Ammonites et autres spirales -   Ammonites et autres spirales -  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales -

"Pseudoschloenbachia" flicki (Pervinquière 1910)

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) inférieur

Localité

Bassin De Tarfaya - Maroc

Dimensions

Diamètre = 21,5 cm (8.46 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Ce grand individu montre la nette tendance au déroulement du tour adulte, alors que l’ombilic est très étroit dans les tours internes. Le test et le moule sont entièrement silicifiés (calcédoine), certaines ammonites du gisement montrant une étonnante conservation en agate. Le test étant conservé, les sutures sont invisibles et j’ai pris cette ammonite pour un Libycoceras homéomorphe avant de tomber, en cherchant tout autre chose dans un papier de Pervinquière, sur sa jumelle, aux cloisons bien distinctes.

Pervinquière (1910) situe l’espèce dans le Campanien algérien. Sokolov & alii (1987) la signalent dans le Campanien inférieur.
Coquille discoïde ou lenticulaire, à enroulement assez serré. Section élevée, ovale sub-lancéolée. Région ventrale tranchante. Flancs régulièrement bombés, de l’ombilic (peu profond) à la carène ventrale. Ornementation de côtes légèrement flexueuses, partant généralement par deux d’un fort tubercule ombilical et se terminant par un clavus moins saillant. Il y a environ 16 tubercules externes pour 9 ombilicaux. Sur le dernier tour, les tubercules ombilicaux s’atténuent en s’allongeant, la bifidité des côtes est moins nette. Enfin ces côtes s’effacent de plus en plus sur la loge d’habitation, longue d’au moins 2/3 de tour. [Pervinquière, desc. du type]

Classification

Genre :

Pseudoschloenbachia Spath 1921

Santonien inf. à Campanien inf.
Taille petite à moyenne. Enroulement plus ou moins évolute. Flancs typiquement parallèles et ventre tectiforme. Tubercules ombilicaux bien différenciés. Côtes sinueuses et divisées. Les formes les plus récentes développent des sections quadratiques, renflées, cordées ou lancéolées. Les côtes et tubercules peuvent se renforcer avec la croissance ou au contraire disparaître. Les côtes peuvent également se transformer brutalement en fines costules.

Famille :

Muniericeratidae Wright 1952

Turonien inférieur à Campanien inférieur.
Formes modérément involutes à section de tour plus ou moins fastigiée (ventre "en cime de sapin"). Les côtes sont généralement sinueuses avec une tendance à la tuberculation ombilicale et latéro-ventrale. Des tubercules latéraux peuvent aussi exister.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1987. Sokolov, B., S. & alii
Stratigraphie de l’U.R.S.S. - Système Crétacé - Tome 1 [en Russe]
Ministère de la Géologie - Académie des Sciences - Ministères des Formations Géologiques suppérieure et moyenne
p 203 (citation de Pseudoschloenbachia flicki Pervinquière dans des calcaires d’âge Campanien inférieur)

1959. Moscvina, M., M.
Atlas des faunes supracrétacées du Caucase septentrional et de la Crimée [en Russe]
Editions techniques gouvernementales de littérature pétrolière et des combustibles miniers
p 198, pl XII [Céphalopodes] (=Pseudoschloenbachia flicki) - lien

1910. Pervinquière, L.
Sur quelques ammonites du Crétacé algérien
in Mémoire de la Société Géologique de France - N° 42 - Centre National de la Recherche Scientifique
p 68, pl VII (=Schloenbachia flicki)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 10 mai 2011 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 09 mars 2010