thumbnail  Ammonites et autres spirales - Chondroceras grandiforme thumbnail  Ammonites et autres spirales - Chondroceras grandiforme thumbnail  Ammonites et autres spirales - Chondroceras grandiforme

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Chondroceras grandiforme

Chondroceras grandiforme Buckman 1922

Étage

Bajocien (-170 à -164 millions d'années) inférieur

Localité

Calvados - France
Calvados

Dimensions

Diamètre = 10,2 cm (4.02")

Commentaire

Individu de grande taille, même pour l’espèce, à costulation usée sur la chambre d’habitation, au début de laquelle l’épaisseur maximale est atteinte.

Espèce de la sous-zone à Romani.
Chondroceras de grande taille (> 60 mm si C. delphinum est exclu de la synonymie, ce qui est l’acception actuelle des auteurs puisqu’un un horizon à Delphinum est défini en Angleterre), globuleux, à ombilic étroit, profond, mais ouvert. Il y a un net déroulement de la suture ombilicale sur le dernier tiers de tour adulte, généralement associé à une réduction de l’épaisseur relative de la coquille, avec une section qui reste très déprimée, bien que moins que celle des tours internes. La costulation est tranchante et bien marquée, à 25-35 côtes primaires par tour, fortes, arquées, prorsiradiées, devenant plus grossières et droites sur le dernier demi-tour, se divisant en trois côtes secondaires, plus rarement deux, alors souvent associées à une intercalaire libre. Ces côtes secondaires, qui deviennent plus grossières juste avant l’ouverture, forment un léger sinus ventral vers l’avant. La terminaison est assez remarquable, avec une première collerette, de force inégale selon les individus, suivie par une profonde constriction, puis une nouvelle collerette, forte, dite "delphiniforme", suivie d’une nouvelle constriction et enfin une vaste lèvre lisse. [d’après Parsons 1980, modifié]

Classification

Genre :

Chondroceras Mascke 1907

Bajocien inférieur (zone à Propinquans) à supérieur (zone à Niortense).
Petites ammonites sphaerocônes à côtes fines et tranchantes. Ombilic profond et étroit dans les tours internes. Déroulement modéré de la suture ombilicale associé à un déroulement de la loge d’habitation. Sutures complexes et imbriquées. Macroconques environ deux fois plus grands que les microconques, les deux montrant une constriction pre-péristomale, suivie d’une lèvre lisse.

Sous-famille :

Sphaeroceratinae Buckman 1920

Bajocien inférieur (zone à Propinquans) à Bathonien moyen.
Dérivés des Labyrinthoceras de la zone à Propinquans.
Sphaerocones, au moins dans les tours internes, de taille naine à moyenne, à ombilic étroit et occulté chez de nombreuses formes. Certains microconques sont parmi les plus petites ammonites connues avec des diamètres de 4 mm maximum. [Howarth 2017]

Famille :

Sphaeroceratidae Buckman 1920

Bajocien inférieur à base de l’Oxfordien moyen.
Issus des Otoitinae de la zone à Propinquans, via des formes telles que Labyrinthoceras. Ils en diffèrent principalement par l’absence d’apophyses chez les microconques.
Sphaerocones et cadicones de taille très petite à moyenne, à tours internes involutes très renflés, suivis par une loge d’habitation adulte contractée, à suture ombilicale excentrique. La costulation persiste jusqu’en fin de croissance et le péristome est constricté et encapuchonné. Les dimorphes sexuels diffèrent seulement en taille, ont des péristomes similaires bien que la terminaison des microconques puisse parfois devenir très complexe. [Howarth 2017]

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Chandler, R. & Whicher, J.
Fossils of Dorset. Inferior Oolite ammonites Lower Bajocian
Wessex Cephalopod Club
pl 45, fig 3 (=Chondroceras grandiforme S. BUCKMAN)

2002. Gauthier, H., Branger, P., Boursicot, P.-Y., Trévisan, M. & Marchand, D.
La faune d’Orthogarantiana Bentz (Garantianinae, Stephanoceratidae) de la sous-zone à Polygyralis (z. à Niortense, Bajocien sup.) nouvellement découverte au nord de Niort (Deux-Sèvres, France). Une preuve du dimorphisme Orthogarantiana/Strenoceras
in Géologie de la France - No 1 - 2002 - B.R.G.M. & S.G.F.
tabl. 1 (=Chondroceras grandiforme)

1980. Parsons, C., F.
Systematic revision of the Bajocian ammonite subfamily Sphaeroceratinae - PhD Thesis Appendix
University of Keele
pars. p 46, pl 4, fig 1, 2 (=Chondroceras (Chondroceras) grandiforme S. BUCKMAN), non fig 3, 6 (=Chondroceras delphinum BUCKMAN 1925) - lien

1922-1923. Buckman, S., S.
Type Ammonites - IV
Wesley & Son, London
Part XXXVII (1922) - pl CCCLVII (=Chondroceras grandiforme nov.)

1878. Bayle, E.
Explication de la carte géologique de la France. Tome quatrième. Atlas, première partie : fossiles principaux des terrains
Imprimerie Nationale
pl LIII, fig 7 (non Sphaeroceras gervillei SOWERBY) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 5 mai 2019 - Fiche générée le 5 mai 2019 - 1ère publication le 5 mai 2019