Ammonites et autres spirales - Gaudryceras denmanense  

 Cliquez sur les vignettes

Ammonites et autres spirales - Gaudryceras denmanense

Gaudryceras denmanense (Whiteaves 1901)

Étage

Campanien (-83 à -72 millions d'années) supérieur

Localité

Colombie-Britannique - Canada

Dimensions

Diamètre = 7,8 cm (3.07 inches)
Epaisseur à l’ouverture = 3,3 cm

Collection

Hervé Châtelier

Commentaire

A ce stade de développement, la confusion avec G. tenuiliratum reste possible.

L’espèce denmanense est le type du genre Hemigaudryceras, Shimizu, 1934, synonyme mineur de Gaudryceras. Elle tire son nom de l’île de Denman, située sur la côte est de l’île de Vancouver (Colombie-Britannique). Elle est proche de G. tenuiliratum, mais, au stade adulte, elle n’a que des côtes simples grossières et moins sinueuses sur le flanc. G. tenuiliratum présente habituellement des côtes primaires avec 2 à 3 secondaires à tous les stades.

Classification

Genre :

Gaudryceras Grossouvre 1894

Albien sup. à Maastrichtien.
Dérivés d’Eogaudryceras.
Tours internes évolutes, serpenticônes, arrondis ou déprimés. Tours adultes à croissance plus rapide et tendant à se comprimer. Ornementation de stries ou fines côtes flexueuses simples ou divisées, pouvant se renforcer et se resserrer sur les tours adultes. Constrictions périodiques matérialisées par des dépressions sur le test. Sutures à éléments larges et bifides et lobe suspensif rétracté. [d’après Hoffmann 2015]

Sous-famille :

Gaudryceratinae Spath 1927

Barrémien à Maastrichtien.
Section du tour typiquement arrondie à elliptique. Tours initiaux déprimées et tours externes comprimés. Coquille ornée de lirae ou de fine costules non crénulées, ou occasionnellement lisse ou encore avec de large côtes. Présence de constrictions. Suture à selles bifides symétriques et une seule selle principale dans la suture interne, accompagnée de petites selles additionnelles chez certaines formes.

Famille :

Tetragonitidae Hyatt 1900

Dérivés de Protetragonites (Lytoceratinae) au Barrémien.
Plus involutes que les Lytoceratidae, à section moins circulaire devenant anguleuse chez certaines formes. Développement de plusieurs selles auxiliaires. Coquille lisse ou ornée de lirae, stries ou même occasionnellement de fortes côtes jamais crénulées. Constrictions généralement présentes.

Super-famille :

Lytoceratoidea Neumayr 1875

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2004. Yazykova, E.
Ammonite biozonation and litho-chronostratigraphy of the Cretaceous in Sakhalin and adjacent territories of Far East Russia
in Acta Geologica Polonica - Vol. 54 (2004), No. 2 - Université de Varsovie
p 295 - lien

1969. Collignon, M.
Atlas des fossiles caractéristiques de Madagascar (Ammonites) - Fascicule XV (Campanien inférieur)
Service Géologique Tananarive - Ministère de l’Industrie et des Mines - République Malagasy
p 10, pl DXV

Navigation

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Votre avis !

Contenu révisé le 23 janvier 2007 - Fiche générée le 08 août 2016 - 1ère publication le 29 janvier 2006