Ammonites et autres spirales - Lecointriceras costatum   Ammonites et autres spirales - Lecointriceras costatum    

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Lecointriceras costatum

Lecointriceras costatum Kennedy, Wright & Hancock 1980

Étage

Turonien (-92 à -88 millions d'années) moyen

Localité

Vienne - France

Dimensions

Diamètre = 16,7 cm (6.57 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Espèce du Turonien moyen, probablement zone à Woollgari woollgari.
Lecointriceras modérément évolute et relativement comprimé. Epaisseur maximale au niveau des tubercules ombilicaux en section costale. Près de la moitié des 14 à 21 côtes sont longues, les autres naissant à mi-flanc. Chaque côte longue porte une bulla ombilicale, un clavus haut sur le flanc mais néanmoins non latéro-ventral interne, un clavus latéro-ventral externe et un clavus siphonal plus élevé, pouvant contribuer à une carène noduleuse jusqu’à 125 mm. Le clavus latéro-externe, d’abord plus faible que le latéro-ventral externe, se renforce tandis que l’autre faiblit à partir de 70-110 mm, puis évolue en corne sur la loge d’habitation adulte. La bulla ombilicale disparaît vers 100 mm.

Classification

Genre :

Lecointriceras Kennedy, Wright & Hancock 1980

Turonien moy.
Section d’abord trapézoïdale, puis carrée. Tubercules ombilicaux épars, coniques d’où naissent des paires de côtes basses, larges, portant un tubercule latéro-ventral interne rond et un externe claviforme. Ventre d’abord fastigié à clavi siphonaux, puis s’élargissant et s’aplatissant, les latéro-ventraux interne et externe fusionnant en un saplatissant, les latéro-ventraux interne et externe fusionnant en un seul tubercule. Terminaison de la loge d’habitation tubulaire et lisse.

Sous-famille :

Collignoniceratinae Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Coniacien supérieur.
Formes comprimées. Section des tours carrée à rectangulaire. Carène finement à grossièrement dentelée. Tubercules ombilicaux et latéro-ventraux internes et externes plus ou moins proéminents. Les ventro-latéraux interne et externe peuvent fusionner à l’âge adulte pour donner une grande corne. Chez certaines formes, l’ornementation s’affaiblit avec l’âge.

Famille :

Collignoniceratidae Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Campanien moyen.
Cette famille dérive probablement du genre Acanthoceratidae Thomelites.
Formes d’involutes à évolutes, comprimées, de section ovale à carrée, avec une carène continue ou dentelée. Les côtes portent de 1 à 5 tubercules.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2014. Wilmsen, M. & Nagm, E.
Ammoniten in "Kreide-Fossilien in Sachsen", Teil 1, 7
in Geologica Saxonica - Journal of Central European Geology - Band 60(1) - Senkenberg
p 222, abb 12b (=Lecointriceras costatum KENNEDY, WRIGHT & HANCOCK, 1980) - lien

1980. Kennedy, W., J., Wright, C., W. & Hancock, J., M.
Collignoniceratid ammonites from the Mid-Turonian of England and northern France
in Palaeontology - Vol. 23, part 3 - The Palaeontological Association
p 598, pl 77, fig 1-3 (=Lecointriceras costatum sp. nov.) - lien

1902. Petrascheck, W.
Die Ammoniten der sächsischen Kreideformation
in Beiträge zur Paläontologie und Geologie Österreich - Ungars und des Orients - Band XIV, Heft III - Wien
p 147, pl XI, fig 1, 2 (non Acanthoceras fleuriausianum d’ORB. spec ; =Lecointriceras costatum KENNEDY, WRIGHT & HANCOCK, 1980) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 17 avril 2017 - Fiche générée le 17 avril 2017 - 1ère publication le 17 avril 2017