Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras babeanum morphe babeanum (M) juv.  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Euaspidoceras babeanum morphe babeanum (M) juv.

Euaspidoceras babeanum (Orbigny 1847) morphe babeanum (M) juv.

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) inférieur

Localité

Côte-D’Or - France

Dimensions

Diamètre = 3,8 cm (1.50 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Petit macroconque juvénile chambré.

Euaspidoceras babeanum est une espèce rare qui se rencontre au sommet de la sous-zone à praecordatum et dans la sous-zone à bukowskii.
"Forme macroconque de grande taille (supérieur 400 mm). Recouvrement faible, voire inexistant. Croissance en épaisseur très rapide. L’ombilic est donc profond tout en restant relativement ouvert. La section est déprimée, à rebord ombilical évasé ; les flancs et le ventre sont bombés. Les premiers stades ontogénétiques ont une très courte durée (côtes paraboliques pratiquement jamais observables). La double rangée de tubercules est précoce. Suprématie successive des tubercule externes puis des tubercules internes." [Bonnot, 1995]

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Euaspidoceras babeanum morphe cf. syriacum (m)

Classification

Genre :

Euaspidoceras Spath 1931

Callovien sup. à Oxfordien sup.
Macroconque évolute, fortement costulé, bituberculé, les tubercules internes sur les tours jeunes étant souvent falcoïdes. Section typiquement quadratique, déprimée à comprimée. Microconque très petit à côtes secondaires rursiradiées, noeuds paraboliques nombreux et péristome constricté portant des apophyses.

Sous-famille :

Euaspidoceratinae Spath 1931

Callovien sup. (sommet zone à athleta) à Kimméridgien.
Sous-famille d’origine téthysienne indo-malgache enracinée chez les Perisphinctidae.
Stade initial lisse. Tours internes perisphinctoïdes, à côtes ténues et formations paraboliques. Le tour externe des macroconques est convergent morphologiquement avec les Peltoceratinae (enroulement, section, double rangée de tubercules).Les microconques sont toujours beaucoup plus petits que ceux des Peltoceratinae.

Famille :

Aspidoceratidae Zittel 1895

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2013. Courville, P., Bonnot, A. & Raynaud, D.
Les ammonites, princesses de Villers-sur-Mer
in Fossiles - Hors-Série IV - Editions du Piat
p 43, pl 10 - lien

1995. Bonnot, A.
Les Aspidoceratidae en Europe occidentale au Callovien supérieur et à l’Oxfordien inférieur - Thèse de Doctorat en Paléontologie
URA CNRS Dijon
p 354, pl 14, fig 3-5, 8-10

1994. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson
p 159, pl 69

1991. Page, K., N.
Ammonites.
in Fossils of The Oxford Clay - Chapter 4 - The Palaeontological Association
p 143, pl 27

1932. Corroy, G.
Le Callovien de la bordure orientale du Bassin de Paris - Mémoires pour servir à l’explication de la carte géologique détaillée de la France
Ministère des Travaux Publics
p 157, pl XI (=Aspidoceras babeanum)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 03 novembre 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 09 avril 2009