Ammonites et autres spirales - Stephanoceras pyritosum  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Stephanoceras pyritosum

Stephanoceras pyritosum (Quenstedt 1886)

Étage

Bajocien (-170 à -164 millions d'années) inférieur

Localité

Calvados - France

Dimensions

Diamètre = 13,9 cm (5.47 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 4,7 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Phragmocône assez proche du type de Quenstedt. Un peu plus grand et côtes secondaires peut-être un peu moins incurvées. Cependant, le type est visiblement légèrement pathologique : sur une partie du dernier tour, les côtes traversent le ventre en biais et sont plus incurvées en arrière d’un côte que de l’autre. Merci à Parsons et Schlegelmilch d’avoir refiguré chacun une face :-D

Espèce de la zone à humphresianum.
S. pyritosum est de taille moyenne, à flancs assez plats. Tubercules latéraux peu proéminents situés nettement en deçà de la mi-flanc. Fortes côtes primaires, pouvant devenir aiguës, légèrement rursiradiées, à courbure prononcée vers l’avant à l’approche de la suture ombilicale. Côtes secondaires serrées, moins fortes, aiguës, légèrement prorsiradiées mais incurvées en arrière jusqu’à devenir pratiquement rectiradiées. 2 à 3 naissent à chaque tubercule, plus une intercalaire. Le nombre de tubercules par tour varie d’un individu à l’autre.

Fiche liée

 Cliquez sur le tiroir pour l'ouvrir/fermer

Stephanoceras pyritosum

Classification

Genre :

Stephanoceras Waagen 1869

Bajocien inf.
Formes évolutes peu comprimées à déprimées, à ombilic ouvert et ventre mousse arrondi. Côtes tranchantes, traversant le ventre. Présence d’un tubercule au point de division. Le nombre de tubercules par tour augmente avec la croissance. Péristome à collerette, constricté et allongé. Taille de 70 à 400 mm.

Sous-famille :

Stephanoceratinae Neumayr 1875

Formes petites à grandes, serpenticônes à cadicônes, à section ronde, ovale ou trapézoïdale. Côtes primaires généralement proéminentes. Secondaires plus faibles et nombreuses, traversant généralement le ventre sans interruption. Eventuel tubercule bien différencié au point de division. Sutures complexes. Lobe ombilical rétracté et éléments auxiliaires obliques. E bien développé, presque aussi profond que L, plus étroit. Selle E/L plus haute que L/U2 et plus ou moins asymétrique. Dimorphisme sexuel important.

Famille :

Stephanoceratidae Neumayr 1875

Dérivent , selon Westermann (1964) d’une espèce serpenticône d’Erycites de la zone à murchisonae.

Super-famille :

Stephanoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2013. Dietze, V., Bosch, K., Frantz, M., Kutz, M., Schweigert, G., Wannenmacher, N. & Studer, S.
Die Humphriesianum-Zone (Unter-Bajocium, Mitteljura) am Kahlenberg bei Ringsheim (Oberrheingraben, SW Deutschland)
in Palaeodiversity - No 6 - Staatliches Museum für Naturkunde Stuttgart
p 34, 38, taf 9, fig 2 (=Stephanoceras pyritosum (QUENSTEDT) [M]) - lien

2011. Rulleau, L.
Les ammonites du Bajocien en France et dans le monde. Inventaire des genres et des espèces.
Louis Rulleau et Section Géologie et Paléontologie du Comité d’Entreprise Lafarge Ciments
p 79, pl 43 (=Stephanoceras pyrytosum (sic))

2008. Parsons, C., F.
Ammonites from the Poyntington Reservoir construction, presented to the Natural History Museum by Joseph Fowler in Feb. 1938
p 3, pl 3 (cf.), pl 7 (type de Quenstedt) - lien

2008. Riccardi, A., C.
El Jurasico de la Argentina y sus amonites
in Revista de la Asociación Geológica Argentina - Vol. 63, No. 4 - Asociación Geológica Argentina
fig 7

2006. Rulleau, L.
Biostratigraphie et paléontologie du Lias supérieur et du Dogger de la région lyonnaise
Edité par Louis Rulleau et Section Géo-Paléo du Comité d’Etablissement des carrières Lafarge à Lozanne
pl 92 (S. pyrytosum [sic])

1997. Rulleau, L.
Les fossiles du Bajocien de la région lyonnaise
Section Géologie-Paléontologie du C.E. des Ciments Lafarge - Usine du Val d’Azergues
pl 10 (S. pyrytosum [sic])

1996. Gauthier, H., Rioult, M. & Trévisan, M.
Répartition biostratigraphique des ammonites dans l’Oolithe ferrugineuse de Bayeux (Bajocien) à Feuguerolles-sur-Orne (Calvados). Eléments nouveaux pour une révision des Garantianinae
in Géologie de la France - No 2 - 1996 - B.R.G.M. & S.G.F.
pl I (cf.) - lien

1994. Fernández-López, S. & Mouterde, R.
L’horizon à Gervillii (Bajocien inférieur) de Tendron (Cher, France). Taphonomie et populations d’ammonites.
in Miscellanea del Servizio Geologico Nazionale - Volume 5 - Servizio Geologico Nazionale
p 122, 136, 137, pl 4

1993. Westermann, G., E., G.
The Jurassic of the Circum-Pacific
Cambridge University Press
pl 57

1985. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Dogger
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 71, pl 24 (type de Quenstedt)

1983. Pavia, G.
Ammoniti del Bajociano inferiore di Digne (Francia, dip. Alpes-de-Haute-Provence)
Soc. Pal. Italiana
p 87, pl 11

1971. Morton, N.
Some Bajocian ammonites of Western Scotland
in Palaeontology - Vol. 14, part 2 - The Palaeontological Association
p 281, pl 47-50 - lien

1951. Maubeuge, P., L.
Les ammonites du Bajocien de la région frontière franco-belge (bord septentrional du bassin de Paris)
in Mémoires de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique - Deuxième série, fasc. 42 - Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique
p 56, pl XI - lien

1886-1887. Quenstedt, F., A.
Die Ammoniten des Schwäbischen Jura - II. Band Der Braune Jura
Schweizerbart’sche Verlagshandlung (E. Koch) - Stuttgart
p 536, pl 66 (=Ammonites Humphresianus pyritosus)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 17 mars 2017 - Fiche générée le 17 mars 2017 - 1ère publication le 01 août 2008