thumbnail  Ammonites et autres spirales - Mesoturrilites serpuliforme thumbnail  Ammonites et autres spirales - Mesoturrilites serpuliforme thumbnail  Ammonites et autres spirales - Mesoturrilites serpuliforme

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Mesoturrilites serpuliforme

Mesoturrilites serpuliforme (Coquand 1862)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) inférieur

Localité

Région Diana - Madagascar
Madagascar

Dimensions

Hauteur = 1,5 cm (.59")

Commentaire

M. serpuliforme se distingue des autres espèces du genre par son nombre important de tubercules par tour (>30) et ses côtes nettement prorsiradiées et bien développées en partie haute de la face exposée du tour. Wright & Kennedy (1996) ne font pas état d’une quatrième rangée de tubercules sur la face inférieure, contrairement à tous les autres Mesoturrilites décrits.

Classification

Genre :

Mesoturrilites Breistroffer 1953

Cénomanien inférieur.
Angle apical relativement grand. Porte quatre rangées de côtes et tubercules ou seulement de tubercules. En particulier, la rangée supérieure est constituée de côtes ou de grands tubercules arrondis, la deuxième et la troisième, de tubercules étirés spiralement ou de carènes semi-continues séparées par une gouttière. La quatrième rangée porte de faibles tubercules également étirés spiralement, sur la face inférieure du tour.

Famille :

Turrilitidae Gill 1871

Albien moyen à Cénomanien supérieur.
Ammonites hétéromorphes à enroulement hélicoïdal lâche ou serré, dextre ou senestre. L’hélice est régulière, mais les derniers tours peuvent marquer une certaine instabilité. L’angle apical est normalement aigu. L’ornementation est fortement costulée et/ou tuberculée, très rarement lisse.

Super-famille :

Turrilitoidea Meek 1876

?Aptien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Ensemble de familles, directement ou indirectement dérivées des Anisoceratidae ou Hamitidae, incluant pratiquement toutes les morphologies connues chez les hétéromorphes. Comprend des genres costulés, tuberculés et lisses. Les sutures quadrilobées contrastent avec les sutures quinquélobées des Ancyloceratoidea. Elles ont généralement des lobes latéraux bifides, mais ils peuvent être trifides chez les genres les plus anciens. La séparation avec les Ancyloceratoidea du Crétacé inférieur est justifiée par une radiation évolutive ayant stabilisé ces nouvelles caractéristiques suturales.

Sous-ordre :

Turrilitina Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1996. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 5.
in Monograph of the Palaeontographical Society - Issue 601, part of Volume 150 - The Palaeontographical Society - London
p 348, pl 98, fig 10, pl 102, fig 5 (=Mesoturrilites serpuliforme (COQUAND, 1862)) - lien

1910. Pervinquière, L.
Sur quelques ammonites du Crétacé algérien
in Mémoire de la Société Géologique de France - N° 42 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 60, pl XIV, fig 27-30 (=Turrilites peroni PERVINQUIERE 1910)

1862. Coquand, H.
Géologie et paléontologie de la région sud de la province de Constantine
in Mémoire de la Société d’Emulation de Provence - 2 - Société d’Emulation de Provence
p 175, pl II, fig 7 (=Heteroceras serpuliforme H. COQ.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 1er août 2018 - Fiche générée le 15 août 2018 - 1ère publication le 21 février 2015