Ammonites et autres spirales - Calycoceras (Proeucalycoceras) picteti   Ammonites et autres spirales - Calycoceras (Proeucalycoceras) picteti  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Calycoceras (Proeucalycoceras) picteti

Calycoceras (Proeucalycoceras) picteti Wright & Kennedy 1990

Étage

Cénomanien (-96 à -92 millions d'années) supérieur

Localité

Indre-Et-Loire - France

Dimensions

Diamètre = 17 cm (6.69 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Individu des Marnes à Ostracées de Touraine.

Proeucalycoceras picteti est surtout présent dans la zone à Acanthoceras jukesbrownei (Cénomanien moy.), mais des variants sont signalés dans la zone à Proeucalycoceras guerangeri (Cénomanien sup.)
Tours internes légèrement comprimés à quadratiques, tronqués par une facette latéro-ventrale. Il y a 2 à 3 côtes secondaires nées de division ou intercalaires. Toutes les côtes ont alors un tubercule latéro-ventral interne, un tubercule latéro-ventral externe et un tubercule siphonal, mais les tubercules latéro-ventraux internes peuvent s’effacer assez tôt et les siphonaux être absorbés par les côtes ventrales. Les 25-30 côtes sont rectiradiées à légèrement prorsiradiées et légèrement flexueuses. Progressivement, l’épaisseur relative du tour augmente et les côtes deviennent grossières, aplaties et espacées. Sur la loge d’habitation, elles redeviennent étroites, voire pincées en colerettes.

Lecointre (1947, p 39) décrit le Cénomanien supérieur de la vallée de la Creuse en Touraine, une argile dite "Jalle" (ou "You" m’a-t’on dit), qui, selon la feuille BRGM, est constituée des Marnes à Ostracées connues en Sarthe (20 à 30 m, zone à guerangeri) couvertes d’une craie grise glauconieuse peu épaisse (1 m). P. 48, il signale en Touraine "Acanthoceras cenomanense" d’Archiac in Pictet, qui n’est autre qu’un composite de Proeucalycoceras picteti et Proeucalycoceras guerangeri (cf. Wright & Kennedy, 1990).

Fiches liées

 Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Calycoceras (Proeucalycoceras) picteti

Calycoceras (Proeucalycoceras) picteti

Classification

Sous-genre :

Proeucalycoceras Thomel 1972

Cénomanien inf. sup. à Cénomanien sup. inf.
Descend de Calycoceras (Newboldiceras). Fortement dimorphique avec des macroconques atteignant généralement le double du diamètre des microconques.
Tours internes modérément évolutes, à flancs plats et section carrée à rectangulaire ou à flancs plutôt convergents et section arrondie. Ventre plat, côtes denses, flexueuses, plus ou moins aplaties. Tubercules ombilicaux faibles à modérés, parfois légèrement tordus, tubercules latéro-ventraux internes faibles ou absents, tubercules latéro-ventraux externes claviformes nets, tubercule siphonal faible à modéré. A l’approche de la loge d’habitation, la costulation change plus ou moins subitement en côtes distantes, fortes, arrondies tranversant le ventre avec soit un tubercule latéro-ventral externe modéré, soit une légère angulation latéro-ventrale, soit rien. La section est alors subquadratique arrondie.

Genre :

Calycoceras Hyatt 1900

Cénomanien moy. à sup.
Origine incertaine par manque de matériel à la jonction Cénomanien inf./sup. Pourrait être un Mantelliceratinae issu des derniers Mantelliceras, mais Wright & Kennedy (1987) privilégient une ascendance chez Acanthoceras ou Acompsoceras.
Plutôt évolute. Section déprimée et subcirculaire, ovale, polygonale ou subquadratique. Fortes côtes, généralement droites, traversant un ventre arrondi à plat, jamais concave. Tubercules ombilicaux, latéro-ventraux et siphonaux sur les tours internes. Tubercules à mi-flanc communs, moins forts que les tubercules ombilicaux. La tuberculation peut s’atténuer avec l’âge, réapparaissant parfois à la fin du dernier tour. Dimorphisme marqué par la différence de taille. Le maximum d’épaisseur se situe généralement au voisinage de l’ombilic, ce qui permet la distinction avec Mantelliceras, où il se trouve vers le milieu du flanc.

