Ammonites et autres spirales - Perisphinctes (Arisphinctes) cowleyensis (M)  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Perisphinctes (Arisphinctes) cowleyensis (M)

Perisphinctes (Arisphinctes) cowleyensis Buckman 1926 (M)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) moyen

Localité

Côte-D’Or - France

Dimensions

Diamètre = 29,6 cm (11.65 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 7,1 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Phragmocône quasi-complet de l’horizon à plicatilis. Récolté en champ : le soc de charrue a vraisemblablement arraché la loge d’habitation et laissé un souvenir sur le dernier tour restant.

Evolute à large ombilic peu profond. Grande taille (> 45 cm). Section carrée à rebords ombilical et ventral anguleux. Côtes droites plutôt prorsiradiées, bifurquant haut sur le flanc. Intercalaires ventrales occasionnelles. Triplication apparaissant vers 20 cm. Ventre lisse vers 25 cm, au moins un tour avant la fin du phragmocône. Constrictions bien développées comme chez tous les Arisphinctes. Courbe de costulation à pente forte jusqu’à 10 cm, plus douce jusqu’à 20 cm. Décroissance lente ensuite.

Classification

Sous-genre :

Arisphinctes Buckman 1924

Oxfordien moy. inf.
Grande à très grande taille. Section du tour quadratique ou subquadratique. La costulation change graduellement au cours de la croissance. avec un ventre devenant arrondi bien avant la fin du phragmocône. Présence de constrictions, moins profondes que chez Kranaosphinctes. Tours moins arrondis que ce dernier et lobe suspensif moins rétracté. Lobes externe, latéral et suspensif de même longueur, le lobe latéral pouvant parfois être plus court.

Genre :

Perisphinctes Waagen 1869

Oxfordien inf. (sommet sous-zone à cordatum) à sup. (sommet zone à bifurcatus).
Genre regroupant des formes macroconques (sous-genres Kranaosphinctes, Arisphinctes, Perisphinctes et Ampthillia) et des formes microconques (sous-genres Otosphinctes, Dichotomosphinctes, Dichotomoceras et Microbiplices).

Sous-famille :

Perisphinctinae Steinman 1890

Callovien sup. à Tithonien inf.
Dans la sous-famille Perisphinctinae sont regroupés les genres les plus proches de Perisphinctes. Beaucoup en sont considérés comme des sous-genres.

Famille :

Perisphinctidae Steinmann 1890

Bajocien moy. à Tithonien.
Tronc principal de la super-famille construit autour du genre Perisphinctes. Typiquement aplaties, bien qu’il existe certaines formes très renflées. Côtes simples, bi- ou trifurquées. Macroconques souvent géants, longidomes, à loge d’habitation lisse ou ornée de côtes distantes. Microconques de petite taille, munis d’apophyses et entièrement costulés. Lobe suspensif rétracté. Famille cosmopolite, mais majoritairement téthysienne et pacifique.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2011. Courville, P.
Un gisement jurassique remarquable : la falaise des "Vaches Noires" (Calvados)
in Fossiles - No 6 - Editions du Piat
p 30, fig 6 (cf.)

1966. Enay, R.
L’Oxfordien dans la moitié sud du Jura français - Tome II
in Nouvelles archives du Museum d’Histoire Naturelle de Lyon - Fascicule VIII - Ville de Lyon
p 412 (cf.)

1935-1948. Arkell, W., J.
Ammonites of the english corallian beds
The Palaeontographical Society
p 139, pl XXVIII

1925-1927. Buckman, S., S.
Type Ammonites - VI
Wheldon & Wesley, Ltd., London
Part LIX (1926) - pl DCLXIIIa, b

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 22 août 2012 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 20 juin 2007