Ammonites et autres spirales - Parapuzosia (P.) bererensis  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Parapuzosia (P.) bererensis

Parapuzosia (P.) bererensis (Collignon 1961)

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) inférieur

Localité

Région Menabe - Madagascar

Dimensions

Diamètre = 12,3 cm (4.84 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 4 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Collignon a originellement associé l’espèce au genre Mesopuzosia. Matsumoto (1988) considère qu’il s’agit plutôt d’une Parapuzosia ou d’un Austiniceras, partageant avec Collignon l’avis que ce dernier genre atteint le Campanien. Il n’est pas suivi par Wright & al. (1996) qui restreignent Austiniceras à l’intervalle Cénomanien sup.-Turonien sup.

Classification

Sous-genre :

Parapuzosia Nowak 1913

Coniacien/Santonien inf. à Campanien.
Côtes principales plus ou moins rapprochées dans les tours jeunes. La loge d’habitation des macroconques adultes est lisse. Les macroconques des espèces les plus récentes comptent les plus grandes ammonites connues : plus de 2,5 mètres pour P. seppenradensis (Campanien d’Allemagne).

Genre :

Parapuzosia Nowak 1913

Cénomanien inf. à Campanien.
Généralement de très grande taille. Modérément involute. Tours hauts. Comprimé à flancs allant de plats à plutôt convexes. Constrictions sur les tours jeunes, remplacées tôt ou tard par de fortes côtes principales associées à de courtes secondaires ou intercalaires sur le tiers externe du flanc.

Sous-famille :

Puzosiinae Spath 1922

Hauterivien inf.à Maastrichtien inf.
Comprend les plus grandes ammonites connues. Généralement plus ou moins évolutes. Section du tour ovale à ronde. Flancs plats ou convexes, généralement à fortes constrictions au moins sur la partie externe, mais parfois lisses. Genres tardifs à sutures finement découpées, à lobe suspensif fortement rétracté. Genres primitifs assez uniformes, à sutures simples et lobe suspensif moins rétracté.

Famille :

Desmoceratidae Zittel 1895

Hauterivien inf. à Maastrichtien sup.
Formes généralement de section arrondie ou ovale, mais parfois lancéolées ou carénées. L’ornementation est lisse, ou tout au moins faible. Les constrictions sont communes. Le dimorphisme sexuel est prononcé : les macroconques ont une ouverture simple ; les microconques ont souvent des apophyses et un rostre.

Super-famille :

Desmoceratoidea Zittel 1895

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

1988. Matsumoto, T.
A Monograph of the Puzosiidae (Ammonoidea) from the Cretaceous of Hokkaido
in Palaeontological Society of Japan Special Papers - Number 30 - Palaeontological Society of Japan
p 10 - lien

1969. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XV (Campanien inférieur)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malagasy
p 58, pl DXXXV (=Mesopuzosia bererensis)

1961. Collignon, M.
Ammonites néocrétacées du Menabe (Madagascar) - VII. Les Desmoceratidae
in Annales Géologiques de Madagascar - Fascicule XXXI - Service Géologique de Madagascar - République Malgache
p 52, pl XXI, XXII (=Mesopuzosia bererensis nov. sp.)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 28 décembre 2015 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 31 octobre 2006