thumbnail  Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras hypselum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras hypselum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras hypselum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras hypselum

Euaspidoceras hypselum (Oppel 1863) (M)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) supérieur

Localité

Deux-Sèvres - France
Deux-Sevres

Dimensions

Diamètre = 12,2 cm (4.80")

Commentaire

Merci à Patrick Branger pour ce spécimen.

Euaspidoceras hypselum définit une ancienne sous-zone équivalente à la sous-zone à Semiarmatum (base de la zone à Bimammatum).
C’est un Euaspidoceras macroconque de taille moyenne, massif, de hauteur modérée, à flancs plats parallèles et croissance rapide. Stade costulé très court. Deux rangées de tubercules mamelonnés. Les tubercules internes sont peu proéminents. Les tubercules externes sont placés haut sur le flanc et portent de longues épines cloisonnées. [d’après Quereilhac 2000, Bonnot & al. 2009]

Classification

Genre :

Euaspidoceras Spath 1931

Callovien sup. à Oxfordien sup.
Macroconque évolute, fortement costulé, bituberculé, les tubercules internes sur les tours jeunes étant souvent falcoïdes. Section typiquement quadratique, déprimée à comprimée. Microconque très petit à côtes secondaires rursiradiées, noeuds paraboliques nombreux et péristome constricté portant des apophyses.

Sous-famille :

Euaspidoceratinae Spath 1931

Callovien sup. (sommet zone à athleta) à Kimméridgien.
Sous-famille d’origine téthysienne indo-malgache enracinée chez les Perisphinctidae.
Stade initial lisse. Tours internes perisphinctoïdes, à côtes ténues et formations paraboliques. Le tour externe des macroconques est convergent morphologiquement avec les Peltoceratinae (enroulement, section, double rangée de tubercules).Les microconques sont toujours beaucoup plus petits que ceux des Peltoceratinae.

Famille :

Aspidoceratidae Zittel 1895

Callovien supérieur à Tithonien.
Ensemble polyphylétique d’ammonites téthysiennes tuberculées.
Une ou deux rangées de tubercules noduleux à épineux se développent sur le spire. Les sutures sont peu découpées, souvent simplifiées. Le dimorphisme sexuel, prononcé chez les Peltoceratinae et Euaspidoceratinae de part la taille et l’ornementation, paraît en revanche peu accusé chez les Aspidoceratinae, chez qui les macroconques et microconques ne possèdent même pas de péristome différencié. [d’après Hantzpergue 1987]

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2014. Jantschke, H.
Ammoniten aus dem bimammatum-Faunenhorizont im Weißjura (Malm, Oxfordium) der Schwäbischen Alb
in Jh. Ges. Naturkde, Württemberg - 170/1
p 231 (=Clambites hypselum (OPPEL))

2009. Bonnot, A., Marchand, D., Courville, P., Ferchaud, P., Quereilhac, P. & Boursicot, P.-Y.
Le genre Epipeltoceras (Ammonitina, Perisphinctaceae, Aspidoceratidae) sur le versant parisien du seuil du Poitou (France) : faunes ammonitiques, biostratigraphie et biozonation de la zone à Bimammatum pars (Oxfordien supérieur)
in Revue de Paléobiologie - Vol. 28, No 2 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 381, pl VII, fig 3 (=Euaspidoceras hypselum (OPPEL)) - lien

2003. Gygi, R., A.
Perisphinctacean ammonites of the Late Jurassic in northern Switzerland: A versatile tool to investigate the sedimentary geology of an epicontinental sea
in Mémoires suisses de Paléontologie - Vol. 123 - Société helvétique des sciences naturelles - Birkhaüser Verlag Basel
p 148 (=Euaspidoceras (Euaspidoceras) hypselum (OPPEL))

2003. Majidifard, M., R.
Biostratigraphy, Lithostratigraphy, ammonite taxonomy and microfacies analysis of the Middle and Upper Jurassic of norteastern Iran - Thèse de Doctorat
Bayerischen Julius-Maximilians-Universität Würzburg
p 168, pl 20, fig 3 (=Euaspidoceras hypselum (OPPEL, 1863)) - lien

