thumbnail  Ammonites et autres spirales - Menabites (Menabites) lenoblei thumbnail  Ammonites et autres spirales - Menabites (Menabites) lenoblei thumbnail  Ammonites et autres spirales - Menabites (Menabites) lenoblei

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Menabites (Menabites) lenoblei

Menabites (Menabites) lenoblei Collignon 1948

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) inférieur

Localité

Région Menabe - Madagascar

Dimensions

Diamètre = 16,2 cm (6.38")
Epaisseur à l’ouverture = 4,3 cm (1.69")

Commentaire

Zone à Menabites boulei.

Forme discoïdale à flancs s’aplatissant avec la croissance menant à une section rectangulaire élévée à chanfreins latéro-ventraux. Côtes serrées, très peu sensibles entre les rangées de tubercules. Le stade quinquétuberculé apparaît tôt. Les tubercules externes sont à peu près deux fois plus nombreux que les tubercules marginaux. Toute l’ornementation va en s’affaiblissant sur la loge d’habitation.

Classification

Sous-genre :

Menabites Collignon 1948

Campanien inf. à moy.
Formes plutôt comprimées, à côtes fortes et denses. Stade quinquétuberculé atteint plus précocement que chez les autres sous-genres.

Genre :

Menabites Collignon 1948

?Santonien sup. à Campanien moy.
Section plus ou moins quadratique à comprimée. Stade trituberculé assez long. L’apparition du tubercule latéral et du tubercule marginal mène ensuite au stade quinquétuberculé. La présence de côtes intercalaires induit un plus grand nombre de tubercules externes que de tubercules ombilicaux.

Sous-famille :

Texanitinae Collignon 1948

Coniacien inférieur à Campanien moyen.
Dérivent de Subprionocyclus par transformation en carène de la rangée de tubercules siphonaux. Longtemps confondus avec les Mortoniceratinae albiens de par leur homéomorphie. Evolutes à modérément involutes. Section du tour comprimée à épaisse. Côtes portant typiquement 3 à 6 tubercules proéminents. Carène continue plutôt moins elevée que les tubercules latéro-ventraux externes. L’ornementation peut s’affaiblir à maturité.

Famille :

Collignoniceratidae Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Campanien moyen.
Cette famille dérive probablement du genre Acanthoceratidae Thomelites.
Formes d’involutes à évolutes, comprimées, de section ovale à carrée, avec une carène continue ou dentelée. Les côtes portent de 1 à 5 tubercules.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Albien inférieur à Maastrichtien.
Formes typiquement fortement costulées tendant à développer une tuberculation proéminente, mais incluant aussi une large variété d’autre types.

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1948. Collignon, M.
Ammonites néocrétacées du Menabe (Madagascar) - I. Les Texanitidae
in Annales Géologiques du Service des Mines - Fascicule n° XIII - Haut Commissariat de Madagascar et Dépendances - Direction des Mines et de la Géologie
p 19, pl XXIV

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 21 mai 2018 - Fiche générée le 18 juin 2018 - 1ère publication le 29 juin 2008