Ammonites et autres spirales -   Ammonites et autres spirales -  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales -

"Beudanticeras" jacobi (Collignon 1928)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) inférieur

Localité

Région Diana - Madagascar

Dimensions

Diamètre = 1,4 cm (0.55 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 0,5 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Individu dont les cloisons semblent approximer (?).

Petite espèce discoïdale, plane et lisse, moyennement comprimée, à tours très embrassants, région ventrale arrondie. Ombilic étroit. Ouverture de forme ogivale, une fois et demie plus haute que large. Maximum d’épaisseur au tiers inférieur. Considérée initialement par Collignon comme une variété de l’espèce albienne Uhligella walleranti JACOB, elle a été attribuée avec doute au genre Beudanticeras par Breistroffer, ce qui reste encore peu satisfaisant pour une ammonite cénomanienne.

Classification

Genre :

Beudanticeras Hitzel 1902

Albien.
Genre probablement polyphylétique dérivant de genres variés plus ornés.
Plutôt involute à très involute et comprimé. Flancs convexes à plats. Ventre plus ou moins étroitement arqué mais non tranchant. Peut porter des constrictions peu profondes mais distinctes, prorsiradiées et sinueuses, falciformes ou biconcaves. Coquille lisse ou ornée de fines côtes. Aucun tubercule. Sutures finement découpées.

Sous-famille :

Beudanticeratinae Breistroffer 1953

Barrémien sup. à Albien sup.
Sous-famille probablement polyphylétique, les formes lisses postérieures à Uhligella pouvant aussi bien dériver de cette dernière que de divers Cleoniceratidae.
Formes principalement comprimées à tours élevés et plutôt involutes, lisses ou à côtes distinctes naissant parfois de surélévations ombilicales. Constrictions possibles.

Famille :

Desmoceratidae Zittel 1895

Hauterivien inf. à Maastrichtien sup.
Formes généralement de section arrondie ou ovale, mais parfois lancéolées ou carénées. L’ornementation est lisse, ou tout au moins faible. Les constrictions sont communes. Le dimorphisme sexuel est prononcé : les macroconques ont une ouverture simple ; les microconques ont souvent des apophyses et un rostre.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1964. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XI (Cénomanien)
Service Géologique Tananarive - Ministère d’Etat chargé de l’Economie Nationale - République Malgache
p 18, pl CCCXXI (=Uhligella jacobi COLL.)

1947. Breistroffer, M.
Sur les zones d’ammonites dans l’Albien de France et d’Angleterre
in Travaux du Laboratoire de Géologie de Grenoble - No. 26
p 73 (=Beudanticeras (?) jacobi (COLLIGN. 1928 pro mutât.)) - lien

1928-1929. Collignon, M.
Les céphalopodes du Cénomanien pyriteux de Diégo-Suarez
in Annales de Paléontologie - Invertébrés - Tomes XVII (1928, p 1-24) et XVIII (1929, p 25-79) - Paléontologie de Madagascar XV. - Masson & Cie, Paris
p 20, pl II, fig 2 (=Desmoceras (Uhligella) walleranti JACOB, var. jacobi nov. var.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 18 mars 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 12 mars 2015