Ammonites et autres spirales - Callihoplites auritus   Ammonites et autres spirales - Callihoplites auritus  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Callihoplites auritus

Callihoplites auritus (Sowerby 1816)

Étage

Albien (-108 à -96 millions d'années) supérieur

Localité

Seine-Maritime - France

Dimensions

Diamètre = 12,4 cm (4.88 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 3,4 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Individu quasi-complet.

C. auritus est index de sous-zone au sommet de la zone à inflatum.
Parmi les grands Callihoplites (macroconques ?), C. auritus se distingue de C. catillus (Sowerby) et C. patella Spath par sa taille légèrement inférieure et le fait que seule la fin de la loge d’habitation adulte, qui occupe un demi-tour, soit lisse. La corrélation évidente de ces deux caractéristiques implique que ces formes pourraient n’appartenir qu’à une même espèce variable, incluant également C. horridus Spath, C. formosus Spath et C. strigosus Spath (Kennedy & al., 2008).

Classification

Genre :

Callihoplites Spath 1925

Albien sup.
Formes à section comprimée ou quadratique. Tours internes à bullae ombilicales et clavi latéro-ventraux et côtes, lautiformes ou non, reliant les deux rangées. Loge d’habitation adulte typiquement lisse, à ventre arrondi, mais certaines formes tardives sont probablement entièrement ornées (microconques ?).

Sous-famille :

Hoplitinae Douvillé, H. 1890

Albien moyen à Cénomanien moyen.
Ventre plat, creusé ou un peu arrondi. Côtes interrompues sur le ventre, avec extrémités alternées de part et d’autre de ce dernier, sauf chez Isohoplites. Côtes naissant divisées sur un tubercule ombilical et tendant à se réunir par paires sur un clavus latéro-ventral. Des formes de l’Albien moyen portent un net sillon ventral. Chez d’autres, le ventre s’élève à l’Albien sup. jusqu’à évoquer la carène des futures Schloenbachia. Grands macroconques à loge presque lisse et ventre arrondi.

Famille :

Hoplitidae Douvillé 1890

Albien inférieur à Cénomanien inférieur.
Cette famille dérive des Desmoceratidae. Elle connaît son apogée à l’Albien et seul le genre Hyphoplites persiste au Cénomanien inférieur. Les Hoplitidae sont très ornementés avec de fortes côtes naissant de tubercules ombilicaux. Le ventre est plat, parfois arrondi et éventuellement creusé d’un sillon.

Super-famille :

Hoplitoidea Douvillé 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2010. Matrion, B.
Les ammonites.
in Stratotype Albien - Museum National d’Histoire Naturelle, Biotope & BRGM (Patrimoine Géologique ; 2)
p 113, fig 113

2008. Kennedy, W., J., Jagt, J., W., M., Amédro, F. & Robaszynski, F.
The Late Late Albian (Mortoniceras fallax zone) Cephalopod fauna from the Bracquegnies formation at Strépy-Thieu (Hainaut, Southern Belgium)
in Geologica Belgica - 2008 (11) - Université de Liège
p 39

1927. Spath, L., F.
A Monograph of the Ammonoidea of the Gault - Part V
The Palaeontographical Society, London
p 197, pl XVII, XIX

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 01 mars 2012 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 21 mai 2009