thumbnail  Ammonites et autres spirales - Lytoceras rubescens thumbnail  Ammonites et autres spirales - Lytoceras rubescens thumbnail  Ammonites et autres spirales - Lytoceras rubescens

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Lytoceras rubescens

Lytoceras rubescens (Dumortier 1874)

Étage

Aalénien (-175 à -170 millions d'années) ?

Localité

Province De Figuig - Maroc

Dimensions

Diamètre = 3,5 cm (1.38")

Commentaire

Les niveaux du Haut-Atlas d’où vient le spécimen sont condensés. L’ammonite peut également être datée du Toarcien, voire du Bajocien inférieur, puisqu’il s’agit d’une espèce à longue durée de vie.

Espèce à extension stratigraphique assez longue, de la zone à Bifrons (Toarcien moyen) à la zone à Propinquans (Bajocien inférieur).
Petite forme à enroulement lent et tours d’abord arrondis puis légèrement comprimés. Ornementation de fines stries à peine visibles et de faibles constrictions irrégulières. [d’après Rulleau 1998]
Souvent considérée par les auteurs comme un Megalytoceras, elle est replacée dans le genre Lytoceras par Hoffman (2010), du fait de sa section subcirculaire, son tracé sutural typique des Lytoceratinae et la présence de constrictions.

Classification

Genre :

Lytoceras Suess 1865

Sinémurien (sous-zone à Bucklandi) à Cénomanien.
Formes de taille petite à très grande. Section du tour arrondie-circulaire, comprimée à déprimée, ou subquadratique. Taux d’expansion variable, faible à élevé. Enroulement très évolute, à tours juste en contact ou à peine recouvrants. Ornementation de lignes d’accroissement proéminentes ou de costules souvent crénulées, voire de strigations. Côtes rectilignes à sinueuses, occasionnellement faibles à fortes, régulièrement ou irrégulièrement espacées. Constrictions en moulage interne, associées à des collerettes lamellaires en coquille, parfois plus denses dans les tours internes. Le lobe septal est plus fort chez les formes crétacées. [d’après Hoffmann 2015]

Sous-famille :

Lytoceratinae Neumayr 1875

Sinémurien à Cénomanien.
Formes ornées de lignes de croissance et parfois de côtes lamellaires auxquelles correspondent généralement des constrictions sur le moulage interne. La ligne de suture présente 2 lobes latéraux, le premier étant très large, et un lobe dorsal cruciforme. [d’après Hoffmann 2015]

Famille :

Lytoceratidae Neumayr 1875

Sinémurien à Cénomanien.
Ammonites très évolutes, à tours juste en contact ou avec un très faible recouvrement. Expansion rapide des tours chez certaines formes, tandis que d’autres sont serpenticônes. Ornementation de stries d’accroissement, souvent froissées, avec d’occasionnelles constrictions et collerettes associées, plus rarement de côtes ou de plis. Sutures typiquement lytoceratoïdes, à 5 lobes et selles très complexes, recoupées par les lobes latéraux largement évasés. Lobe ventral peu profond. [d’après Hoffmann 2015]

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Jurassique et Crétacé
Super-famile issue des Psiloceratinae au Jurassique inférieur.
Ammonites planispiralées très évolutes. Section généralement ronde, ornée de stries, côtes, tubercules, constrictions et collerettes chez les formes à enroulement normal. Suture à 3 paires de selles très complexes à terminaisons généralement non phylloïdes. Lobe ventral très peu profond, provoquant une asymétrie importante de la première selle latérale. Présence d’un lobe septal dans toute la super-famille. Tendance à développer des lobes bifides. [d’apres Hoffmann 2015]

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2012. Galácz, A. & Kassai, P.
New species and stratigraphic data on Lower Bajocian (Middle Jurassic) lytoceratids (Ammonoidea) from Lókút, Bakony Mts, Hungary
in Paläontologische Zeitschrift - 86 - Paläontologische Gesellschaft
p 290, fig 8b, 9d-f (=Megalytoceras rubescens (DUMORTIER, 1874)) - lien

2010. Hoffmann, R.
New insights on the phylogeny of the Lytoceratoidea (Ammonitina) from the septal lobe and its functional interpretation
in Revue de Paléobiologie - Vol. 29, No. 1 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 51 (=Lytoceras rubescens (DUMORTIER)) - lien

2004. Mycsyński, R.
Toarcian, Aalenian and Early Bajocian (Jurassic) ammonite faunas and biostratigraphy in the Pieniny Klippen Belt and the Tatra Mts, West Carpathians
in Studia Geologica Polonica - Vol. 123 - Institute of Geological Sciences - Polish Academy of Sciences
p 49, (fig 19:8, fig 20:2, 5 (=?Megalytoceras rubescens (DUMORTIER, 1974 (sic))

2001. Rulleau, L., Elmi, S. & Thévenard, B.
Géologie et paléontologie des dépôts ferrugineux du Toarcien et de l’Aalénien aux environs de Lyon
in Documents des Laboratoires de Géologie de Lyon - No 154 - U.F.R. des Sciences de la Terre - Université Claude Bernard - Lyon I
p 43, 44, 46, pl 4, fig 4 (=Megalytoceras rubescens (DUMORTIER))

1998. Rulleau, L.
Évolution et systématique des Phylloceratidae et des Lytoceratidae du Toarcien et du Dogger inférieur de la région lyonnaise
Centre des Sciences de la Terre - Lyon
p 78, pl 31, fig 5, pl 33, fig 4, 5 (=Megalytoceras (?) rubescens (DUMORTIER))

1998. Rulleau, L., Alméras, Y., Combemorel, R., Elmi, S. & Tintant, H.
Révision critique des Céphalopodes et des Brachiopodes décrits dans le tome IV des "Etudes paléontologiques des dépôts jurassiques du bassin du Rhône", par Eugène Dumortier (1874)
in Mémoires du Muséum d’Histoire Naturelle de Lyon - No 2 - Muséum de Lyon
p 99, pl 16, fig 8 (=Megalytoceras rubescens (DUMORTIER). Note: cette ammonite est ici datée de la zone à Bifrons. Dans son autre ouvrage de 1998, Rulleau date le même spécimen de la zone à Opalinum dans les planches (pl 31, fig 5), mais de la zone à Bifrons dans le texte)

1994. Faraoni, P., Marini, A., Pallini, G. & Venturi, F.
Nuove faune ad ammoniti delle zone ad E. mirabilis ed H. serpentinus nella valle del F. Bosso (PS) e loro riflessi sulla biostraigrafia del limite Domeriano-Toarciano in Appennino
in Studi Geologici Camerti - volume speciale "Biostratigrafia dell’Italia centrale"
p 249, 252 (=Lytoceras rubescens DUMORTIER)

1956. Arkell, W., J.
Jurassic Geology of the World
Olivier & Boyd, Edinburg, London
cf. p 515 (=Trachylytoceras cf. rubescens (DUMORTIER))

1886. Vacek, M.
Ueber die Fauna der Oolithe von Cap S. Vigilio verbunden mit einer Studie über die obere Liasgrenze
in Abhandlungen der Geologischen Bundesanstalt - Band V, heft 12 - Geologische Bundesanstalt in Wien
p 63, pl 1, fig 5 (=Lytoceras rubescens DUMORTIER) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 14 juin 2018 - Fiche générée le 14 juin 2018 - 1ère publication le 26 mai 2018