Ammonites et autres spirales - Sonneratia dutempleana   Ammonites et autres spirales - Sonneratia dutempleana  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Sonneratia dutempleana

Sonneratia dutempleana (Orbigny 1850)

Étage

Albien (-108 à -96 millions d'années) inférieur

Localité

Ardennes - France

Dimensions

Diamètre = 5,3 cm (2.09 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 2,3 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Espèce de l’Albien inférieur, sommet de la zone à Chalensis et base de la zone à Auritiformis, pouvant atteindre un diamètre de plus de 200 mm.
Section subhexagonale plus large au niveau des bullae ombilicales, origines de côtes aiguës, plutôt droites, généralement par 2, rarement simples ou trifurquées. Elles forment sur le ventre un large sinus qui s’atténue avec la croissance. En parallèle, les côtes deviennent plus grossières, les bullae s’allongent, déplaçant le point de division en position plus latérale. Flancs plats convergeant vers un ventre large, plat à légèrement convexe avec parfois une dépression siphonale juvénile. Ombilic large, env. 1/3 du diamètre, à mur ombilical très haut, pentu, relié au flanc par un arrondi. Sutures à lobes étroits et lobe latéral trifide quasi-symétrique.

Classification

Genre :

Sonneratia Bayle 1878

Albien inférieur.
Genre européen et est-européen.
Sonneratiinae comprimé à déprimé, relativement involute à modérément évolute, avec une section de tour subogivale à réniforme. Mur ombilical et flancs plus ou moins arrondis. Ces derniers convergent vers un ventre arrondi à légèrement aplati. Ornementation de côtes naissant par paires, rarement par trois, à partir de tubercules ombilicaux bulliformes plus ou moins marqués. Les côtes, légèrement sigmoïdes, se rejoignent sur le ventre en formant un chevron plus ou moins obtus vers l’avant. Avec la croissance, le point de séparation des côtes s’élève sur le flanc, l’ornementation s’atténue et la costulation est moins projetée sur le ventre. [Matrion 2010]

Sous-famille :

Sonneratiinae Destombes, Juignet & Rioult 1973

Aptien supérieur à Albien moyen.
Formes plus ou moins évolutes dont les côtes traversent la région ventrale sans interruption, ou bien sont interrompues mais portent des tubercules latéro-ventraux toujours opposés. [Matrion 2010 d’après Destombes & al. 1973]

Famille :

Hoplitidae Douvillé 1890

Albien inférieur à Cénomanien inférieur.
Cette famille dérive des Desmoceratidae. Elle connaît son apogée à l’Albien et seul le genre Hyphoplites persiste au Cénomanien inférieur. Les Hoplitidae sont très ornementés avec de fortes côtes naissant de tubercules ombilicaux. Le ventre est plat, parfois arrondi et éventuellement creusé d’un sillon.

Super-famille :

Hoplitoidea Douvillé 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2006. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume IV - Céphalopodes crétacés
Backhuys Publishers, Leiden, Pays-Bas
p 95, pl 37

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 115, pl 88

1965. Casey, R.
A Monograph of the Ammonoidea of the Lower Greensand - Part VI
The Palaeontographical Society
p 517, fig 193-194

1938. Roman, F.
Les Ammonites jurassiques et crétacées
Masson
p 363, 366, fig 342

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 23 janvier 2016 - Fiche générée le 18 juillet 2016 - 1ère publication le 10 mai 2009