Ammonites et autres spirales - Pseudotissotia sp.   Ammonites et autres spirales - Pseudotissotia sp.  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Pseudotissotia sp.

Pseudotissotia sp.

Étage

Turonien (-92 à -88 millions d'années) inférieur

Localité

Haute-Bénoué - Nigéria

Dimensions

Diamètre = 8,8 cm (3.46 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Tours internes d’épaisseur moyenne, horizon à wallsi.

Forme nouvelle décrite mais non nommée par Courville (1993), de l’horizon à wallsi, en Haute-Bénoué, présentant une ontogénèse rappelant l’espèce européenne et saharienne P. galliennei, qui est plus récente.
Adulte assez grand (20cm). Coquille plus discoïde que les formes plus anciennes ("P." nigeriensis). Ombilic peu ouvert. Mur ombilical généralement surplombant et rebord ombilical arrondi. Flancs plans, section quadrangulaire, trapézoïdale chez les formes épaisses. Carènes faibles, effacées dès 50-60mm chez les formes comprimées, relayées par un épaulement latéro-ventral net et un angle siphonal. Tours internes sublisses (<20mm). Les variants épais portent de forts renflements péri-ombilicaux associés à des côtes mousses butant sur la carène latéro-ventrale. Elles évoluent en ondulations très espacées sur les flancs persistant sur la loge d’habitation adulte. Sutures très simplifiées.

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Pseudotissotia sp.

Classification

Genre :

Pseudotissotia Peron 1897

Turonien inf. à moy.
Section triangulaire à trapézoïdale. Ventre plat à concave, bi- ou tricaréné. Tours internes lisses à fortement tuberculés et costulés. Carènes parfois persistantes. Ornementation évanescente chez l’adulte.

Sous-famille :

Pseudotissotiinae Hyatt 1903

Cénomanien sup. à Coniacien
Sous-famille probablement polyphylétique, les formes trans-sahariennes étant issues des Vascoceratinae autochtones, alors qu’il existe des formes téthysiennes plus récentes.
Modérément à très involutes. Section du tour comprimée à flancs plats à renflés, ou triangulaire. Formes ventrales oxycônes, fastigiées ou arrondies. Formes primitives à rangées de tubercules latéro-ventraux et siphonaux tendant à évoluer en carènes. Présence de tubercules ombilicaux au moins à certains stades. Côtes larges et espacées ou absentes. Sutures cloisonnaires variables, tendant à la simplification.

Famille :

Pseudotissotiidae Hyatt 1903

Turonien inférieur à Coniacien.
Formes généralement involutes. L’ornementation semble être une dégénérescence d’Acanthoceratinae, les tubercules latéro-ventraux et siphonaux devenant des carènes. La totalité de cette ornementation est même susceptible de disparaître sur les tours externes.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1993. Courville, P.
Les formations marines et les faunes d’ammonites cénomaniennes et turoniennes (Crétacé supérieur) dans le fossé de la Bénoué (Nigéria) - Thèse de doctorat en Géologie
Universités de Dijon, Lyon I, Aix-Marseille I, Toulouse III
p 221, pl 6 - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 30 mars 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 07 février 2012