Ammonites et autres spirales - Tropaeum jackii  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Tropaeum jackii

Tropaeum jackii (Etheridge 1880)

Étage

Aptien (-113 à -108 millions d'années) supérieur

Localité

Queensland - Australie

Dimensions

Diamètre = 5,3 cm (2.09 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Variant undatum WHITEHOUSE, 1926. McKenzie & al. (2014) mettent en synonymie un certain nombre d’espèces différenciées seulement par leur robustesse, beaucoup ayant été séparées de jackii par Whitehouse (1926), ce qui conduit également à la mise en synonymie des genres Tropaeum SOWERBY et Australiceras WHITEHOUSE.

Espèce de l’Aptien supérieur.
Coquille crioceratiticône. Costulation rectiradiée. Les tubercules, si présents, forment trois rangées, généralement dans les tours internes, mais d’extension variable et pouvant persister jusqu’à 50 mm. Les côtes tuberculées sont séparées par un nombre variable de côtes inermes. Après ce stade, les côtes sont toutes inermes. Il y a quelques bifurcations latéro-dorsales clairsemées. La densité costale latérale passe de 1 à 10-12 à une hauteur de 30 mm, puis décroit jusqu’à 6-8 avec des côtes mal définies sur la loge d’habitation adulte. Section subquadratique large à l’épaulement latéro-dorsal, à subtrapézoïdale avec un ventre légèrement arqué. [McKenzie & al. 2014]

Classification

Genre :

Tropaeum J. C. Sowerby 1840

Aptien.
Coquille de taille moyenne à grande, planispiralée à enroulement lâche ou serré, éventuellement prolongée d’une hampe et d’une crosse. Sutures quadrilobées à lobe latéral trifide dominant. Côtes essentiellement rectiradiées, à possible tendance rursi- à prorsiradiée, pouvant porter des tubercules dans les tours jeunes et adultes, mais toujours avec un stade moyen atuberculé. Les côtes tuberculées sont généralement séparées par une à deux côtes inermes et portent deux tubercules latéraux et un tubercule latéro-ventral dominant et généralement persistant après les autres. Changement d’ornementation fréquent sur la loge d’habitation adulte. [McKenzie & al. 2014]

Sous-famille :

Ancyloceratinae Gill 1871

Barrémien inf. à Aptien sup./Albien inf.
Typiquement, grandes formes dont les tours initiaux forment une spirale ouverte plane plus ou moins régulière suivie par une hampe droite ou incurvée et une crosse terminale. Néanmoins, beaucoup de genres incluent aussi des formes à enroulement criocône pplus ou moins serré. La spire peut être précédée d’un stade hélicoïdal. Côtes primaires généralement trituberculées et intermédiaires fines. La trituberculation peut être atténuée vers les tours moyens. Sutures découpées à lobe latéral trifide.

Famille :

Ancyloceratidae Gill 1871

Barrémien sup. à Aptien sup.
Spirale jointive ou disjointe suivie ou non par une hampe droite ou incurvée et un crochet final. Section circulaire à carrée ou polygonale. Tendance au développement de fortes côtes périodiques à épines ombilicales, latérales et latéro-ventrales, séparées par des côtes plus fines et plus denses non tuberculées. Important dimorphisme sexuel présumé, les couples étant rarement établis.

Super-famille :

Ancyloceratoidea Gill 1871

Sous-ordre :

Ancyloceratina Wiedmann 1966

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2014. McKenzie, E., D., Rozefelds, A., C. & Deacon, P.
An ancyloceratid ammonite from the Aptian Maryborough Formation, Queensland, Australia, and synonymy of Australiceras Whitehouse with Tropaeum Sowerby
in Alcheringa: An Australasian Journal of Palaeontology - 38 (2) - Association of Australasian Palaeontologists
p 6, fig 3A-J, 4A-C (=Tropaeum jackii (ETHERIDGE Jr 1880) E.D. McKenzie & Rozefelds comb. nov. - lien

2007. Klein, J., Busnardo, R., Company, M., Delanoy, G., Kakabadze, M., Reboulet, S., Ropolo, P., Vasicek, Z. & Vermeulen, J.
Lower Cretaceous Ammonites III. Bochianitoidea, Protancyloceratoidea, Ancyloceratoidea, Ptychoceratoidea
in Fossilium Catalogus I: Animalia - Pars 144 - Backhuys Publishers, Leiden
p 153 (=Australiceras jackii (ETHERIDGE, 1880)), p 154 (=Australiceras robustum WHITEHOUSE, 1926), p 167 (=Tropaeum (Tropaeum) undatum WHITEHOUSE, 1926)

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 216, pl 169 (=Australiceras jacki (ETHERIDGE))

1992. Klinger, H., C. & Kennedy, W., J.
Cretaceous faunas from Zululand and Natal, South Africa. Barremian representatives of the ammonite family Ancyloceratidae GILL, 1871
in Annals of the South African Museum - Vol. 101, part 5 - South African Museum
p 257 (=Tropaeum undatum WHITEHOUSE (1926)), aff. p 280, fig 43-44 (=Tropaeum sp. aff. undatum WHITEHOUSE, 1926), p 290, fig 47-48 (=Australiceras jacki (ETHERIDGE Jun.)), fig 49 (=Australiceras robustum WHITEHOUSE, 1926) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 14 janvier 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 01 janvier 1904