Ammonites et autres spirales - Yezoites arnaudi (M)   Ammonites et autres spirales - Yezoites arnaudi (M)      

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Yezoites arnaudi (M)

Yezoites arnaudi (Grossouvre 1894) (M)

Étage

Coniacien (-88 à -87 millions d'années) moyen

Localité

Charente-Maritime - France

Dimensions

Hauteur = 3,3 cm (1.30 inches)

Collection

Hervé Châtelier, ex-collection F. Templeraud

Commentaire

Cet individu est discuté par Kaplan & al. (1987, p 16) comme étant un macroconque très bien conservé de Yezoites arnaudi auquel fait complètement défaut la tuberculation de Yezoites orbignyi KENNEDY, 1995 (=nom. nov. pro Scaphites compressus d’ORBIGNY, 1842), ce dernier ne devant donc peut-être plus être considéré comme le macroconque de Yezoites arnaudi, connu jusqu’alors seulement par sa forme microconque.

Classification

Genre :

Yezoites Yabe 1910

Cénomanien inf. à Santonien
Comprimé à renflé, voire coronatiforme. Presque lisse à fortement costé, avec ou sans tubercules latéraux et latéro-ventraux. Côtes généralement convexes. La hampe du macroconque occulte plus ou moins l’ombilic. Le péristome à colerette est constricté. La hampe du microconque n’occulte pas l’ombilic. Le péristome à colerette est constricté et porte des longues apophyses. Otoscaphites est un synonyme mineur.

Sous-famille :

Otoscaphitinae Wright 1953

Albien sup. à Santonien ou Campanien.
Petite taille. Spire généralement évolute, sauf chez certains macroconques tardifs dont la hampe occulte aussi l’ombilic. La hampe est longue à modérément longue. L’ornementation est généralement plus faible que chez les Scaphitinae contemporains. Les macroconques ont une ouverture simple, parfois constrictée. Les microconques ont une hampe plus longue, une loge d’habitation moins renflée et de longues apophyses.

Famille :

Scaphitidae Gill 1871

Albien supérieur à Maastrichtien.
Hétéromorphes à enroulement lâche ou serré constitué d’une spirale plane suivie d’une hampe plus ou moins longue terminée en crochet, parfois suffisamment courte pour que le crochet revienne sur la spire. L’ornementation varie de formes lisses à d’autres fortement costulées et présentant plusieurs rangées de tubercules. Dimorphisme sexuel prononcé. Certains microconques sont muni d’apophyses. Le bord interne de la hampe a tendance à masquer l’ombilic des macroconques.

Super-famille :

Scaphitoidea Meek 1876

Sous-ordre :

Turrilitina Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1987. Kaplan, U., Kennedy, W., J. & Wright, C., W.
Turonian and Coniacian Scaphitidae from England and North-Western Germany
in Geol. Jb. - A 103
p 16

1984. Kennedy, W., J.
Systematic palaeontology and stratigraphic distribution of the Ammonite faunas of the french Coniacian
in Special Papers in Palaeontology - Nb 31 - The Palaeontological Association
p 150, pl 31 (=Otoscaphites arnaudi) forme microconque - lien

1962. Wiedmann, J.
Ammoniten aus der Vascogotischen Kreide (Nordspanien) I. Phylloceratina, Lytoceratina
in Palaeontographica Abteilung A - 118 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
non p 216, taf 10, fig 10 (non S. (Scaphites) n. sp. (?) aff. arnaudi de GROSSOUVRE)

1894. Grossouvre (de), A.
Recherches sur la Craie Supérieure
Imprimerie Nationale
pl XXXII (=Scaphites arnaudi) forme microconque - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 07 mai 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 19 janvier 2014