thumbnail  Ammonites et autres spirales - Leioceras crassicostatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Leioceras crassicostatum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Leioceras crassicostatum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Leioceras crassicostatum

Leioceras crassicostatum Rieber 1963 (M)

Étage

Aalénien (-175 à -170 millions d'années) inférieur

Localité

Rhône - France

Dimensions

Diamètre = 8,2 cm (3.23")

Commentaire

Individu de la sous-zone à "Comptum". Niveau marneux jaune à Zoophycos et flamèches roses (Elmi & Rulleau, 1993).

En France, Leioceras crassicostatum définit un horizon au sommet de la sous-zone à "Comptum". D’après Chandler & Callomon (2009), ces deux index sont mal choisis. Même si ces auteurs admettent que, du fait de la similarité de leurs faunes, l’horizon à Crassicostatum et l’horizon à Leioceras comptocostosum CHANDLER & CALLOMON 2009 sont probablement équivalents, l’espèce crassicostatum et la position stratigraphique de son holotype ne sont pas assez précisément établis pour utiliser ce nom à la place de Comptocostosum, parfaitement défini aussi bien en tant qu’espèce biologique qu’en tant qu’index d’horizon. En réalité, L. crassicostatum est un morphotype, rattachable à plusieurs espèces biologiques consécutives (pas toutes définies), qui existe a priori de la sous-zone à Opalinum (Myczyński 2004) à la sous-zone à Opalinoides (Rulleau 1995 ; =sous-zone à Haugi) et est à l’origine des Staufenia POMPECKJ via Costileioceras sinon (BAYLE). Le sous-genre Cylicoceras BUCKMAN, auquel crassicostatum est parfois rattachée, est lui même un morpho-genre sans signification biologique. Quant à l’espèce L. comptum, le type de Nautilus comptus REINECKE 1818 se révèle être une Pleydellia du sommet du Toarcien. Ayant été retrouvé, il fait en principe tomber le néotype de Leioceras comptum proposé par Zeiss (1972).
Leioceras crassicostatum est une forme robuste, fortement costulée, atteignant un diamètre de 9 cm pour le macroconque (si tant est que la notion de dimorphisme sexuel puisse s’appliquer à une morpho-espèce, le microconque serait, lui, représenté par Leioceras paucicostatum RIEBER. A priori, les morphes robustes d’une bio-espèce devraient être interféconds aussi avec les morphes graciles du sexe opposé...). Section épaisse, mur ombilical haut et abrupt, rebord bien marqué. [d’après Rieber 1963]
Les sutures sont relativement simplifiées (cf. Rieber, 1963, fig 13p, refigurées par Schlegelmilch, 1985).

Classification

Genre :

Leioceras Hyatt 1867

Aalénien inférieur et moyen.
Genre descendant de Pleydellia.
Formes involutes, comprimées, à ventre caréné ou aigu, lisses ou ornées de stries ou costules, sinueuses à falcoïdes, parfois bifurquées. Quand il y a costulation des tours internes, ces côtes cèdent la place à des replis ou des ondulations en partie interne des flancs sur les tours plus externes. Les microconques portent des apophyses.

Sous-famille :

Leioceratinae Spath 1936

Aalénien inférieur (zone à Opalinum à zone à Murchisonae).
Dérivent des Dumortieriinae à partir du genre Pleydellia.
Formes principalement involutes à carène faible à modérée.

Famille :

Graphoceratidae Buckman 1905

Toarcien sup. à Bajocien inf.
Lignée anagénétique d’espèces biologiques évoluant graduellement, chacune montrant un large éventail de variations qui couvre différents genres morphologiques décrits dans la littérature. (Chandler & Callomon, 2009).
Formes modérément à très involutes, à section comprimée et carène sand fond. Ornementations variées de côtes fortes, faibles ou stries sinueuses à falcoïdes, disparaissant occasionnellement sur les tours externes. Tubercules rares. Constrictions absentes. Presque tous les genres sont dimorphiques. Les microconques portent des apophyses jugales. Les macroconques sont de 3 à 5 fois plus grands et ont un péristome simple et sinueux.

