thumbnail  Ammonites et autres spirales - Pleurolytoceras torulosum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Pleurolytoceras torulosum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Pleurolytoceras torulosum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Pleurolytoceras torulosum

Pleurolytoceras gr. torulosum (Schübler 1830) (m)

Étage

Aalénien (-175 à -170 millions d'années) inférieur

Localité

Deux-Sèvres - France

Dimensions

Diamètre = 7,6 cm (2.99")

Commentaire

La feuille Niort signale Pleurolytoceras wrighti (M), P. torulosum (m) à la base de l’Aalénien avec Leioceras subglabrum BUCKMAN dans une lumachelle à Gryphaea beaumonti RIVIÈRE. Rulleau (1998) situe P. wrighti et P. torulosum, possible couple dimorphe, au sommet de la zone à Aalensis (Toarcien supérieur) dans la région lyonnaise. Même si Leioceras subglabrum peut éventuellement être confondu avec Pleydellia gr. buckmani, la lumachelle à Gryphaea beaumonti est confirmée comme appartenant à la zone à Opalinum sur tout le flanc méridional du détroit poitevin par Fauré (2016).
Individu qui se détache de la plupart des figurations de P. torulosum par l’irrégularité de sa costulation, où des côtes plus fines s’intercalent entre les plus grosses côtes annulaires, qui croissent (puis décroissent) régulièrement en largeur chez les exemplaires typiques. Néanmoins, c’est de cette espèce qu’il reste le plus proche. Il s’agit sans doute d’une variation individuelle, voire d’une légère pathologie.
Merci à Patrick Branger.

Espèce du Toarcien supérieur (sommet de la zone à Aalensis) et de l’Aalénien inférieur (zone à Opalinum) [Rulleau 1998, Dietze & al. 2007]. Définit une zone au sommet du Toarcien selon les auteurs allemands [Dietze & al. 2014].
Tours internes caractéristiques du genre, avec une alternance de sillons peu marqués et de bandes larges peu saillantes. A partir d’un diamètre de 25-30 mm, les sillons sont séparés par de grosses côtes annulaires très légèrement flexueuses. P. hircinum (SCHLOTHEIM), très proche et difficile à séparer de P. torulosum semble s’en distinguer par le pincement de la région ventrale et le chevron qu’y forment les côtes, peut-être exagéré dans les dessins des premières figurations. [Rulleau 1998]

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Pleurolytoceras torulosum

Classification

Genre :

Pleurolytoceras Hyatt 1900

Toarcien à Bajocien inférieur.
Formes légèrement plus involutes qu’Alocolytoceras, à plus grand taux d’expansion et plus de constrictions par tour. Section arrondie, circulaire à comprimée, ou subtriangulaire à ventre plus étroit. 10 à 20 constrictions faibles à fortes par tour en moulage interne et en coquille, se courbent en avant pour former des chevrons grossiers sur le ventre (absents chez Alocolytoceras). Parfois précédées d’une collerette. Leur profondeur, largeur et projection ventrale sont mieux exprimées sur les tours externes. 4 côtes intercalées. Autres formes à nombreuses constrictions rompant la surface en une série de côtes renflées. Dimorphique.

Sous-famille :

Alocolytoceratinae Spath 1927

Sinémurien supérieur à Bajocien inférieur.
Formes plutôt petites à nombreuses constrictions, ressemblant aux ammonites capricornes dans les tours moyens, mais passant à un stade lisse et plus involute chez certains représentants. Ornementation de côtes simples, aiguës, non crénulées. Suture simplifiée à terminaisons de selles tendant à être phylloides. [d’après Hoffmann 2015]

Famille :

Lytoceratidae Neumayr 1875

Sinémurien à Cénomanien.
Ammonites très évolutes, à tours juste en contact ou avec un très faible recouvrement. Expansion rapide des tours chez certaines formes, tandis que d’autres sont serpenticônes. Ornementation de stries d’accroissement, souvent froissées, avec d’occasionnelles constrictions et collerettes associées, plus rarement de côtes ou de plis. Sutures typiquement lytoceratoïdes, à 5 lobes et selles très complexes, recoupées par les lobes latéraux largement évasés. Lobe ventral peu profond. [d’après Hoffmann 2015]

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Jurassique et Crétacé
Super-famile issue des Psiloceratinae au Jurassique inférieur.
Ammonites planispiralées très évolutes. Section généralement ronde, ornée de stries, côtes, tubercules, constrictions et collerettes chez les formes à enroulement normal. Suture à 3 paires de selles très complexes à terminaisons généralement non phylloïdes. Lobe ventral très peu profond, provoquant une asymétrie importante de la première selle latérale. Présence d’un lobe septal dans toute la super-famille. Tendance à développer des lobes bifides. [d’apres Hoffmann 2015]

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Hoffmann, R.
Part L, Revised, Volume 3B, Chapter 3: Lytoceratoidea
in Treatise Online - No 70 - Paleontological Institute, University of Kansas
p 16 (=Pleurolytoceras torulosum (ZIETEN, 1831 in 1830-1833)) - lien

