Ammonites et autres spirales - Stoliczkaiella (Lamnayella) texana   Ammonites et autres spirales - Stoliczkaiella (Lamnayella) texana  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Stoliczkaiella (Lamnayella) texana

Stoliczkaiella (Lamnayella) texana (Cragin 1893)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) inférieur

Localité

Texas - U.S.A.

Dimensions

Diamètre = 6,4 cm (2.52 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Espèce de la base du Cénomanien inférieur au Texas (US) et Chihuahua (Mexique).
Forme involute, à ombilic peu profond occupant autour de 20% du diamètre. Mur ombilical bas et aplati. Rebord ombilical largement arrondi. Flanc subparallèles. Ventre aplati. Rebord latéro-ventral largement arrondi. Ornementation grossière, distante, tendue, recti- à rursiradiée, renforcée sur le rebord latéro-ventral. Alternance de côtes primaires naissant par une ou deux sur une bulla ombilicale proéminente, et d’intercalaires naissant à mi-flanc ou un peu plus bas.

Classification

Sous-genre :

Lamnayella Wright & Kennedy 1978

Albien sup. à Cénomanien inf.
Taille moyenne (adulte à 60 mm). Ventre plat à tectiforme faiblement trituberculé chez le jeune, arrondi chez l’adulte. De faibles bullae ombilicales donnent naissance à des côtes simples, rarement bifurquées, fortes, étroites, hautes, distantes, légèrement flexueuses et prorsiradiées. Une à trois côtes secondaires plus courtes s’intercalent aux stades jeune et moyen. Sur la loge d’habitation adulte, la plupart des côtes sont longues, fortes et distantes. Les sutures sont modérément découpées, à éléments arrondis et longs.

Genre :

Stoliczkaiella Cooper 2012

Albien sup. à Cénomanien inf.
Stoliczkaiella Cooper, 2012, remplace Stoliczkaia Neumayr, 1875, qui est un homonyme primaire mineur de Stoliczkaia Jerdon, 1870, un serpent Colubridae.
Plutôt involute. Déroulement de la loge d’habitation adulte. Tours hauts, comprimés à subquadratiques. Côtes primaires droites à peu incurvées, arrondies. Intercalaires ou divisions nombreuses. Initialement fines, les côt es de certaines espèces grossissent subitement avec l’âge, puis s’estompent (?M) ou persistent (?m). Ventre du jeune plat, fastigié ou arrondi, avec 1 à 3 tubercules qui s’effacent ensuite alors que les côtes s’épaississent à la traversée du ventre.

Sous-famille :

Stoliczkaiellinae Cooper 2012

Albien sup. à Cénomanien inf.
Stoliczkaiellinae Cooper, 2012, remplace Stocliczkaiinae Breistroffer, 1953, Stoliczkaia Neumayr, 1875, étant un homonyme primaire mineur de Stoliczkaia Jerdon, 1870, un serpent Colubridae.
Convaincu par Latil (1994), je place ce taxon parmi les Acanthoceratidae, dont il constitue le tronc ancestral commun, plutôt que les Lyelliceratidae, avec qui il ne partage que quelques caractères de tuberculation et suturaux, tout en étant séparé des Lyelliceratinae par un sous-étage. La lignée Stoliczkaiellinae-Mantelliceratinae est même peut-être anagénétique. Les formes initiales à sutures très découpées suggèrent une origine chez les Desmoceratoidea.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2005. Kennedy, W., J., Cobban, W., A., Hancock, J., M. & Gale, A., S.
Upper Albian and Lower Cenomanian ammonites from the Main Street Limestone, Grayson Marl and Del Rio Clay in northeast Texas
in Cretaceous Research - 26 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 377, fig 10B, C, H, I, 14A, C, E, F, I-L, P, Q, T, U, 16B, 17D, E, 18L, 19A-N, 20A-G, 21A-D, 24C (=Stoliczkaia (Lamnayella) texana (CRAGIN, 1893)) - lien

1982. Mancini, E., A.
Early Cenomanian Cephalopods from the Grayson Formation of North-central Texas
in Cretaceous Research - No. 3 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 253, fig 4g, h (non Mantelliceras cf. cantianum SPATH), p 256, fig 7b (non (?)Paracalycoceras sp.), fig 7f (=Stoliczkaia (Lamnayella) uddeni (BOSE), fig 7e (=Stoliczkaia (Lamnayella) texana (CRAGIN)) - lien

1978. Wright, W., C. & Kennedy, W., J.
The ammonite Stoliczkaia from the Cenomanian of England and Northern France
in Palaeontology - Vol. 21, Part 2 - The Palaeontological Association
p 402, pl 39, fig 1-8 (=Stoliczkaia (Lamnayella) texana (CRAGIN)) - lien

1928. Adkins, W., S.
Handbook of Texas Cretaceous fossils
in University of Texas Bulletin - No 2838
p 236 (=Stoliczkaia texana (CRAGIN) 1893) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 12 septembre 2017 - Fiche générée le 12 septembre 2017 - 1ère publication le 12 septembre 2017