Ammonites et autres spirales - Spathites (Jeanrogericeras) tavense   Ammonites et autres spirales - Spathites (Jeanrogericeras) tavense  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Spathites (Jeanrogericeras) tavense

Spathites (Jeanrogericeras) tavense (Faraud 1940)

Étage

Turonien (-92 à -88 millions d'années) inférieur

Localité

Charente-Maritime - France

Dimensions

Diamètre = 10,8 cm (4.25 inches)

Collection

Hervé Châtelier, ex-collection F. Templeraud

Commentaire

Au sud de la Tethys, S. (J.) tavense occupe la partie supérieure de la sous-zone à Pseudaspidoceras flexuosum (Meister & Piuz 2013). Dans le Gard et en Aquitaine, elle est seulement affectée au "Turonien inférieur" (Kennedy 1994, Kennedy & Gale 2015).
C’est un Jeanrogericeras comprimé et lisse, si ce n’est la présence de tubercules latéro-ventraux externes apparaissant précocement lors de l’ontogénèse. Il peut s’agir d’un simple variant dans une population polymorphe mais l’espèce est encore maintenue par les auteurs (Meister & Abddallah, 2005, par exemple).

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Spathites (Jeanrogericeras) tavense

Classification

Sous-genre :

Jeanrogericeras Wiedmann 1960

Turonien inf.
Chambre d’habitation ovale à déprimée-arrondie, lisse ou à côtes distantes persistantes

Genre :

Spathites Kummel & Decker 1954

Turonien inf. à sup.
Modérément à très involute. Epaisseur maximale des tours internes au niveau de l’épaulement ombilical. Flancs plats convergents vers un épaulement latéro-ventral aigu et un ventre plat. Des paires de côtes naissent de tubercules ombilicaux mousses. Elles sont basses, arrondies, distantes et portent 2 tubercules latéro-ventraux. L’interne est positionné sur l’angle ou à proximité. La loge d’habitation est lisse ou porte des côtes mousses. Les sutures sont simples à selles plus ou moins bifides.

Sous-famille :

Mammitinae Hyatt 1900

Cénomanien sup. à Coniacien.
Formes modérément à très involutes. Tours internes trapézoïdaux, à côtes plutôt éparses et bullae ou épines ombilicales, latéro-ventrales inférieures et supérieures. Ligne siphonale légèrement élevée, mais sans carène ou tubercules siphonaux. L’ornementation des tours externes se renforce ou, à l’inverse, peut disparaître. Sutures cloisonnaires simplifiées.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Kennedy, W., J. & Gale, A., S.
Turonian ammonites from northwestern Aquitaine, France
in Cretaceous Research - In press - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 14, fig 14-17 (=Spathites (Jeanrogericeras) tavense (FARAUD, 1940)) - lien

2013. Meister, C. & Piuz, A.
Late Cenomanian-Early Turonian ammonites of the southern Tethys margin from Morocco to Oman: Biostratigraphy, paleobiogeography and morphology
in Cretaceous Research - in Press - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 8, 11, 14 - lien

2007. Barroso-Barcenilla, F.
Revision and new data on the ammonite family Acanthoceratidae de GROSSOUVRE, 1894, from the Lower Turonian of the Iberian trough, Spain
in Palaeontographica Abteilung A - Band 280 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
p 133, pl 1

2005. Meister, C. & Abdallah, H.
Précision sur les successions d’ammonites du Cénomanien-Turonien dans la région de Gafsa, Tunisie du centre-sud
in Revue de Paléobiologie - 24 (1) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 132, pl XII - lien

1994. Kennedy, W., J.
Lower Turonian Ammonites from Gard (France)
in Palaeopelagos - Proceedings of the 3rd Pergola International Symposium, Special publication 1 - Roma : C.S.A., Università "La Sapienza"
p 259, pl 4, 5, 7

1969. Freund, R. & Raab, M.
Lower Turonian Ammonites from Israel
in Special Papers in Palaeontology - Nb 4 - The Palaeontological Association
non p 23, pl 2 (non "Paravascoceras" tavense (FARAUD) ; =Vascoceras cauvini) - lien

1940. Faraud, M.
Le genre Vascoceras dans le Turonien du Gard
in Bulletin de la Société d’Etude des Sciences Naturelles de Vaucluse - No 3 - Société d’Etude des Sciences Naturelles de Vaucluses
p 6, pl I, V, VIII (=Vascoceras tavense)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 07 mai 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 07 mai 2013