2014. Dietze, V., Rieber, H., Auer, W., Franz, M., Schweigert, G., Chandler, R., B., Rieter, M. & Chiarini, R.
Aalenian (Middle Jurassic) ammoites and stratigraphy of the Geisingen clay pit (SW Germany)
in Palaeodiversity - 7 - Staatliches Museum für Naturkunde Stuttgart
p 75 (Torulosum zone of the Upper Toarcian) - lien

2010. Hoffmann, R.
New insights on the phylogeny of the Lytoceratoidea (Ammonitina) from the septal lobe and its functional interpretation
in Revue de Paléobiologie - Vol. 29, No. 1 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 46, 49, 149 (=Pleurolytoceras torulosum (SCHÜBLER in ZIETEN, 1830-33)) - lien

2007. Dietze, V., Schweigert, G., Callomon, J., H., Dietl, G. & Kamitzke, M.
Der Mitteljura des Ipf-Gebiets (östliche Schwäbische Alb, Süddeutschland). Korrelation der süddeutschen Ammoniten-Faunenhorizonte vom Ober-Bajocium bis zum Unter-Callovium mit Südengland und Frankreich
in Zitteliana - A47 - Bayerischen Staatssammlung für Paläontologie und Geologie
p 108 (=Pachylytoceras torulosum)

2001. Rulleau, L., Elmi, S. & Thévenard, B.
Géologie et paléontologie des dépôts ferrugineux du Toarcien et de l’Aalénien aux environs de Lyon
in Documents des Laboratoires de Géologie de Lyon - No 154 - U.F.R. des Sciences de la Terre - Université Claude Bernard - Lyon I
p 42, 46, pl 3, fig 9 (=Pachylytoceras torulosum (ZIETEN))

2001. Schulbert, C.
Die Ammonitenfauna und Stratigraphie der Tongrube Mistelgau bei Bayreuth (Oberfranken)
in Beihefte zu den Berichten der Naturwissenschaftlichen Gesellschaft Bayreuth e. V. - Heft 4 - Naturwissenschaftliche Gesellschaft Bayreuth e. V. und Abteilung zur Förderung des Urwelt-Museums Oberfranken
p 44, taf 1, fig 2, 3, 5-8, taf 2, fig 5, taf 29, fig 1 (=Pachylytoceras torulosum (SCHÜBLER 1831)) - lien

1998. Rulleau, L.
Évolution et systématique des Phylloceratidae et des Lytoceratidae du Toarcien et du Dogger inférieur de la région lyonnaise
Centre des Sciences de la Terre - Lyon
p 68, pl 27, fig 3, pl 28, fig 4, pl 29, fig 1-2 (=Pachylytoceras torulosum (SCHÜBLER in ZIETEN))

1998. Rulleau, L., Alméras, Y., Combemorel, R., Elmi, S. & Tintant, H.
Révision critique des Céphalopodes et des Brachiopodes décrits dans le tome IV des "Etudes paléontologiques des dépôts jurassiques du bassin du Rhône", par Eugène Dumortier (1874)
in Mémoires du Muséum d’Histoire Naturelle de Lyon - No 2 - Muséum de Lyon
p 126, pl 21, fig 6 (=Pachylytoceras torulosum (SCHÜBLER in ZIETEN))

1994. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson
p 90, pl 37, fig 4 (=Lytoceras torulosum (SSCUBLER in ZIETEN, 1830))

1993. Rulleau, L.
Les Phylloceratidae et les Lytoceratidae du Toarcien et du Dogger inférieur de la région lyonnaise
C.E. Ciments Lafarge
pl 17, fig 3-6, 12, 13, 15, 16 (=Pachylytoceras torulosum (SCHÜBLER)), non fig 1, 2, 10, 11, 14, 17, 18 (non Pachylytoceras torulosum (SCHÜBLER), =Pachylytoceras hircinum (SCHLOTHEIM))

1985. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Dogger
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 26, pl 2, fig 2 (=Pachylytoceras torulosum (ZIETEN, 1831))

1963. Cariou, E., Coirier, B., Dupuis, J. & Gabilly, J.
Niort
in Carte géologique de la France à 1/50 000 - No 61 - Bureau des Recherches Géologiques et Minières
p 10 (=Lytoceras torulosum) - lien

1858. Quenstedt, F., A.
Der Jura
Laupp
p 302, pl 42, fig 5, 7 (=Ammonites torulosus)

1842-1851. Orbigny (d’), A.
Paléontologie Française. Terrains jurassiques. I. Céphalopodes
Paris
p 322, pl 102, fig 1, 2, 6 (=Ammonites torulosus, SCHUBLER, 1830)

1830-1833. Zieten (von), C., H.
Die Versteinerungen Württembergs
Stuttgart, Verlag & Lithographie der Expedition des Werkes Unssere Zeit
p 19, tab XIV, fig 1 (=Ammobnites torulosus SCHÜBLER) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 22 avril 2018 - Fiche générée le 22 avril 2018 - 1ère publication le 19 avril 2018