Ammonites et autres spirales - Epihoplites (E.) trifidus   Ammonites et autres spirales - Epihoplites (E.) trifidus  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Epihoplites (E.) trifidus

Epihoplites (E.) trifidus (Spath 1923)

Étage

Albien (-108 à -96 millions d'années) supérieur

Localité

Pas-De-Calais - France

Dimensions

Diamètre = 4,7 cm (1.85 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 2,2 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Individu robuste qui ne "trifide" pas de façon parfaite, mais qui possède tous les autres caractères de l’espèce. La vue ventrale coïncide bien avec le dessin original d’A. d’Orbigny (1841, pl 62, fig. 4, non Ammonites Denarius Sowerby).

Espèce des sous-zones à cristatum et orbignyi.
E. trifidus se caractérise par une ornementation vigoureuse et de forts tubercules internes, bien détachés du bord ombilical, donnant à la section une forme hexagonale. Chacun produit 3 côtes plus ou moins falciformes terminées par de petits noeuds latéro-ventraux disposés en alternance de part et d’autres d’un ventre aplati. Guérin-Franiatte (in Fischer 2006) les qualifie de bullae et Spath (1926) encore de clavi. Ils le deviennent plus ou moins avec l’ontogénèse.

Classification

Sous-genre :

Epihoplites Spath 1925

Albien moy. à sup.
Le sous-genre Epihoplites se caractérise, selon Casey (1965), par ses tubercules ventraux perpendiculaires au plan siphonal, qui se distinguent des clavis parallèles de son sous-genre Metaclavites.

Genre :

Epihoplites Spath 1925

Albien moy. à sup.
Formes comprimées à plutôt renflées. Fortes côtes arrondies naissant par deux ou trois de tubercules ombilicaux tranchants. Ventre plat ou légèrement concave.

Sous-famille :

Hoplitinae Douvillé, H. 1890

Albien moyen à Cénomanien moyen.
Ventre plat, creusé ou un peu arrondi. Côtes interrompues sur le ventre, avec extrémités alternées de part et d’autre de ce dernier, sauf chez Isohoplites. Côtes naissant divisées sur un tubercule ombilical et tendant à se réunir par paires sur un clavus latéro-ventral. Des formes de l’Albien moyen portent un net sillon ventral. Chez d’autres, le ventre s’élève à l’Albien sup. jusqu’à évoquer la carène des futures Schloenbachia. Grands macroconques à loge presque lisse et ventre arrondi.

Famille :

Hoplitidae Douvillé 1890

Albien inférieur à Cénomanien inférieur.
Cette famille dérive des Desmoceratidae. Elle connaît son apogée à l’Albien et seul le genre Hyphoplites persiste au Cénomanien inférieur. Les Hoplitidae sont très ornementés avec de fortes côtes naissant de tubercules ombilicaux. Le ventre est plat, parfois arrondi et éventuellement creusé d’un sillon.

Super-famille :

Hoplitoidea Douvillé 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2006. Fischer, J.-C. & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume IV - Céphalopodes crétacés
Backhuys Publishers, Leiden, Pays-Bas
p 82, pl 45

1996. Wright, C., W., Callomon, J., H. & Howarth, M., K.
Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea
Roger L. Kaesler - Geological Society of America
p 119, pl 91

1965. Casey, R.
A Monograph of the Ammonoidea of the Lower Greensand - Part VI
The Palaeontographical Society
p 461

1926. Spath, L., F.
A Monograph of the Ammonoidea of the Gault - Part IV
The Palaeontographical Society, London
p 177, pl XIV-XVI

1840-1842. Orbigny (d’), A.
Paléontologie Française. Terrains crétacés. I. Céphalopodes
Masson, Paris
pl 62, fig. 4 (non Ammonites Denarius Sowerby)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 20 août 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 28 juillet 2007