Ammonites et autres spirales - Liparoceras (L.) heptangulare  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Liparoceras (L.) heptangulare

Liparoceras (L.) heptangulare (Young & Bird 1828)

Étage

Pliensbachien (-191 à -184 millions d'années) inférieur

Localité

Calvados - France

Dimensions

Diamètre = 9,5 cm (3.74 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 5,8 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Individu conforme au type de L. pseudostriatum Trueman 1919, figuré par Spath (1938), mais mis en synonymie avec L. heptangulare par Dommergues & al. (2008), comme tous les Liparoceras str. s. de Fresnay-le-Puceux. L. pseudostriatum est involute, à croissance rapide en épaisseur. Les formes typiques portent 20-22 tubercules externes pour 12-13 tubercules internes au diamètre de 100 mm. Le mur ombilical est haut et fortement costé. Entre les deux rangées de tubercules, la costulation est très irrégulière.

L. heptangulare apparaît et abonde dans l’horizon à Beaniceras crassum puis se raréfie tout en persistant jusqu’à la sous-zone à Oistoceras figulinum.
C’est une espèce assez grande (diamètre adulte de 15 à 20 cm). La coquille est subsphaerocône, mais l’ombilic est fréquemment relativement ouvert. La section généralement nettement déprimée est assez inconstante. L’obliquité des flancs est assez variable. L’ornementation, toujours plutôt forte, est souvent d’aspect grossier. [Dommergues & al.]

Classification

Sous-genre :

Liparoceras Hyatt 1867

Pliensbachien inf.
Ornementation généralement forte. Premier lobe latéral aussi long que le lobe externe.

Genre :

Liparoceras Hyatt 1867

Pliensbachien.
Tours croissants rapidement en hauteur. Ombilic profond. Costulation fine à robuste, traversant un ventre arqué. Flancs portant deux rangées de tubercules et souvant des lirae. Suture à grand lobe latéral et selle externe proéminente.

Famille :

Liparoceratidae Hyatt 1867

Pliensbachien.
Famille issue des Eoderoceratidae.
Famille polymorphe à genres sphaerocônes involutes - groupe phylétiquement homogène et conservateur - d’une part et à genres capricornes platycônes évolutes - à évolution très dynamique - d’autre part. Ces derniers s’enracinent au Carixien moyen parmi les formes sphaerocônes et n’en sont pas les dimorphes microconques comme cela a pu être évoqué par certains auteurs.

Super-famille :

Eoderoceratoidea Spath 1929

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2008. Dommergues, J.-L. & Meister, C.
Les faunes d’ammonites du Pliensbachien inférieur des séries dauphinoises de la Durance (Jurassique inférieur, Barrage de Serre-Ponçon, Hautes-Alpes, France)
in Géobios - 41 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 219, fig (8(4, 5) (=Liparoceras heptangulare (YOUNG et BIRD, 1828)) - lien

2008. Dommergues, J.-L., Dugué, O., Gauthier, H., Meister, C., Neige, P., Raynaud, D., Savary, X. & Trévisan, M.
Les ammonites du Pliensbachien et du Toarcien basal dans la carrière de la Roche Blain (Fresnay-le-Puceux, Calvados, Basse-Normandie, France). Taxonomie, implications stratigraphiques et paléobiogéographiques.
in Revue de Paléobiologie - 27-1 (juin 2008) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 288, pl VIII, IX - lien

1987. Richard, P.
Carrière de la Roche Blain : description d’un gisement fossilifère pliensbachien
Club de Géologie Bayeux - C.E. Crédit Lyonnais
pl II, fig 13 (non L. rusticum), pl VI, fig 45 (non L. cheltiense), fig 46 (?=L. elegans), fig 47 (=L. substriatum)

1986. Meister, C.
Les ammonites du Carixien des Causses (France) - Thèse de Doctorat
in Mémoires suisses de Paléontologie - Vol. 109 - Société helvétique des sciences naturelles - Birkhaüser Verlag Basel
p 57, pl XIII (=Liparoceras pseudostriatum), p 59, pl XI, XII (=Liparoceras kilsbiense)

1979. Dommergues, J.-L.
Le Carixien bourguignon. Biostratigraphie. Paléogéographie. Approches paléontologiques et sédimentologie. Thèse de doctorat
Université de Dijon. Institut des Sciences de la Terre
gr. pl 6, fig 10 (=Liparoceras gr. pseudostriatum (TRUEMAN))

1938. Spath, L., F.
A catalogue of the Ammonites of the Liassic Family Liparoceratidae in the British Museum (Natural History)
The British Museum (Natural History) and by B. Quaritch Ltd, Dulau & Co Ltd, and The Oxford University Press
p 59, pl VII (=L. heptangulare), p 50, pl XII (?=L. tutcheri nov.), p 52, pl I (?=L. elegans nov.), p 56, pl I, III (?=L. substriatum nov.), p 57, pl III, VI (=L. pseudostriatum), p 60, pl IV, VII-IX (=L. kilsbiense nov.), p 62, pl VII (?=L. obtusinodus)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 21 mai 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 22 février 2007