidea) du Callovien terminal et de l’Oxfordien inférieur et moyen (Jurassique) de la Suisse septentrionale : stratigraphie, paléoécologie, taxonomie prémiminaire
in Géobios - N° 15, fasc. 4 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
pl 8, fig 6 (=Cardioceras (Cardioceras) cordatum (J. SOWERBY) var. angusticordatum ARKELL (M)) - lien

1935-1948. Arkell, W., J.
Ammonites of the english corallian beds
The Palaeontographical Society
(1945) - p 309, pl LXVIII, fig 3, 4, 9 (=Cardioceras cordatum var. angusticordatum nov.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 11 juillet 2019 - Fiche générée le 11 juillet 2019 - 1ère publication le 4 juillet 2019