Ammonites et autres spirales - Worthoceras pacificum   Ammonites et autres spirales - Worthoceras pacificum  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Worthoceras pacificum

Worthoceras pacificum Matsumoto & Yokoi 1987

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) inférieur

Localité

Région Diana - Madagascar

Dimensions

Diamètre = 0,4 cm (0.16 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Phragmocône adulte.

Espèce du Cénomanien basal, sous-zone à Carcitanense.
Minuscule coquille (10-11 mm max) à enroulement de type Macroscaphites. La loge d’habitation débute à mi-hampe. Des apophyses péristoméales peuvent exister. Tours quelque peu plus larges que hauts, à peu près plats ou légèrement concaves sur le dos et arrondis ailleurs. Loge d’habitation pourvue d’un rebord latéro-ventral caractéristique, bien qu’émoussé. De fines lirae ou costules peuvent être visibles.

Classification

Genre :

Worthoceras Adkins 1928

Albien supérieur à Turonien supérieur.
Petites coquilles à spire très évolute, hampe droite et crosse terminale. Les microconques ont de longues apophyses péristoméales et une section de la hampe et de la crosse à expansion considérable. Les macroconques ont une ouverture simple et une section à expansion notable. Généralement lisses ou pourvues de fines lirae, rarement des côtes. Suture généralement à selles bifides, lobes très simples, trifides ou seulement pointus chez les formes primitives. Selle U/L peu étendue et sans lobe auxiliaire.

Sous-famille :

Otoscaphitinae Wright 1953

Albien sup. à Santonien ou Campanien.
Petite taille. Spire généralement évolute, sauf chez certains macroconques tardifs dont la hampe occulte aussi l’ombilic. La hampe est longue à modérément longue. L’ornementation est généralement plus faible que chez les Scaphitinae contemporains. Les macroconques ont une ouverture simple, parfois constrictée. Les microconques ont une hampe plus longue, une loge d’habitation moins renflée et de longues apophyses.

Famille :

Scaphitidae Gill 1871

Albien supérieur à Maastrichtien.
Hétéromorphes à enroulement lâche ou serré constitué d’une spirale plane suivie d’une hampe plus ou moins longue terminée en crochet, parfois suffisamment courte pour que le crochet revienne sur la spire. L’ornementation varie de formes lisses à d’autres fortement costulées et présentant plusieurs rangées de tubercules. Dimorphisme sexuel prononcé. Certains microconques sont muni d’apophyses. Le bord interne de la hampe a tendance à masquer l’ombilic des macroconques.

Super-famille :

Scaphitoidea Meek 1876

Sous-ordre :

Turrilitina Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1996. Klinger, H., C. & Kennedy, W., J.
Worthoceras pacificum Masumoto & Yokoi, 1987 (Cephalopoda: Ammonoidea) from the Mzinene Formation (Cretaceous), Zululand
in South African Journal of Geology - 99(1) - Geological Society of South Africa
p 38, fig 1a-c, 1-2 (=Worthoceras pacificum MATSUMOTO & YOKOI, 1987)

1987. Matsumoto, T. & Yokoi, K.
Tiny ammonite Worthoceras from Hokkaido (Studies of Cretaceous ammonites from Hokkaido-LX)
in Transactions and Proceedings of the Palaeontological Society of Japan - New Series, No. 146 - The Palaeontological Society of Japan
p 829, fig 1-3, 4 (=Worthoceras pacificum nov. sp.)

1928-1929. Collignon, M.
Les céphalopodes du Cénomanien pyriteux de Diégo-Suarez
in Annales de Paléontologie - Invertébrés - Tomes XVII (1928, p 1-24) et XVIII (1929, p 25-79) - Paléontologie de Madagascar XV. - Masson & Cie, Paris
p 57, pl VII, fig 8-10 (non Macroscaphites rochatianus d’ORBIGNY)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 13 février 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 13 février 2015