Ammonites et autres spirales - Pseudophyllites pyrenaicus  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Pseudophyllites pyrenaicus

Pseudophyllites pyrenaicus (Grossouvre 1894)

Étage

Coniacien (-88 à -87 millions d'années) moyen

Localité

Aude - France

Dimensions

Diamètre = 7,2 cm (2.83 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 3,6 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Joli petit individu de la base du Coniacien moyen (marno-calcaires juste au dessus des Calcaires de Montferrand). Merci à Jérôme Plicot.

Espèce du Coniacien moyen, zone à tridorsatum dans les Corbières, selon Kennedy & Bilotte (1995), mais le Maître des Corbières me dit la récolter jusqu’au Santonien supérieur.
Forme modérément involute, à petit ombilic très profond, mur ombilical plan, évasé et rebord ombilical largement arrondi. Section légèrement comprimée, à épaisseur maximale en bas des flancs. Ces derniers sont légèrement convexes dans les tours internes. Tours adultes aplatis et convergents, à épaulement latéro-ventral largement arrondi, ventre large et légèrement convexe. Ornementation de faibles stries, légèrement prorsiradiées, rectilignes sur les flancs internes et pratiquement transverses sur le ventre. L’holotype présente de faibles constrictions parallèles aux stries, discernables sur le rebord ombilical et dans les tours internes. Sutures complexes à éléments profondément incisés.

Classification

Genre :

Pseudophyllites Kossmat 1895

Coniacien à Maastrichtien supérieur.
Le plus grand genre de Tetragonitidae, dépassant parfois 30 cm. Tours internes de Tetragonites devenant vite plus involutes, renflés, hauts et de section circulaire. Pas de constriction. Lignes de croissance radiales fines et strigations spirales forment un dessin réticulé sur la coquille. Sutures cloisonnaires très incisées, avec plusieurs selles auxiliaires.

Sous-famille :

Tetragonitinae Hyatt 1900

Aptien supérieur à Maastrichtien.
Dérivés de l’espèce Eogaudryceras duvali à l’Aptien supérieur ou de l’espèces Eogaudryceras raspaili au Barrémien supérieur.
Section anguleuse dans les tours internes, pouvant devenir arrondie et renflée dans les tours externes. Selles principales trifides. Constrictions plus marquées que chez les Gaudryceratinae. Le lobe septal est réduit chez certains représentants. [d’après Hoffman 2015]

Famille :

Tetragonitidae Hyatt 1900

Dérivés de Protetragonites (Lytoceratinae) au Barrémien.
Plus involutes que les Lytoceratidae, à section moins circulaire devenant anguleuse chez certaines formes. Développement de plusieurs selles auxiliaires. Coquille lisse ou ornée de lirae, stries ou même occasionnellement de fortes côtes jamais crénulées. Constrictions généralement présentes.

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1995. Kennedy, W., J., Bilotte, M., & Melchior, P.
Ammonite faunas, biostratigraphy and sequence stratigraphy of the Coniacian-Santonian of the Corbières
Elf Aquitaine Production
p 389, pl 1, 3

1961. Collignon, M.
Ammonites néocrétacées du Menabe (Madagascar) - VII. Les Desmoceratidae
in Annales Géologiques de Madagascar - Fascicule XXXI - Service Géologique de Madagascar - République Malgache
p 93

1894. Grossouvre (de), A.
Recherches sur la Craie Supérieure
Imprimerie Nationale
pl XXV, fig 2 (=Desmoceras pyrenaicum), non pl XXXVII, fig 9 (=Desmophyllites diphylloides) - lien

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 04 avril 2016 - Fiche générée le 08 août 2016 - 1ère publication le 22 janvier 2009