Ammonites et autres spirales - Acanthoceras jukesbrownei  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Acanthoceras jukesbrownei

Acanthoceras jukesbrownei (Spath 1926)

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) moyen

Localité

Drôme - France

Dimensions

Diamètre = 26 cm (10.24 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

A. jukesbrownei est index de zone au sommet du Cénomanien moyen.
Macroconque jusqu’à 30 cm, microconque jusqu’à 17 cm. Le juvénile se distingue d’A. rhotomagense par une ou plusieurs côtes intercalaires entre les primaires, avec ou sans tubercule latéro-ventral interne, alors plus faible, au lieu d’une alternance régulière de côtes longues et courtes à tubercules latéro-ventraux internes similaires. Les côtes courtes persistent jusqu’à 12 cm chez les formes primitives et jusqu’à maturité chez les autres. Les clavi latéro-ventraux externes et siphonaux déclinent chez l’adulte, laissant un large ventre arqué à plat. La section devient trapézoïdale avec d’éventuelles cornes latéro-ventrales, qui donnent alors un profil costal concave jusqu’aux bullae ombilicales.

Classification

Genre :

Acanthoceras Neumayr 1875

Cénomanien.
Nom tiré des feuilles d’Acanthe, auxquelles les sutures ressemblent.
Tours initiaux ronds à carrés avec des tubercules ombilicaux, latéro-ventraux internes/externes et siphonaux. Côtes divisées ou alternant longues et courtes. Sur les tours externes, elles deviennent simples et uniformes ou gardent une alternance longues et courtes et s’affaiblissent parfois. Les tubercules siphonaux peuvent disparaître alors que les latéro-ventraux peuvent fusionner en d’imposantes cornes.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Kennedy, W., J.
Les ammonites◊
in Stratotype Cénomanien - Museum National d’Histoire Naturelle & Biotope (Patrimoine Géologique ; 6)
p 140, fig 133I (=Acanthoceras jukesbrownei (SPATH, 1926))

2004. Kennedy, W., J. & Jolkicev, N.
Middle Cenomanian ammonites from the type section of the Sanandinovo Formation of northern Bulgaria
in Acta Geologica Polonica - Vol. 54 (2004), n°3 - Université de Varsovie
p 369-380, pl 2, 3 - lien

1996. Kennedy, W., J., Billotte, M. & Hansotte, M.
Cenomanian ammonites from Pech de Foix (Ariège, France)
in Géobios - n° 29, fasc. 3 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 313, pl 40

1995. Colleté, C., Fricot, C., Matrion, M., Tomasson, R. & Treffot, G.
La géologie du département de l’Aube
Association Géologique Auboise
p 60-61, fig 106

1994. Kennedy, W., J.
Cenomanian Ammonites from Cassis, Bouches-du-Rhône, France
in Palaeopelagos - Special pulication 1 - Roma : C.S.A., Università "La Sapienza"
p 226, pl 9 (=Acanthoceras jukesbrownei (SPATH, 1926))

1993. Kennedy, W., J. & Juignet, P.
A revision of the ammonite faunas of the type Cenomanian. 4. Acanthoceratinae (Acompsoceras, Acanthoceras, Protacanthoceras, Cunningtoniceras and Thomelites)
in Cretaceous Research - 14.2 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 167, pl 17-20

1992. Thomel, G.
Ammonites du Cénomanien et du Turonien du Sud-Est de la France
Serre
Tome I - pl 34, 35, 37

1987. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 2.
in Palaeontographical Society Monographs - Issue 573, part of Volume 139 - The Palaeontographical Society, London
p 191, pl 49-51, text-fig 55-62, 64-67 - lien

1980. Marcinowski, F
Cenomanian ammonites from German Democratic Republic, Poland, and the Soviet Union
in Acta Geologica Polonica - Vol. 30, No. 3 - Université de Varsovie
p 310 (=Acanthoceras (Alternacanthoceras) jukesbrownei) - lien

1980. Thomel, G.
Ammonites
Serre
p 151 (=A. rotomagense armatum Thomel)

1979. Marcinowski, R.
Alternacanthoceras subgen. novo (Ammonoidea) and some remarks on other Cenomanian representatives of the genus Acanthoceras Neumayr, 1875
in Acta Geologica Polonica - Vol. 29, No. 1 - Université de Varsovie
p 62, pl 1 (=Acanthoceras (Alternacanthoceras) jukesbrownei) - lien

1976. Juignet, P. & Kennedy, W., J.
Faunes d’ammonites et biostratigraphie comparée du Cénomanien du nord-ouest de la France (Normandie) et du sud de l’Angleterre
in Bulletin de la Société Géologique de Normandie et des Amis du Museum du Havre - Tome LXIII, fasc. 2 - Société Géologique de Normandie et des Amis du Museum du Havre
p 119, pl 33

1972. Thomel, G.
Les Acanthoceratidae cénomaniens des chaînes subalpines méridionales
in Mémoire de la Société Géologique de France - Nouvelle série - Tome LI - Feuilles 1-13 - No 116 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 131 pars., pl LV, fig 1, pl LIX, LX (=Acanthoceras (A.) rotomagense rotomagense), non pl LIV, fig 5-10, non pl LV, fig 7-8, p 133, pl LVIII (=A. (A.) cf roto. rotomagense formes 1 et 2), p 135 (=A. (A.) roto. porthaulti nov.), p 136, pl LIV-LV, LXVII, p 137 (=A. (A.) roto. latecostatum nov. & aff.), ?p138, pl LV-LVII (?=A. (A.) roto. crassum nov.), p 139, pl LXII-LXIV, LXVII (=A. (A.) roto. armatum nov.), p 140, pl LXVI (=A. (A.) procostatum nov.), ?p 151, pl LXX (?=A. (A.) roemeri nov.)

1971. Kennedy, W., J.
Cenomanian ammonites from Southern England
in Special Papers in Palaeontology - Nb 8 - The Palaeontological Association
p 88, pl 52-55 (=Acanthoceras jukesbrownei (Spath)), p 29, pl 57, fig 1 (non Acanthoceras latum Crick), p 90, pl 58 (non Acanthoceras withei Matsumoto) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 10 mai 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 04 septembre 2011