Sous-famille :

Acanthoceratinae De Grossouvre 1894

Cénomanien inf. à Turonien moy.
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae De Grossouvre 1894

Albien sup. à Coniacien.
Explosion évolutive à partir du Cénomanien. Tuberculation généralement très forte. Au moins un tubercule ombilical et un latéro-ventral dans la plupart des genres. Pour certains cependant, la costulation domine la tuberculation. Pour d’autres, l’ornementation peut-être très atténuée ou même absente du tour externe. Enroulement généralement évolute. Section comprimée à très déprimée. Dimorphisme sexuel matérialisé seulement par la taille.

Super-famille :

Acanthoceratoidea Grossouvre 1894

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2015. Kennedy, W., J.
Les ammonites◊
in Stratotype Cénomanien - Museum National d’Histoire Naturelle & Biotope (Patrimoine Géologique ; 6)
p 143, fig 120, 134 E-F, I (=Calycoceras (Proeucalycoceras) picteti WRIGHT & KENNEDY, 1990)

2015. Le Doussal, C.
Découverte géologique du Loir-et-Cher
Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement de Loir-et-Cher
p 168 (non Acanthoceras rhotomagense) - lien

2013. Ahmad, F., Barragán, R., Szives, O. & Vega-Vera, F.
Cenomanian ammonites of the Shuayb Formation, Jordan
in Jordan Journal of Earth and Environmental Sciences - Volume 5, Number 1 - Higher Scientific Research Committee Ministry of Higher Education and Scientific Research and Deanship of Academic Research and Graduate Studies The Hashemite University
p 27, fig 5 (aff.) - lien

2004. Kennedy, W., J. & Jolkicev, N.
Middle Cenomanian ammonites from the type section of the Sanandinovo Formation of northern Bulgaria
in Acta Geologica Polonica - Vol. 54 (2004), n°3 - Université de Varsovie
p 377, pl 2 - lien

1994. Kennedy, W., J. & Juignet, P.
A revision of the ammonite faunas of the Type Cenomanian. 6. Acanthoceratinae (Calycoceras (Proeucalycoceras), Eucalycoceras, Pseudocalycoceras, Neocardioceras), Euomphaloceratinae, Mammitinae and Vascoceratidae
in Cretaceous Research - 15.4 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 471, fig 1-5, 13

1992. Thomel, G.
Ammonites du Cénomanien et du Turonien du Sud-Est de la France
Serre
Tome 1 - pl 42 (=C. (P.) picteti densecostatum Thomel)

1990. Wright, C., W. & Kennedy, W., J.
The Ammonoidea of the Lower Chalk. Part 3.
in Monograph of the Palaeontographical Society - Issue 585, part of Volume 144 - The Palaeontographical Society - London
p 264, pl 58, 64, 68, 74, 75, text-fig 110, 113, 114, 116, 117, 119 - lien

1983. Moreau, P., Francis, I., H. & Kennedy, W., J.
Cenomanian Ammonites from Northern Aquitaine
in Cretaceous Research - Vol. 4 - Academic Press Inc. (London) / Elsevier
p 324, fig 6 (=Calycoceras cenomanense (d’Archiac))

1976. Juignet, P. & Kennedy, W., J.
Faunes d’ammonites et biostratigraphie comparée du Cénomanien du nord-ouest de la France (Normandie) et du sud de l’Angleterre
in Bulletin de la Société Géologique de Normandie et des Amis du Museum du Havre - Tome LXIII, fasc. 2 - Société Géologique de Normandie et des Amis du Museum du Havre
p 108, pl 23, 25, 26 (non Calycoceras choffati)

1971. Kennedy, W., J.
Cenomanian ammonites from Southern England
in Special Papers in Palaeontology - Nb 8 - The Palaeontological Association
p 76, pl 42 (non Calycoceras aff. newboldi ankomakaensis Collignon), p 75, pl 38, 39, fig 1 (non Calycoceras aff. choffati (Kossmat)) - lien

1947. Lecointre, G.
La Touraine
Hermann (réédition 1978)
p 48 ("Acanthoceras cenomanense" d’Archiac in Pictet)

1856. Sharpe, D.
Description of the fossil remains of Mollusca found in the chalk of England. Part III. Cephalopoda.
The Palaeontographical Society
non p 37, pl XVII (non Ammonites cenomanensis d’Archiac; =Acanthoceras sherborni Spath)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 07 mai 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 23 mars 2008