2000. Gygi, R., A.
Integrated Stratigraphy of the Oxfordian and the Kimmeridgian (Late Jurassic) in northern Switzerland and adjacent southern Germany
in Memoirs of the Swiss Academy of Sciences - Vomume 104 - Birkhäuser - Basel, Boston, Berlin
p 100, pl 10, fig 1 (=Euaspideoceras hypselum (OPPEL 1863))

2000. Quereilhac, P.
...A propos de quelques ammonites récoltées dans l’Oxfordien du Poitou
Ph. Quereilhac, Poitiers
p 47, pl XLVI, fig 1-4 (=Euaspidoceras hypselum (OPPEL 1863))

1997. Cariou, E., Enay, R., Atrops, F., Hantzpergue, P., Marchand, D. & Rioult, M.
Oxfordien
in Biostratigraphie du jurassique ouest-européen et méditerranéen - Chap. 9 - ELF Exploitation Production
p 85 (=Euaspidoceras hypselum (OPP.))

1997. Schweigert, G.
Der bauhini-Faunenhorizont und seine Bedeutung für die Korrelation zwischen tethyalem und subborealen Oberjura
in Stuttgarter Beiträge zur Naturkunde - Serie B - (Geologie und Paläontologie) - Nr. 247 - Staatliches Museum für Naturkunde, Stuttgart
p 36 (=Clambites hypselus (OPPEL)) - lien

1996. Fözy, I. & Meléndez, G.
Oxfordian Ammonites from Hungary
in Georesearch Forum - Vols 1-2
p 187, 191, 192 (=Euaspidoceras hypselum (OPPEL))

1995. Branger, P., Nicolleau, P. & Vadet, A.
Les Ammonites et les Oursins de l’Oxfordien du Poitou
Musées de la Ville de Niort et A.P.G.P. Poitou-Charentes-Vendée
p 40, pl 24, fig 6 (=Euaspidoceras hypselum (OPPEL))

1994. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Malms
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 120, taf 63, fig 2 (=Euaspidoceras hypselum (OPP. 1863))

1981. Gasiewicz, A.
Oksford okolic Olkusza
in Kwartalnik Geologiczny - t.25, nr 4 - Instytut Geologiczny/Państwowy Instytut Geol
gr. tab IV, fig 14 (=Eusaidoceras sp. ex gr. hypselum (OPPEL))

1979. Sapunov, I.
Les fossiles de Bulgarie III. 3 Jurassique supérieur. Ammonoidea [en Bulgare]
Académie Bulgare des Sciences
p 148, pl XLVI, fig 1 (=Euaspidoceras hypselum (OPPEL, 1863)), non pl XLV, fig 2

1976. Lillo Bevia, J.
Ammonites del Oxfordense Superior y Kimmeridgense de la Sierra de Crevillente (Alicante)
in Boletín Geológico y Minero - T. LXXXVII-V - Instituto Geológico y Minero de España
p 24, pl VII, fig 1, 2 (=Euaspidoceras hypselus (OPEL, 1862))

1886-1887. Quenstedt, F., A.
Die Ammoniten des Schwäbischen Jura - III. Band Der Weisse Jura
Schweizerbart’sche Verlagshandlung (E. Koch) - Stuttgart
pl 96, fig 1 (non Ammonites permarmatus)

1873. Neumayr, M.
Die Fauna der Schichten mit Aspidoceras Acanthicum
in Abhandlungen der Geologischen Bundesanstalt - Band V, heft 6 - Geologische Bundesanstalt in Wien
p 194 (=Aspidoceras hypselum OPPEL) - lien

1862-1865. Oppel, A.
Palaeontologische Mittheilungen aus dem Museum des Koenigl. Bayer. Staates
Akademie der Wissenschaften
p 229, tab 64, fig 2 (=Ammonites hypselus OPP.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 9 septembre 2018 - Fiche générée le 9 septembre 2018 - 1ère publication le 9 septembre 2018