Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras inerme   Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras inerme  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Cunningtoniceras inerme

Cunningtoniceras inerme (Pervinquière 1907)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) moyen

Localité

Sarthe - France

Dimensions

Diamètre = 10,8 cm (4.25 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Allure d’Acanthoceras, mais les tours sont moins recouvrants (1/6e seulement), moins hauts et plus larges. La vue ventrale montre des côtes intercalaires - ventrales uniquement - portant chacune un tubercule siphonal. Ce caractère disparaît subitement au delà d’un diamètre de 55 à 85 mm et les stades suivants sont homéomorphes des variants robustes à faible densité costale d’Acanthoceras rhotomagense.

Fiches liées

 Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Cunningtoniceras inerme

Cunningtoniceras inerme

Classification

Genre :

Cunningtoniceras Collignon 1937

Cénomanien moyen à supérieur.
Dérive d’Acanthoceras à ventre multituberculé dû à l’existence de côtes divisées au niveau du tubercule latéro-ventral interne ou d’intercalaires portant des tubercules latéro-ventraux externes et siphonaux.
Les tubercules latéro-ventraux internes tendent à migrer vers l’extérieur et à former de grandes cornes dirigées latéralement. Quasi-homéomorphe d’Euomphaloceras, ce genre reste lié à Acanthoceras, entre autres par ses sutures à selle externe quadratique.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Kennedy, W., J.
Les ammonites◊
in Stratotype Cénomanien - Museum National d’Histoire Naturelle & Biotope (Patrimoine Géologique ; 6)
p 139, fig 132D, E (=Cunningtoniceras inerme (PERVINQUIERE, 1907))

2014. Robaszynski, F., Amédro, F., Devalque, C. & Matrion, B.
Le Turonien des massifs d’Uchaux et de la Cèze (S.E., France) - Migration globale d’ammonites et conséquences sur la zonation internationale, rudistes et corrélations entre les massifs
in Mémoires de la Classe des Sciences - Collection in-4°, IVe série, tome 2, No 2095 - Académie Royale de Belgique
p 136, pl 1 - lien

1994. Kennedy, W., J.
Cenomanian Ammonites from Cassis, Bouches-du-Rhône, France
in Palaeopelagos - Special pulication 1 - Roma : C.S.A., Università "La Sapienza"
p 227, pl 9 (=Cunningtoniceras inerme (PERVINQUIERE, 1907))

1993. Kennedy, W., J. & Juignet, P.
A revision of the ammonite faunas of the type Cenomanian. 4. Acanthoceratinae (Acompsoceras, Acanthoceras, Protacanthoceras, Cunningtoniceras and Thomelites)
in Cretaceous Research - 14.2 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 176, pl 22-24, 27-28

1990. Kennedy, W., J. & Cobban, W., A.
Cenomanian ammonite faunas from the Woodbine Formation and lower part of the Eagle Ford Group, Texas
in Palaeontology - Vol. 33, part 1 - The Palaeontological Association
p 128 - lien

1987 (2e édition). Doré, F.
Guide géologique "Normandie, Maine"
in Guides Géologiques Régionaux - Masson & Cie, éditeurs
pl 9, fig 2. (non A. rhotomagense confusum)

1987. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 2.
in Palaeontographical Society Monographs - Issue 573, part of Volume 139 - The Palaeontographical Society, London
pl 52, 53, text-fig 74, 75, 79 - lien

1985. Zaborski, P., M., P.
Upper Cretaceous ammonites from the Calabar region, south-east Nigeria
in Bulletin Natural History Museum London (Geol.) - Vol. 39, No 1 - The Natural History Museum
p 40, fig 44a, b (=Euomphaloceras inerme (PERVINQUIERE, 1907)) - lien

1972. Thomel, G.
Les Acanthoceratidae cénomaniens des chaînes subalpines méridionales
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle série - Tome LI - Feuilles 1-13 - No 116 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 147 pars., non pl LXXIX (=Acnathoceras (Acanthoceras) sowerbyi nov. sp.), p 158, pl LXXVIII (=Acanthoceras vergonsense nov. sp.), non pl LXXIX

1971. Kennedy, W., J.
Cenomanian ammonites from Southern England
in Special Papers in Palaeontology - Nb 8 - The Palaeontological Association
p 94, pl 59, 61, 62, 64 (=Euomphaloceras inerme (Pervinquière)) - lien

1871-1872. Schlüter, C.
Cephalopoden der oberen deutschen Kreide - 1
in Palaeontographica - 21 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
pars. p 15, pl VII, fig 3 (non Ammonites rotomagensis, DEFRANCE) - lien

1854. Sharpe, D.
Description of the fossil remains of Mollusca found in the chalk of England. Part II. Cephalopoda.
The Palaeontographical Society
p 34, pl XV (=Ammonites sussexiensis Mantell)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 03 août 2016 - Fiche générée le 03 août 2016 - 1ère publication le 02 novembre 2014