Ammonites et autres spirales - Arieticeras bertrandi   Ammonites et autres spirales - Arieticeras bertrandi  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Arieticeras bertrandi

Arieticeras bertrandi (Kilian 1889)

Étage

Pliensbachien (-191 à -184 millions d'années) supérieur

Localité

Aveyron - France

Dimensions

Diamètre = 4 cm (1.57 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 1,1 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Arieticeras marquant un horizon dans la sous-zone à gibbosus, Pliensbachien supérieur.
Espèce évolute, à section subquadratique, flancs convexes, paroi ombilicale inclinée et profonde, aire ventrale large à carène épaisse bordée de deux sillons assez profonds. Côtes simples, rigides et saillantes, subradiales à rursiradiées, brusquement infléchies à l’approche du bord ventral, où leur relief s’efface. Leur projection périphérique est faible. Les sutures sont simples, à lobe latéral large et trifide, lobe ventral étroit et bifide et selle latérale large. [d’après Lacroix, 2011]

Classification

Genre :

Arieticeras Seguenza 1885

Pliensbachien sup. moy. (=Domérien moy.)
Ammonites assez évolutes. Section subquadratique à subrectangulaire, parfois subelliptique. Carène bien individualisée, en général bordée de 2 sillons. Côtes fortes assez espacées proverses à rétroverses projetées vers l’avant et s’arrêtant brusquement à l’amorce du ventre. Certains spécimens ont les côtes soudées entre elles dans la région ombilicale. Tours internes lisses jusqu’à un diamètre de 5 à 10 mm. [Meister]

Sous-famille :

Arieticeratinae Howarth 1955

Pliensbachien sup. (s/z à subnodosus) à Toarcien inf. (s/z à tenuicostatum)
Développement d’Harpoceratinae de la base du Pliensbachien sup. Famille essentiellement téthysienne, mais les formes les plus récentes, qui atteignent le Toarcien inférieur, appartiennent au genre nord-est sibérien Arctomercaticeras.
Formes évolutes, majoritairement à côtes rectiradiées, et parfois tuberculées.

Famille :

Hildoceratidae Hyatt 1867

Pliensbachien à Toarcien.
Ammonites à côtes plus ou moins flexueuses. Les sutures cloisonnaires sont relativement simples, sauf chez certaines formes très différenciées (Polyplectus). [Gabilly]

Super-famille :

Hildoceratoidea Hyatt 1867

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2011. Lacroix, P.
Les Hildoceratidae du Lias moyen et supérieur des domaines NW européen et téthysien - Une histoire de famille
Pierre Lacroix
p 136, pl 39

2011. Meister, C., Dommergues, J.-L., Dommergues, C., Lachkar, N. & El Hariri, K.
Les ammonites du Pliensbachien du jebel Bou Rharraf (Haut Atlas oriental, Maroc)
in Géobios - 44 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
cf. p 117.e46, fig 25-1 (=Arieticeras cf. bertrandi (KILLIAN, 1889)) - lien

1998. Géczy, B. & Meister, C.
Les ammonites du Domérien de la montagne du Bakony (Hongrie)
in Revue de Paléobiologie - Vol. 17, No 1 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
gr. p 115, pl XIV, fig 1-3 (=Arieticeras gr. bertrandi (KILIAN, 1889))

1989. Meister, C.
Les ammonites du Domérien des Causses (France)
in Cahiers de Paléontologie - Centre National de la Recherche Scientifique
p 46, pl 7

1982-1987. Club millavois de géologie
Ammonites des terres noires des Grands Causses
Tome II - p 109

1893. Geyer, G.
Die Mittelliasische Cephalopoden-Fauna des Hinter-Schafberges in Oberösterreich
in Abhandlungen der Geologischen Bundesanstalt - Band XV, heft 4 - Geologische Bundesanstalt in Wien
p 7, taf I, fig 9-10 (=Harpoceras bertrandi KILIAN) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 14 mai 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 30 juin 2013