Ammonites et autres spirales - Scaphites sp. Ammonites et autres spirales - Scaphites sp.

Scaphites sp.

Étage

Santonien (-87 à -83 millions d'années) moyen

Localité

Aude - France

Dimensions

Longueur = 2,7 cm (1.06 inches)

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

Ressemble au S. cf. texanus figuré par Bilotte & Collignon en 1981, du Santonien supérieur des Calcaires à Lima. Mais l’individu (éch. S12 du laboratoire de géologie de Toulouse) est refiguré par Kennedy, Bilotte & Melchior en 1995 sous le nom S. kieslingwaldensis kieslingwaldensis, espèce coniacienne, et provient des Marnes à Micraster, formation santonienne, d’une autre localité ! La systématique des Scaphites coniaco-santoniens français est encore assez confuse.
Merci à J. Plicot.

L’espèce semble affine de S. kieslingwaldensis kieslingwaldensis, mais d’un niveau stratigraphique plus élevé. Peut-être que S. k. k. va plus haut que ce que la littérature signale.

Classification

Genre :

Scaphites Parkinson 1811

Albien sup. à Campanien
Formes comprimées à très renflées. Spire plus ou moins involute. Tours initiaux en contact. Hampe courte à moyenne. retour de crosse non dirigé vers la spire. Ouverture constrictée à colerette commune, portant une longue apophyse dorsale chez certaines espèces. Côtes de la spire alternant généralement longues et courtes, ou divisées. Côtes de la hampe simples ou divisées, généralement à partir d’un tubercule latéro-ventral. Tubercules ombilicaux et latéro-ventraux pouvant être présents sur la hampe et la crosse.

Sous-famille :

Scaphitinae Gill 1871

Albien sup. à Maastrichtien sup.
Groupe potentiellement polyphylétique constitué de deux lignées convergentes : l’une (Eoscaphites, Scaphites pars., Hoploscaphites, etc.) probablement issue des Worthoceras albiens,
l’autre (Scaphites pars., Clioscaphites et un groupe de genres endémiques nord-américains) pouvant être issue de Yezoites infra-turoniens d’Amérique du Nord.
Microconques sans apophyses ou seulement dorsales. Rebord interne de la hampe généralement concave et fermant moins l’ombilic que chez le macroconque.

Famille :

Scaphitidae Gill 1871

Albien supérieur à Maastrichtien.
Hétéromorphes à enroulement lâche ou serré constitué d’une spirale plane suivie d’une hampe plus ou moins longue terminée en crochet, parfois suffisamment courte pour que le crochet revienne sur la spire. L’ornementation varie de formes lisses à d’autres fortement costulées et présentant plusieurs rangées de tubercules. Dimorphisme sexuel prononcé. Certains microconques sont muni d’apophyses. Le bord interne de la hampe a tendance à masquer l’ombilic des macroconques.

Super-famille :

Scaphitoidea Meek 1876

Sous-ordre :

Turrilitina Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2004. Kennedy, W., J., Hancock, J., M., Cobban, W., A. & Landman, N., H.
A revision of the ammonite types described in F. ROEMER’S ’Die Kreidebildungen von Texas und ihre organischen Einschlüsse’ (1852)
in Acta Geologica Polonica - Vol. 54, N° 4 - Université de Varsovie
p 442, pl 4 (Scaphites semicostatus Roemer = Scaphites texanus Roemer) - lien

1995. Kennedy, W., J., Bilotte, M., & Melchior, P.
Ammonite faunas, biostratigraphy and sequence stratigraphy of the Coniacian-Santonian of the Corbières
Elf Aquitaine Production
p 432, pl 30 (Scaphites kieslingwaldensis kieslingwaldensis Langenhan & Grundey), p 433, pl 30 (Scaphites leei Reeside II), p 433, pl 30 (Yezoites orbignyi nom. nov.)

1987. Kaplan, U., Kennedy, W., J. & Wright, C., W.
Turonian and Coniacian Scaphitidae from England and North-Western Germany
in Geol. Jb. - A 103
p 14, pl 4-5 (S. kieslingwaldensis kieslingwaldensis)

1984. Kennedy, W., J.
Systematic palaeontology and stratigraphic distribution of the Ammonite faunas of the french Coniacian
in Special Papers in Palaeontology - Nb 31 - The Palaeontological Association
p 148, pl 31 (Scaphites meslei de Grossouvre) - lien

1981. Bilotte, M. & Collignon, M.
Biostratigraphie et paléontologie des ammonites du Sénonien inférieur de Rennes-les-bains - Sougraigne (Aude) [Zone sous-pyrénéenne orientale]
in Mémoire Maurice Collignon - Document des Laboratoires de Géologie de Lyon - Hors Série No 6 - U.F.R. des Sciences de la Terre - Université Claude Bernard - Lyon I
p 187, pl 2 (Scaphites cf. texanus, échantillon S12 du Santonien sup. des Calcaires à Lima de Sougraigne, refiguré en 1995 par Kennedy, Bilotte & Melchior et bizarrement attribué au Coniacien sup. des Marnes à Micraster d’une autre localité)

1969. Cobban, W., A.
The Late Cretaceous Ammonites Scpahites leei Reeside and Scaphites hippocrepis (DeKay) in the Western Interior of the United States
in Geological Survey Professional Paper - 619 - United States Department of the Interior
p 15, pl 1 (Scaphites leei Reeside II)

1894. Grossouvre (de), A.
Recherches sur la Craie Supérieure
Imprimerie Nationale
pl XXII (Scaphites potieri de Grossouvre, attribué à Scaphites meslei de Grossouvre en 1984 par Kennedy), pl XXXII (Scaphites meslei) - lien

1840-1842. Orbigny (d’), A.
Paléontologie Française. Terrains crétacés. I. Céphalopodes
Masson, Paris
pl 128 (Scaphites compressus d’Orbigny, attribué avec doute à Scaphites meslei de Grossouvre en 1984 par Kennedy, puis renommé Yezoites orbignyi en 1995 par ce même Kennedy)

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 07 mai 2016 - Fiche générée le 22 juin 2016 - 1ère publication le 19 septembre 2006