Ammonites et autres spirales - Forresteria (Harleites) nicklesi   Ammonites et autres spirales - Forresteria (Harleites) nicklesi    

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Forresteria (Harleites) nicklesi

Forresteria (Harleites) nicklesi (Grossouvre 1894)

Étage

Coniacien (-88 à -87 millions d'années) inférieur

Localité

Dordogne - France

Dimensions

Diamètre = 8,4 cm (3.31 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Tours internes similaires à ceux de H. petrocoriensis. À partir de la mi-croissance, nicklesi se distingue par le déplacement vers la mi-flanc de la bulla qui résulte de la fusion du tubercule ombilical et du tubercule latéral, puis, à l’âge adulte, par la persistance de ses clavi latéro-ventraux.

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Forresteria (Harleites) nicklesi

Classification

Sous-genre :

Harleites Reeside 1932

Coniacien inf.
Plus renflé que F. (Forresteria). Costulation faible à forte. Tubercule latéral médian fusionnant sur les tours externes avec le tubercule ombilical. Carène disparaissant sur les tours externes, laissant un ventre plat à concave, bordé de clavi latéro-ventraux.

Genre :

Forresteria Reeside 1932

Coniacien inf.
Section et ornementation variables mais se distinguant toujours de Barroisiceras par la présence d’au moins un tubercule latéral médian sur les côtes des tours internes. Il disparaît ensuite ou fusionne avec le tubercule ombilical ou le tubercule latéro-ventral.

Sous-famille :

Barroisiceratinae Basse 1947

Turonien sup. à Santonien sup.
Dérivent de Collignoniceratinae tardifs par disparition, à certains stades, du tubercule latéro-ventral interne et par la mointre densité costale. Très évolutes à très involutes. Comprimés à épais. Carène crénelée, rarement continue, pouvant s’atténuer et disparaître à maturité. Côtes fines à fortes issues de tubercules ombilicaux, formant des clavi latéro-ventraux avant de se projeter vers la carène. Un groupe présente des tubercules latéraux, l’autre pas.

Famille :

Collignoniceratidae Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Campanien moyen.
Cette famille dérive probablement du genre Acanthoceratidae Thomelites.
Formes d’involutes à évolutes, comprimées, de section ovale à carrée, avec une carène continue ou dentelée. Les côtes portent de 1 à 5 tubercules.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2012. Diebold, F.
Systematics, biostratigraphy and biogeography of the ammonoid family Collignoniceratidae across the Turonian-Coniacian (Cretaceous) boundary in the West European and Indo-Malgach provinces
University of Heidelberg - PhD Thesis
p 60, pl 18, fig 7, pl 19, fig 1-6, pl 20, fig 1-6, pl 21, fig 1-5, pl 22, fig 1-4, pl 23, fig 1-3, pl 24, fig 1, 2, pl 25, fig 1, 2, pl 26, 1, 2 (=Forresteria (Harleites) nicklesi (de GROSSOUVRE, 1894))

1992. Santamaria Zabala, R.
Los Ammonoideos del Cenomaniense superior al Santoniense de la plataforma nord-castellana y la cuenca navarro-cántabra Parte I. Bioestratigrafia y sistemática: Phylloceratina, Ammonitina (Desmocerataceae y Hoplitaceae) y Ancyloceratina
in Treballs del Museu de Geologia de Barcelona - Vol 2 - Museu de Ciènses Naturals de Barcelona
aff. p 80, lam 6, fig 2 (=Forresteria? ((Harleites) aff. nicklesi (de GROSSOUVRE, 1894)) - lien

1984. Kennedy, W., J.
Systematic palaeontology and stratigraphic distribution of the Ammonite faunas of the french Coniacian
in Special Papers in Palaeontology - Nb 31 - The Palaeontological Association
p 58, pl 4, fig 9, pl 8, fig 1-3, pl 9, fig 7-8, 5-6, pl 10, fig 1-5 (=Forresteria (Harleites) nicklesi (de GROSSOUVRE, 1894)) - lien

1947. Basse de Ménorval, E
Les peuplements Malgaches de Barroisiceras (Révision du genre Barroisiceras de Gross.). Paléontologie de Madagascar XXVI. Annales de Paléontologie 22
p 136 (=Reesidoceras (?) nicklesi de GROSS.)

1894. Grossouvre (de), A.
Recherches sur la Craie Supérieure
Imprimerie Nationale
p 63, pl 3, fig 2 (=Barroisia nicklesi, A. de GROSSOUVRE, n. sp.), p 64, pl 3, fig 1 (=Barroisia sequens, A. de GROSSOUVRE, n. sp.), p 65, pl 3, fig 3 (=Barroisia boissellieri, A. de GROSSOUVRE, n. sp.) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 07 mai 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 15 novembre 2015