thumbnail  Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras babeanum syriacum thumbnail  Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras babeanum syriacum

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras babeanum syriacum

Euaspidoceras babeanum (Orbigny 1847) syriacum Noëtling 1887 (m)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) inférieur

Localité

Côte-D’Or - France

Dimensions

Diamètre = 3,5 cm (1.38")
Epaisseur à l’ouverture = 1,6 cm (.63")

Commentaire

Forme microconque adulte sans préservation des apophyses.

Euaspidoceras babeanum est une espèce rare (ce qui est encore plus vrai pour les microconques) qui se rencontre au sommet de la sous-zone à praecordatum et dans la sous-zone à bukowskii.
Forme microconque, historiquement affectée au genre Mirosphinctes Schindewolf 1926. "Taille comprise entre 40 et 55 mm. La croissance en taille est rapide, et l’épaisseur constamment bien supérieure à la hauteur, la section est donc déprimée tout au long du développement. Les premières côtes sont fortement renforcées sur le rebord latéro-ventral. Les formations paraboliques sont marquées, mais disparaissent rapidement. Sur la fin du phragmocône et toute la loge d’habitation adulte, la costulation est vigoureuse, à côtes radiales bifurquées et côtes ventrales bien marquées." [Bonnot, 1995]

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Euaspidoceras babeanum babeanum

Classification

Genre :

Euaspidoceras Spath 1931

Callovien sup. à Oxfordien sup.
Macroconque évolute, fortement costulé, bituberculé, les tubercules internes sur les tours jeunes étant souvent falcoïdes. Section typiquement quadratique, déprimée à comprimée. Microconque très petit à côtes secondaires rursiradiées, noeuds paraboliques nombreux et péristome constricté portant des apophyses.

Sous-famille :

Euaspidoceratinae Spath 1931

Callovien sup. (sommet zone à athleta) à Kimméridgien.
Sous-famille d’origine téthysienne indo-malgache enracinée chez les Perisphinctidae.
Stade initial lisse. Tours internes perisphinctoïdes, à côtes ténues et formations paraboliques. Le tour externe des macroconques est convergent morphologiquement avec les Peltoceratinae (enroulement, section, double rangée de tubercules).Les microconques sont toujours beaucoup plus petits que ceux des Peltoceratinae.

Famille :

Aspidoceratidae Zittel 1895

Callovien supérieur à Tithonien.
Ensemble polyphylétique d’ammonites téthysiennes tuberculées.
Une ou deux rangées de tubercules noduleux à épineux se développent sur le spire. Les sutures sont peu découpées, souvent simplifiées. Le dimorphisme sexuel, prononcé chez les Peltoceratinae et Euaspidoceratinae de part la taille et l’ornementation, paraît en revanche peu accusé chez les Aspidoceratinae, chez qui les macroconques et microconques ne possèdent même pas de péristome différencié. [d’après Hantzpergue 1987]

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2013. Courville, P., Bonnot, A. & Raynaud, D.
Les ammonites, princesses de Villers-sur-Mer
in Fossiles - Hors-Série IV - Editions du Piat
p 43, pl 10 - lien

1995. Bonnot, A.
Les Aspidoceratidae en Europe occidentale au Callovien supérieur et à l’Oxfordien inférieur - Thèse de Doctorat en Paléontologie
URA CNRS Dijon
p 354, pl 14, fig 6-7

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 9 avril 2018 - Fiche générée le 21 avril 2018 - 1ère publication le 9 avril 2009