Ammonites et autres spirales - Perisphinctes (Arisphinctes) helenae (M)  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Perisphinctes (Arisphinctes) helenae (M)

Perisphinctes (Arisphinctes) helenae Riaz 1898 (M)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) moyen

Localité

Côte-D’Or - France

Dimensions

Diamètre = 16,5 cm (6.50 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Zone à plicatilis. Merci à René Jaffré.

D’après Glowniak (2002), P. helenae est un morphotype macroconque de P. trifidus (Sowerby 1821). Ces deux "espèces" sont traditionnellement attribuées aux sous-genres Arisphinctes et Kranaosphinctes, conception que je conserve pour le moment, tout en notant que Glowniak ne donne plus d’affectation subgénérique. Les faunes de Pologne rassemblent les deux morphes, alors que dans les autres régions, l’un ou l’autre domine (trifidus est plus boréal que helenae).

Classification

Sous-genre :

Arisphinctes Buckman 1924

Oxfordien moy. inf.
Grande à très grande taille. Section du tour quadratique ou subquadratique. La costulation change graduellement au cours de la croissance. avec un ventre devenant arrondi bien avant la fin du phragmocône. Présence de constrictions, moins profondes que chez Kranaosphinctes. Tours moins arrondis que ce dernier et lobe suspensif moins rétracté. Lobes externe, latéral et suspensif de même longueur, le lobe latéral pouvant parfois être plus court.

Genre :

Perisphinctes Waagen 1869

Oxfordien inf. (sommet sous-zone à cordatum) à sup. (sommet zone à bifurcatus).
Genre regroupant des formes macroconques (sous-genres Kranaosphinctes, Arisphinctes, Perisphinctes et Ampthillia) et des formes microconques (sous-genres Otosphinctes, Dichotomosphinctes, Dichotomoceras et Microbiplices).

Sous-famille :

Perisphinctinae Steinman 1890

Callovien sup. à Tithonien inf.
Dans la sous-famille Perisphinctinae sont regroupés les genres les plus proches de Perisphinctes. Beaucoup en sont considérés comme des sous-genres.

Famille :

Perisphinctidae Steinmann 1890

Bajocien moy. à Tithonien.
Tronc principal de la super-famille construit autour du genre Perisphinctes. Typiquement aplaties, bien qu’il existe certaines formes très renflées. Côtes simples, bi- ou trifurquées. Macroconques souvent géants, longidomes, à loge d’habitation lisse ou ornée de côtes distantes. Microconques de petite taille, munis d’apophyses et entièrement costulés. Lobe suspensif rétracté. Famille cosmopolite, mais majoritairement téthysienne et pacifique.

Super-famille :

Perisphinctoidea Steinmann 1890

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2006. Caracuel, J., E., Sandoval, J., Martín-Martín, M., Estévez-Rubio, A. & Martín-Rojas, I.
Jurassic biostratigraphy and paleoenvironmental evolution of the Malaguide complex from Sierra Espuña (Internal Betic Zone, SE Spain)
in Géobios - 39 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 35 (cf.) - lien

2002. Glowniak, E.
The ammonites of the family Perisphinctidae from the Plicatilis Zone (lower Middle Oxfordian) of the Polish Jura Chain (Central Poland); their taxonomy, phylogeny and biostratigraphy
in Acta Paleontologica Romaniae - Vol. 52 (2002), No 3 - Societatea Paleontologilor din Romania
p 314, 317, 320-325, 362-364, pl 10, 11 (=P. trifidus (Sowerby, 1821) morphotype helenae) - lien

2001. Gygi, R.
Perisphinctacean ammonites of the type Transversarium Zone (Middle Oxfordian, Late Jurassic) in northern Switzerland
in Mémoires suisses de paléontologie - Schweizerische Paläontologische Abhandlungen - Memorie svizzere di paleontologia - Vol. 122 - Basel, Switzerland : Birkhauser
p 29, fig 36-37

2000. Gygi, R., A.
Integrated Stratigraphy of the Oxfordian and the Kimmeridgian (Late Jurassic) in northern Switzerland and adjacent southern Germany
in Memoirs of the Swiss Academy of Sciences - Vomume 104 - Birkhäuser - Basel, Boston, Berlin
pl 3

1998. Parent, H.
Upper Callovian to upper Oxfordian Ammonite Biostratigraphy of the transect Chacay Melehue-Sierra de Reyes, Argentina
in Cuadernos de Geologia Ibérica - número 24, - Universidad Complutense, Madrid
p 269 (cf.) - lien

1995. Branger, P., Nicolleau, P. & Vadet, A.
Les Ammonites et les Oursins de l’Oxfordien du Poitou
Musées de la Ville de Niort et A.P.G.P. Poitou-Charentes-Vendée
p 34, pl 1

1966. Enay, R.
L’Oxfordien dans la moitié sud du Jura français - Tome II
in Nouvelles archives du Museum d’Histoire Naturelle de Lyon - Fascicule VIII - Ville de Lyon
p 413, pl 20

1935-1948. Arkell, W., J.
Ammonites of the english corallian beds
The Palaeontographical Society
p 149, pl XXX, XXXI

1898. Riaz (de), A.
Description des ammonites des couches à Peltoceras transversarium (Oxfordien supérieur) de Trept (Isère)
Géorg & Cie (Lyon, Genève, Bâle) & Masson et Cie (Paris)
p 15, pl VIII

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 26 juillet 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 28 avril 2007