Super-famille :

Hammatoceratoidea Schindewolf 1964

Toarcien inf. (sommet zone à serpentinum) à Bajocien inf. (zone à humphresianum)
Grand ensemble, issu des Phymatoceratinae ou des Hildaites en même temps que les Phymatoceratinae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2014. Dietze, V., Rieber, H., Auer, W., Franz, M., Schweigert, G., Chandler, R., B., Rieter, M. & Chiarini, R.
Aalenian (Middle Jurassic) ammoites and stratigraphy of the Geisingen clay pit (SW Germany)
in Palaeodiversity - 7 - Staatliches Museum für Naturkunde Stuttgart
pl 1, fig 1, 8 (=Leioceras crassicostatum RIEBER [M]) - lien

2009. Chandler, R. & Callomon, J.
The Inferior Oolite at Coombe Quarry, near Mapperton, Dorset, and a new Middle Jurassic ammonite faunal horizon, Aa-3b, Leioceras comptocostosum n.biosp. in the Scissum Zone of the Lower Aalenian
in Proceedings of the Dorset Natural History and Archaeological Society - 130 - Dorset Natural History and Archaeological Society
p 127, pl 3, fig 1, pl 6, fig 2, pl 12, fig 10 (=Leioceras comptocostosum biosp. nov. var. crassicostatum RIEBER, 1963 [M]), non pl 10, fig 2, pl 3, fig 4, 5, pl 12, fig 22 (=Leioceras comptocostosum biosp. nov. var. paucicostatum RIEBER, 1963 [m], microconque de crassicostatum)

2008. El Hammichi, F., Benshili, K. & Elmi, S.
Les faunes d’Ammonites du Toarcien-Aalénien du Moyen Atlas sud-occidental (Maroc)
in Revue de Paléobiologie - Vol. 27, No 2 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 438 (=L. (Cylicoceras) crassicostatum RIEBER) - lien

2006. Rulleau, L.
Biostratigraphie et paléontologie du Lias supérieur et du Dogger de la région lyonnaise
Edité par Louis Rulleau et Section Géo-Paléo du Comité d’Etablissement des carrières Lafarge à Lozanne
p 95, pl 58, fig 4 (=Leioceras (Costiceras) paucicostatum RIEBER (m)), fig 5 (=Leioceras (Cylicoceras) crassicostatum RIEBER (M))

2006. Seyed-Emami, K., Fürsich, F., T., Wilmsen, M., Cecca, F., Majidifard, M., R., Schairer, G. & Shekarifard, A.
Stratigraphy and ammonite fauna of the upper Shemshak Formation (Toarcian-Aalenian) at Tazareh, eastern Alborz, Iran
in Journal of Asian Earth Sciences - 28 - Elsevier Science Ltd.
fig 5:11 (=Leioceras crassicostatum RIEBER) - lien

2004. Mycsyński, R.
Toarcian, Aalenian and Early Bajocian (Jurassic) ammonite faunas and biostratigraphy in the Pieniny Klippen Belt and the Tatra Mts, West Carpathians
in Studia Geologica Polonica - Vol. 123 - Institute of Geological Sciences - Polish Academy of Sciences
p 79, fig 23:3 (=Leioceras crassicostatum RIEBER, 1963)

1997. Chandler, R., B.
The Graphoceratid Ammonite Succession in the Aalenian and lowest Bajocian (Middle Jurassic) at Horn Park, Dorset, UK
in Proceedings of the Dorset Natural History and Archaeological Society - 118 - Dorset Natural History and Archaeological Society
cf. p 4 (=cf. Cylicoceras crassicostatum (RIEBER 1963))

1995. Rulleau, L.
Les Graphoceratidae du Toarcien supérieur et de l’Aalénien de la région lyonnaise
C.E. des Ciments Lafarge
pl 19, fig 3, 4, p 21, fig 1, 2, 7, 8 (=Leioceras (Cylicoceras) crassicostatum RIEBER), gr. pl 20, fig 1, 2, 5-7 (=Leioceras (Cylicoceras) gr. crassicostatum RIEBER)

1993. Elmi, S. & Rulleau, L.
Le Jurassique du Beaujolais méridional, bordure orientale du Massif Central, France
in Géobios - M. S. No 15 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 154 (=Leioceras (Cylicoceras) crassicostatum RIEBER) - lien

1970. Contini, D.
L’Aalénien et le Bajocien du Jura franc-comptois - Partie 2 : les Graphoceratidae du Jura franc-comptois
Faculté des Sciences de Besançon
pl I, fig 9 (=Leioceras (Cylicoceras) crassicostatum RIEBER), cf. pl IX, fig 5 (=Leioceras (Cylicoceras) cf. crassicostatum RIEBER)pl II, fig 9, pl IX, fig 5 (=Leioceras (Cylicoceras) crassicostatum (RIEBER)), pl VI, fig 7 (=Leioceras (Costiceras) paucicostatum RIEBER)

1963. Rieber, H.
Ammoniten und Stratigraphie des Braunjura ß der Schwäbichen Alb
in Palaeontographica Abteilung A - Band 122 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
p 37, taf 1, fig 10-13 (=Leioceras crassicostatum n. sp.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 15 juin 2018 - Fiche générée le 15 juin 2018 - 1ère publication le 4 juin 2018