thumbnail  Ammonites et autres spirales - Maorites (Maorites) subtilistriatus thumbnail  Ammonites et autres spirales - Maorites (Maorites) subtilistriatus

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Maorites (Maorites) subtilistriatus

Maorites (Maorites) subtilistriatus Collignon 1955

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) inférieur

Localité

Région Menabe - Madagascar

Dimensions

Diamètre = 8,3 cm (3.27")
Epaisseur à l’ouverture = 2,9 cm (1.14")

Commentaire

Espèce de la zone à Karapadites karapadensis, sous-zone à Maorites aemilli (in Collignon).
Forme à section subogivale épaisse. Région ventrale arrondie sans aplatissement. Côtes très fines, très serrées, très régulières ne s’épaississant qu’à un assez grand diamètre et présentant, cette fois de façon irrégulière, un point de division au deux tiers de leur parcours. Les constrictions, au nombre de 6 à 8 par tour, sont très peu flexueuses, fines et bordées de deux côtes épaisses très serrées. Elles tronquent un grand nombre de côtes.

Classification

Sous-genre :

Maorites Marshall 1926

Campanien.
Maorites conservant une costulation fine tout au long de l’ontogénèse.

Genre :

Maorites Marshall 1926

Campanien.
Formes involutes, comprimées, à tours hauts et flancs plats. Côtes très denses, fines, flexueuses issus de tubercules ombilicaux biens définis. Sur les tours adultes, elles peuvent demeurer fines ou, au contraire, devenir très fortes et grossières.

Sous-famille :

Kossmaticeratinae Spath 1922

Turonien supérieur à Maastrichtien.
Groupe très variable, peut-être dérivé des Marshallitinae. Beaucoup de genres des deux sous-familles sont homéomorphes.

Famille :

Kossmaticeratidae Spath 1922

Albien à Maastrichtien supérieur.
Formes assez variées, comprimées à globuleuses, involutes à évolutes, avec des côtes fines à grossières, radiales ou prorsiradiées pouvant être interrompues sur le ventre.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Valanginien supérieur à Maastrichtien supérieur.
Formes à tours de section généralement ronde ou ovale, mais parfois lancéolée ou carénée. Ornementation communément inexistante où formée de faibles côtes, mais certains genres et certaines familles sont fortement costulés et tuberculés. Les constrictions sont communes. Les sutures sont simples à complexes, à lobe suspensif rétracté ou non, lobe latéral symétrique ou trifide asymétrique chez pratiquement tous les groupes. Dimorphisme prononcé. Les macroconques ont une ouverture simple. Les microconques portent des apophyses ou un rostre chez la plupart des familles. Les apophyses semblent absentes chez les Pachydiscidae.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1969. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XV (Campanien inférieur)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malagasy
p 72, pl DXLII

1954. Collignon, M.
Ammonites néocrétacées du Menabe (Madagascar) - III. Les Kossmaticeratidae
in Annales Géologiques du Service des Mines - Fascicule n° XXII - Haut Commissariat de Madagascar et Dépendances - Direction des Mines et de la Géologie
p 36, pl XI

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 21 mai 2018 - Fiche générée le 18 juin 2018 - 1ère publication le 11 octobre 2008